Avec l'annonce de la Sony Venice, la question de la cinématographie sur capteur plein format est posée. Beaucoup s'inquiètent du choix d'optiques restreint auquel ils devront faire face. Mais c'est ignorer que les constructeurs ont déjà sauté le pas.

Cooke, Zeiss, Angénieux, Sigma… Aucun n'a attendu l'arrivée de la Sony Venice pour faire le pari du full frame. Et la tendance lors de cet IBC 2017 est évidente : difficile de trouver un constructeur qui n'aurait pas un set d'optiques plein format. Tour d'horizon de quelques acteurs du marché des optiques cinéma et de leur solution full frame.

série Zeiss CP3La série Zeiss CP3, un set de primes légendaires, toutes compatibles full frame.

Zeiss

Zeiss est une des marques d'optiques parmi les plus reconnues dans le monde du cinéma. Réputés pour leur piqué et leur neutralité, les objectifs font le bonheur des chefs opérateurs depuis des dizaines d'années.

Cela fait bien longtemps que Zeiss a sauté le pas du plein format. Les vieillissantes CP2, désormais remplacées par les très belles CP3, possédaient déjà un cercle de couverture permettant de couvrir le plein format. Ce n'est donc pas 1, mais 2 sets de primes cinéma qui permettent aujourd'hui de profiter de ces grands capteurs.

Cooke s7/iLes Cooke s7/i, optiques de légende pour capteurs full frame.

Cooke

Un autre nom de légende. Cooke produit depuis des décennies des optiques dont le simple nom suffit à faire rêver réalisateurs et directeurs photo. Possédant un look très caractéristique, la signature Cooke combine une certaine douceur à une chaleur qui flatte particulièrement les peaux.

Cooke a passé la barre du plein format il y a moins de 6 mois avec sa série S7/i. Le set est composé de 8 focales : 18, 25, 32, 40, 50, 75, 100 et 135 mm, toutes à ouverture T2.0. Disponibles en monture PL, elles permettent de couvrir le capteur 8K de la Red Helium, lui-même déjà supérieur au full frame.

Angénieux EZ1 monté sur une Sony FS7L'Angénieux EZ1 monté sur une Sony FS7. Le 30-90 mm T2 se transforme en 45-135 T3 avec l'ajout du module Full Frame/Vista Vision.

Angénieux

Pays du cinéma, la France ne pouvait se résoudre à laisser les Allemands et les Anglais occuper seuls la légende de l'optique cinéma. Ici interviennent les optiques Angénieux, zooms ultra respectés de par le monde.

Or, depuis quelques mois, Angénieux propose un système astucieux sur l'ensemble de ses optiques récentes. L'arrière de chaque zoom dispose d'un module amovible permettant d'en modifier les caractéristiques. Non seulement on peut ainsi changer de monture à l'envi, mais on peut aussi transformer un zoom Super 35 mm en zoom full frame. Comme si cela ne suffisait pas, la modification du groupe arrière permet également de transformer une optique sphérique en optique anamorphique.

Avec la présentation de l'Optimo Ultra 12x, dont la plage focale couvre du 24 mm au 290 mm à T2.8, ce sont les loueurs qui peuvent se frotter les mains. Cela leur permet en effet d'investir dans une unique optique pour couvrir l'ensemble de la demande. Avantageux…

optiques Schneider XenonLes optiques Schneider Xenon permettent d'exploiter au maximum les possibilités du capteur Red Helium.

Schneider

S'il s'agit d'un nom un peu moins entendu sur les plateaux de tournage, il n'en demeure pas moins une référence pour ceux qui ont pratiqué la photographie. Depuis quelques années, Schneider propose un set d'optiques cinéma appelé Xenon Full-Frame composé d'un 18, 25, 35, 50, 75 et 100 mm à ouverture T2.1 (T2.4 pour le 18 mm). Toutes ces optiques sont disponibles en monture PL, EF, Sony E et Nikon F. Avec un Iris à 14 lames, elles font partie des optiques dont le bokeh est le plus doux.

