Présenté simultanément – ou presque – à New York et à Paris, le LG G7 ThinQ arrive pour en découdre avec les premiers smartphones photo de l'année 2018. Sans surprise, le constructeur sud-coréen reprend l'attribut photographique dont il a l'exclusivité : l'association d'un module grand-angle à un ultra grand-angle – avec, cette fois-ci, un léger gain en définition et la promesse de plus faibles distorsions. Il emprunte de plus l'appellation ThinQ au LG V30S et devient ainsi le premier terminal de la série G à profiter de l'intelligence artificielle pour tenter d'améliorer l'expérience de prise de vue.

Test - 11/06
LG G7 ThinQ
Amazon Marketplace 570,00 €
Fnac.com marketplace 621,16 € Voir l'offre
Rue du commerce (market place) 735,70 € Voir l'offre
Mistergooddeal 747,73 € Voir l'offre
Boulanger.com 749,99 € Voir l'offre
La Redoute 749,99 € Voir l'offre
Webdistrib 807,40 € Voir l'offre
Materiel.net 849,00 € Voir l'offre
Top Achat 849,00 € Voir l'offre
Rue du Commerce 849,00 € Voir l'offre
Fnac.com 849,90 € Voir l'offre
Darty.com 849,90 € Voir l'offre
LDLC 849,95 € Voir l'offre
Voir plus d'offres

Le retour de l'ultra grand-angle

Alors que la plupart de ses concurrents misent sur l'association d'un classique objectif grand-angle à une plus longue focale – et que le Huawei P20 Pro se paye même le luxe d'intégrer trois modules photo différents –, le LG G7 ThinQ préfère donc perfectionner le choix quelque peu original de ses prédécesseurs. Sous sa face arrière, se cachent ainsi deux capteurs de 16 Mpx, l'un couplé à une optique ouvrant à f/1,6 et disposant d'un angle de champ de 71° (soit l'équivalent d'une focale de 30 mm en 24x36), et l'autre à un objectif doté d'une ouverture de f/1,9 et d'un angle de champ de 107° (équivalent 16 mm en 24x36). Ce dernier se trouve dès lors quelque peu réduit par rapport aux précédents modules ultra grands-angles de la firme – qui en profite donc pour promettre de plus faibles distorsions. Le plus classique module grand-angle profite pour sa part toujours d'un système de stabilisation optique tandis que l'APN frontal s'équipe d'un capteur de 8 Mpx et propose un angle de champ de 80° (équivalent 26 mm en 24x36) et une ouverture de diaphragme de f/1,9.

LG G7 ThinQ

Comme pour le LG V30S ThinQ, on retrouve les promesses de LG concernant un mariage réussi entre performances photographiques et intelligence artificielle. Ayant notamment pour but de libérer l'utilisateur de la lourde tâche d'adapter ses paramètres de prise de vue en fonction du sujet photographié, l'IA intégrée au G7 ThinQ repose sur la reconnaissance de 19 scènes différentes (portrait, nourriture, paysage, fleur, neige, etc.). Bien qu'assez peu de nouveautés aient été présentées en ce qui concerne la photo, nous espérons une amélioration de la qualité d'image par rapport à un LG G6 qui, rappelons-le, figure aujourd'hui encore dans notre guide d'achat des meilleurs smartphones photo du moment.

Autres caractéristiques techniques

LG G7 ThinQ

Le reste de la fiche technique du LG G7 ThinQ ne surprend pas non plus, mais le hisse au niveau de ses plus récents concurrents haut de gamme : un écran IPS 6,1” (≈15,5 cm) affiche une définition de 3 120 x 1 440 px et côtoie une puce mobile Qualcomm Snapdragon 845, 4 Go de RAM, 64 Go de stockage et une batterie de 3 000 mAh. Un lecteur d'empreintes, ainsi que la certification IP68, sont évidemment de la partie, et le terminal tourne sous Android Oreo. Signalons enfin la volonté de LG de séduire les audiophiles avec, en vrac, l'annonce de la présence d'un port jack (en plus du port USB Type-C), d'un Quad DAC, d'un haut-parleur Boombox Speaker qui exploiterait l'espace intérieur du smartphone comme une chambre de résonance, et de la compatibilité avec le format audio MQA.

Prix et disponibilité

Le LG G7 ThinQ sera disponible dès le 1er juin 2018 au prix conseillé de 849 €.

Source : LG

Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications