Moins d'un an après la présentation du TL, Leica présente le TL2, une évolution majeure de sa gamme de boîtiers hybrides T. Au programme, des performances accrues et la porte ouverte à la vidéo UHD.

Leica TL2 de faceLeica TL2.

Une électronique plus moderne

Le T pour Typhoon nous avait déjà beaucoup séduits en 2014 par son esthétique épurée, son interface graphique également sobre et efficace et sa connexion Wi-Fi. Son manque de réactivité nous avait toutefois laissés un peu plus dubitatifs sur son avenir. L'objet est beau, mais finalement peu fonctionnel. Avec le TL, Leica avait déjà opéré une belle évolution et offert un autofocus plus rapide avec les optiques adaptées. Toutefois, le modèle restait équipé d'un capteur 16 Mpx, certes très bon, mais également assez ancien. Bref, le temps de la mise à jour était venu et le TL2 est là.

Leica TL2 de dosL'interface tactile et minimaliste du Leica TL2.

La mise à jour est avant tout électronique. Le TL2 réquisitionne le processeur de traitement des images Maestro de génération II — le même qui équipe le M10. Grâce à ce surcroît de puissance, il peut gérer un nouveau module autofocus annoncé comme plus rapide (à confirmer lors de nos tests). Le TL2 évolue également vers un capteur APS-C de 24 Mpx, un capteur Sony apparu en 2013 sur certains reflex mais qui n'a pas été renouvelé depuis. On reste donc sur le haut de gamme APS-C, avec la possibilité de grimper jusqu'à 50 000 ISO. La combinaison capteur/processeur permet à la fois au TL2 d'atteindre une cadence rafale à 7 i/s et jusqu'à 20 i/s en obturation électronique. Une obturation électronique qui permet au TL2 d'être à la fois totalement silencieux et de photographier au 1/40 000 s, le temps de pose le plus court sur ce modèle de capteur. En outre, le TL2 est désormais capable de filmer en UHD 30p et en HDTV 1080 en 60p.

Leica TL2 dessus

Une gamme optique en devenir ?

En dehors des évolutions des boîtiers, c'est la bien la gamme optique qui fait l'intérêt d'un système photographique. Dans ce domaine, Leica est plutôt reconnu, mais un peu paresseux et un peu compliqué. Lors de la présentation du premier Leica T il y a 3 ans, la baïonnette s'appelait T et a été rebaptisée TL en 2016. Aujourd'hui, il faut l'appeler L ; elle reste compatible avec les optiques SL, les seules à disposer d'une stabilisation optique. Des optiques pour capteur 24x36 imposantes et lourdes qui n'auront donc qu'un intérêt limité sur un boîtier compact. Bien sûr, des adaptateurs pour les optiques Leica R et surtout Leica M sont disponibles pour utiliser les prestigieux objectifs.

La baïonnette L (anciennement T ou TL donc...) est apparue il y a 3 ans, ne compte que 6 optiques : 3 focales fixes et 3 zooms. On dénombre deux optiques fixes à grande ouverture, le Leica Summicron-TL 23 mm f/2 ASPH. et le Summilux-TL 35 mm f/1,4 ASPH et une optique macro : l’APO-Macro-Elmarit-TL 60 mm f/2,8 ASPH. Vous trouverez également 3 zooms compacts, les Leica Super-Vario-El- mar-TL 11–23 mm f/3,5–4,5 ASPH., Vario-Elmar-TL 18–56 mm f/3,5–5,6 ASPH. et APO-Vario-Elmar-TL 55–135 mm f/3,5–4,5 ASPH. C'est donc encore un peu léger et on attend de Leica une attention toute particulière pour ses clients.

Design : évolution limitée

Côté design, le TL2 reprend les courbes des précédents modèles avec un châssis taillé dans un bloc d'aluminium. L'objet est donc toujours aussi beau et agréable à prendre en main. Seules les arêtes du boîtier sont désormais chanfreinées. L'interface reste d'une grande sobriété avec deux molettes physiques pour les réglages de la prise de vue et un bel et large écran tactile et une interface graphique simple et efficace.

Le Leica TL2 est proposé en deux coloris, argent ou noir, et dispose d'une connectique là encore moderne avec du HDMI, du Wi-Fi et de l'USB... C. On espère qu'il pourra servir à la recharge de la batterie.

Leica TL2 deux coloris

Prix et disponibilité

Le Leica TL2 sera disponible à une date non encore précisée au tarif recommandé de 1 950 €.

Notre premier avis

Si les changements extérieurs sont minimes, le TL2 se met au goût du jour avec une électronique plus en accord avec son temps. Cet hybride est l'un des plus beaux appareils photographiques du moment et la sobriété des lignes et de l'interface n'a qu'un objectif : vous délester de toutes les questions et vous focaliser sur la prise de vue. Nous aurions toutefois aimé un peu plus d'audace : une finition à l'épreuve des intempéries, par exemple, un écran orientable ou de véritables options vidéo (Leica-Log, zébras, diversités d'enregistrement..).

Comme beaucoup de constructeurs, Leica a également revu son tarif à la hausse. Le T était proposé à 1 500 € en 2014, le TL2 est 450 € plus cher pour une mise à jour que nous pourrons qualifier de "normale". La facture est donc un peu salée, d'autant que l'écosystème TL peine à se développer. Reste à voir, lors de nos tests, comment se comporte le TL2 sur le terrain et si le charme opère toujours.

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Contenus sponsorisés