Mais là où Schneider a su se démarquer, c'est en proposant le premier set d'optiques Ciné à bascule (Tilt en anglais). Permettant ainsi de corriger la perspective verticale, ce set est composé d'un 25 mm, d'un 35 mm, d'un 50 mm, d'un 75 mm et d'un 100 mm, tous en monture Sony E.

Scorpio Lenses FFA 2xLes Scorpio Lenses FFA 2x sont déjà prêts pour l'ARRI 65.

Service Vision

Méconnue… et pourtant. Voilà une des nouveautés les plus intéressantes de cette édition 2017 de l'IBC. Service Vision développe depuis des années des optiques anamorphiques pour le prix d'optiques normales. Avec l'arrivée du full frame, Service Vision présente une nouvelle gamme : les Scorpio FFA 2x.

FFA est l'acronyme de Full Frame Anamorphic et assure un ratio anamorphique de 2x. Avec une ouverture maximum de T2.2, leur cercle de couverture permet même d'être monté sur une Alexa 65 (en monture XPL). Si le nombre d'optiques et les focales choisies sont encore à définir officiellement, on parle déjà d'un set d'optiques allant du 20 mm au 300 mm et d'un zoom.

De quoi séduire sans condition ceux qui souhaitent retrouver les bokehs caractéristiques de l'anamorphique.

Ici, le 85 mm et le 50 mm de Sigma, deux options de haute qualité à prix contenu.

Sigma

S'il ne jouit pas de la même notoriété que Zeiss ou Leica, Sigma a su ces derniers mois se frayer un beau chemin dans l'univers des optiques cinéma. Déjà compatibles avec des résolutions 8K, leur piqué répond à un caractère non dénué d'intérêt (comme nous vous l'expliquions lors de nos tests).

Sigma propose un set de 7 focales fixes qui couvrent toutes le plein format : 14 mm T2, 20 mm, T1.5, 24 mm T1.5, 35 mm T1.5, 50 mm T1.5, 85 mm T1.5, 135 mm T2. Toutes dotées d'un diagramme à 9 lames, elles sont disponibles en monture PL, EF et E pour un prix qui défie toute concurrence. À noter qu'un zoom 24-35 T2.2 complète cette gamme déjà intéressante.

primes TokinaLes primes Tokina couvrent les capteurs full frame et s'adaptent étonnamment bien à un maniement photo.

Tokina

À la manière de Sigma, Tokina a su accompagner la révolution du photocam. D'abord appréciée par les vidéastes sur DSLR, la compagnie a su proposer des solutions très satisfaisantes. Mais elle propose depuis peu un tout nouveau set haut de gamme et compatible full frame : les Tokina Vista.

Pour l'instant composé de 3 primes 35 mm, 50 mm et 85 mm à ouverture T1.5, ce set a été conçu pour les dispositifs 8K. Disponible en monture PL, Canon EF, Micro 4/3 et Sony E, chaque optique est tarifée à moins de 5 000 €.

Nous les avons eues en main cet été. En attendant de publier leur test, nous pouvons déjà vous dire que nous sommes très enthousiastes.

Et le reste ?

Bien sûr, on ne pourrait prétendre ici à l'exhaustivité du parc Full Frame en optique cinéma. Canon, par exemple, propose depuis ses débuts bon nombre d'optiques qui couvrent le capteur plein format. Notre sélection étant davantage liée à l'actualité, elle est forcément sélective. Cela fait-il des solutions non évoquées ici de mauvaises solutions ? Évidemment non, et il serait intéressant de proposer un jour un comparatif complet d'une offre qui n'est amenée qu'à s'étoffer dans les mois et les années futurs.

Sylvain Bérard

Photographe et étalonneur numérique pour le cinéma, amoureux du documentaire et des textures d’images. Grand utilisateur de sac à dos et de compagnie de voyages. Ses publications 

Contenus sponsorisés