Nous sommes presque à Noël et vous aurez sans doute remarqué que contrairement à la tradition, le Mois de la Photo n’a pas eu lieu en novembre. Il faut dire que la période est chargée entre le Salon de la Photo, Paris Photo ou Fotofever. Le Mois de la Photo rompt donc avec la tradition en prenant désormais ses quartiers en avril. Ce n’est pas la seule nouveauté, puisque sous la direction artistique de François Hébel, qui a assuré la programmation des Rencontres d’Arles pendant plus de quinze ans, cette biennale consacrée à la photo va également franchir les frontières du Périphérique pour s’étendre au Grand Paris.

Répartition géographique des expositions du Mois de la Photo du Grand Paris 2017.

Comme chacune des 18 autres éditions qui se sont tenues depuis la création de l’événement en 1980, le Mois de la Photo du Grand Paris 2017 ne se déroulera pas dans un lieu unique mais dans une multitude de galeries ou espaces d’exposition, avec la même volonté de fédérer les initiatives individuelles. La nouveauté de cette édition, c’est la couverture géographique : pour la première fois, tous les Franciliens ont été invités à proposer leur participation et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que François Hébel expliquait, lors de la conférence de presse, être allé rencontrer les représentants des collectivités locales, de la région, des différents départements et de la société du Grand Paris.

Le Mois de la Photo du Grand Paris est à coup sûr le plus bel exemple de démocratie culturelle qui soit dans l’équilibre qu’il introduit entre ce qui se passe dans la capitale et ses proches banlieues.

Henry Chapier, président de la Maison Européenne de la Photographie.

Les blousons noirs, 1974. Photo : Yan Morvan

Au total, ce sont 90 expositions qui se tiendront pendant le mois d’avril, dont environ la moitié à l’extérieur de Paris. 31 communes ont répondu à l’appel, parmi lesquelles Clichy-sous-Bois, Nanterre, Poissy ou Châtenay-Malabry, et une vingtaine d’institutions ont proposé des programmations inédites de grands noms de la photographie. Soucieux de participer à l’essor des jeunes photographes de talent, François Hébel a également précisé qu’environ la moitié des expositions serait consacrée à la nouvelle génération. La programmation définitive n’a pas encore été dévoilée mais le site du Mois de la Photo du Grand Paris sera régulièrement mis à jour pour faire état de la sélection finale.

Photo : Jean-François Rauzier

Parmi les expositions d’ores et déjà programmées, retenons celle de Pierre de Vallombreuse, Hommage à Claude Levi-Strauss, à la galerie Hegoa à Paris ou Cent soleils de Takashi Arai chez Camera Obscura. Corbeil-Essonnes recevra les expositions de Patrice Tarraz Californy, de Yan Morvan Blousons noirs et Robert Doisneau, un photographe et ses livres, pendant que La Chapelle à Clairefontaine-en-Yvelines proposera au public de découvrir Hyperphoto de Jean-François Rauzier. Magnum fêtera ses 70 ans avec une exposition au BAL, Walker Evans prendra place au Centre Georges Pompidou et Jean-Gabriel Lopez présentera ses Héliographies en deux parties, à la galerie Sit Down et au bastion de l’Orangerie des jardins de l’Observatoire à Meudon.

Erwin Blumenfeld, Variante de la photographie parue dans Vogue US, février 1949. © The Estate of Erwin Blumenfeld, avec l’aimable autorisation de la Cité de la Mode et du design

Si le mois d’avril a été retenu pour cette première édition régionale, c’est parce que les organisateurs espèrent que la météo sera plus clémente qu’en novembre et les températures, plus douces. Pour que la visite d’une exposition soit également propice à la découverte des communes de la banlieue parisienne, François Hébel a instauré des "week-ends intenses" selon trois parcours différents, Nord-Est, Sud-Ouest et Diagonale, et pendant lesquels photographes et commissaires seront présents sur les lieux des expositions qu’ils ont organisées.

Near Checkpoint Charlie, Berlin, 1961. © Don McCullin, courtesy Hamiltons Gallery, London

Pour un programme plus détaillé du Mois de la Photo du Grand Paris 2017, rendez-vous sur le site moisdelaphotodugrandparis.com.

Pascale Brites

Journaliste technique, elle renforce l'équipe de rédaction en publiant des actualités et des articles pratiques. Ses publications 

Contenu sponsorisé