Voué à la peinture, au dessin, à l'architecture et à la photographie, le musée Réattu d'Arles propose, en parallèle des Rencontres de la photographie, une rétrospective de la photographe et plasticienne française Véronique Ellena. L'occasion de revenir, en images et à travers plusieurs séries, sur 30 années d'une création mêlant portraits, paysages et natures mortes. Photo d'ouverture : La grenade, série Natures mortes, 2008, collection particulière. © Véronique Ellena

Le cycliste, série Ceux qui ont la foi, 2003, collection particulière. © Véronique Ellena

Née en 1966 à Bourg-en-Bresse, formée à l'École nationale supérieure des visuels de La Cambre à Bruxelles, et aujourd'hui représentée par la galerie Alain Gutharc à Paris, Véronique Ellena n'en est pas à sa première visite arlésienne. En 2009, elle exposait aux Rencontres de la photographie, alors présentée par Christian Lacroix dans le cadre du prestigieux prix Découverte. Cet été, l'amateur de photographie pourra observer au musée Réattu les fresques de la vie quotidienne des séries Le plus bel âge et Le Havre, les décors de la Villa Medicis grâce à la série Natures mortes, ou encore découvrir à travers la série Paysages un minutieux travail de composition mettant en valeur le caractère immuable de la nature en région Rhône-Alpes, la Drôme et les Alpes, ainsi que sur les bords de la Méditerranée.

Témoin passionné de la vie quotidienne dont elle révèle la spiritualité et magnifie la dimension rituelle à travers ses séries, photographe des choses simples auxquelles elle confère beauté et noblesse dans ses portraits, paysages et natures mortes délicatement mis en scène, Véronique Ellena est une artiste singulière dont le musée Réattu propose de découvrir l’œuvre dans toute son ampleur.

Andy Neyrotti, attaché de conservation au musée Réattu et commissaire d'exposition

Jeune fille dans sa chambre, série Le plus bel âge, 2000, Centre national des arts plastiques. © Véronique Ellena

Informations pratiques

Véronique Ellena – Rétrospective
Musée Réattu
10 rue du Grand Prieuré – 13 200 Arles
Du 30 juin au 30 décembre 2018
Du mardi au dimanche, de 10 h à 18 h du 1er mars au 31 octobre, de 10 h à 17 h du 2 novembre au 28 février
Tarifs : 9 € en tarif plein et 7 € en tarif réduit en juillet et août, 8 € en tarif plein et 6 € en tarif réduit le reste de l'année

Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications