Il y a moins d'un an, Macphun – qu'il faut désormais appeler Skylum, les applications n'étant plus développées uniquement pour macOS – présentait Luminar, un logiciel de retouche photo, mais aussi de développement de fichiers RAW encore un peu timide. Avec la version 2018 (on n'est jamais trop en avance...), les ambitions de Luminar sont revues à la hausse avec Adobe Lightroom en ligne de mire.

Lightroom a beau caracoler encore en tête des logiciels utilisés par les photographes pour trier, éditer et retoucher leurs images, la concurrence s'est largement réveillée depuis le passage de la solution d'Adobe en mode abonnement. Ainsi, Affinity Photo, On1 Photo RAW 2018, AlienSkin Exposure 3, DxO PhotoLab, PhotoDirector 9 de Cyberlink, et naturellement Luminar de Skylum viennent grossir les rangs d'une adversité de plus en plus présente.

Un projet à long terme

Nous l'avions vu lors de notre prise en main de la première version, Luminar apporte une nouvelle approche plus actuelle de la retouche photo/RAW et se démarque de Lightroom par une interface plus simple et de nombreux “préréglages” à appliquer pour un rendu sophistiqué et rapide. Vous retrouverez de nombreux réglages sous la forme de filtres qu'il sera possible de doser et appliquer sur différents calques. Vous pourrez également jouer sur l'opacité et l'ordre de ses calques à la manière d'un… Photoshop. Luminar 2018 n'a pas la richesse d'un Lightroom, notamment pour un flux de travail (le workflow) complet, du tri des clichés à l'impression en passant par la création de livres imprimés ou de portfolios en ligne qui fait la grande force de Lightroom, tout particulièrement la dernière version Classic CC.

Skylum LuminarLe développement de fichier en noir et blanc avec Luminar.

Un vrai catalogueur en 2018

Toutefois, Skylum travaille d'arrache-pied pour faire évoluer sa solution avec notamment l'arrivée en 2018 (pour de vrai) d'un catalogueur d'images. Pour l'instant, nous n'avons que quelques captures d'écran pour étayer nos propos et n'avons pas vraiment de description sur le fonctionnement de ce logiciel. Les captures fournies montrent la possibilité de trier les photographies à l'aide de notes, de drapeaux (blanc/noir) et d'un système de couleurs. Rien de bien nouveau, mais dans ce domaine, c'est plutôt l'efficacité qui est recherchée. Vous aurez la possibilité de créer des albums “intelligents” qui s'enrichiront automatiquement à partir de certains critères. Il est probable que le gestionnaire soit complètement intégré dans Luminar pour faciliter le travail sur les images.

Gestionnaire d'images de Skylum LuminarLe futur catalogueur d'images de Luminar, c'est pour 2018.

Quelques évolutions et nouveautés

Skylum annonce une meilleure réactivité de l'application version 2018. Nos premiers essais montrent effectivement des performances améliorées, mais globalement, Luminar n'est pas la plus rapide des solutions de développement sur un MacBook Pro de 2016.

Parmi les nouveautés, vous trouverez quelques filtres plus ou moins intéressants, comme la possibilité de créer des rayons de soleil. Cette fonction ne sera pas utile à tout le monde, tant s'en faut, mais il faut bien avouer que le résultat est plutôt spectaculaire, le logiciel prenant en compte les éléments de l'image pour calculer la direction des raies de lumière.

Skylum Luminar 2018Placée au-dessus de la montagne, la lumière du
Skylum Luminar 2018

De nombreux formats RAW sont supportés par Luminar 2018 qui offre tous les outils nécessaires pour développer vos images dans les moindres détails avec des courbes sur les différents canaux, mais aussi des réglages précis des couleurs (tonalité, saturation, luminance) et le rendu des lumières. Rien de nouveau, donc, mais il est bon de retrouver les outils que l'on a l'habitude d'utiliser. Pour le portrait, Luminar propose des outils de clonage/gommage assez efficaces, quoiqu'assez lents.

Skylum Luminar 2018Retouche portrait avec Luminar 2018.
Skylum Luminar 2018

Rendu d'image grâce à des LUT

Luminar 2018 permet désormais d'appliquer des rendus colorimétriques à partir de fichiers LUT (Look Up Table). Ces fichiers, que l'on retrouve habituellement en vidéo, contiennent les informations pour le rendu des images. Si une tonalité d'une vidéo ou d'un préréglage de Lightroom vous plaît, vous pouvez importer ces fameux fichiers LUT pour appliquer les réglages sur vos images à l'aide du logiciel Lut Generator.

Luminar supporte également les plug-ins Adobe Photoshop. Ainsi, vous pouvez appeler par exemple les filtres Nik DxO (anciennement Nik Software) pour retoucher vos images. La plupart des réglages peuvent s'appliquer localement soit à l'aide d'un pinceau ou d'un filtre dégradé, linéaire ou radial. Vous trouverez aussi quelques nouveaux filtres comme le Matte Look qui donne un aspect “argentique” à vos clichés avec un rendu plus sourd.

Skylum Luminar 2018Les principaux outils pour développer vos clichés sont présents dans Luminar.

Prix et disponibilité

Luminar 2018 est disponible pour macOS et Windows et, si la version pour le système Apple est un peu plus avancée, les deux plateformes auront des versions identiques lors de la mise à jour avec le gestionnaire d'images dans le courant de l'année 2018.

Skylum Luminar est disponible en précommande jusqu'au 15 novembre avec un pack de bienvenue comprenant :
→ Un pack de préréglages et de textures développés par un photographe pro ;
→ Un pack de LUT ;
→ Une offre d'un an chez l'hébergeur de photos SmugMug d'une valeur de 72 $ (une offre avant tout intéressante pour le marché anglo-saxon).

Les clients travaillant avec les deux systèmes d'exploitation peuvent partager la même clé de produit sur des ordinateurs Mac et Windows, laquelle peut être activée sur cinq appareils.
→ Les utilisateurs actuels de Luminar peuvent mettre à niveau leur logiciel au prix spécial en précommande de 39 €.
→ Les utilisateurs de Luminar bêta pour Windows peuvent mettre à niveau leur logiciel au prix spécial en précommande de 49 €.
→ Les nouveaux utilisateurs peuvent acheter Luminar au prix spécial en précommande de 59 €.

À partir du 16 novembre, le tarif du logiciel passera à 49 € pour les utilisateurs actuels et à 69 € pour les nouveaux acquéreurs.

Notre premier avis

Sans doute un peu “pressé” par la sortie du nouveau Lightroom, Luminar 2018 arrive sans le gestionnaire d'images tant attendu pour réellement offrir une alternative complète à Lightroom (DxO PhotoLab également…). Toutefois, celui-ci serait prévu pour le début de l'année 2018 avec une mise à jour gratuite. Pour le reste, Luminar offre de nombreuses fonctionnalités, et surtout une approche par filtres et calques assez intéressante. L'éditeur, le désormais Skylum, annonce un gain de performance, mais pour notre part, nous trouvons le logiciel encore trop lent pour certaines opérations, notamment la retouche d'éléments indésirables. Dans tous les cas, et pour les allergiques aux abonnements d'Adobe qui n'utilisent pas tous les modules du logiciel (impression, livre, portfolio...), Luminar est une option à considérer. Dommage que la société ne propose pas une version d'essai pour tenter les plus sceptiques.

Lire aussi…

Source : MacPhun (Skylum)

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Contenus sponsorisés