Avec le 8 Pro, Honor décline le V9 réservé au marché chinois avec quelques améliorations et notamment un module photo monochrome enfin libre de photographier.

Honor 8 ProLa dalle IPS en 2 560 x 1 440 pixels est protégée derrière une couche de verre Gorilla Glass 3

Un monstre de puissance, dans un terminal très fin. Voici en résumé comment se présente le nouveau smartphone de Honor, le 8 Pro. Malgré un écran de 5,7 WQHD qui occupe pratiquement 80% de la face avant et une impressionnante batterie de 4 000 mAh (2 jours d'autonomie en utilisation classique selon le constructeur), le Honor 8 Pro fait un tout petit peu moins de 7mm d'épaisseur. Une prouesse technique en partie due à l'intégration du double module photo dans le châssis du terminal. Les optiques, contrairement à l'iPhone 7 par exemple, ne présentent aucune protubérance et le dos du smartphone est d'une planéarité exemplaire. Un dos tout en métal mat du plus bel effet pour une masse totale de 184 g.

Le monochrome enfin accessible

Honor est l'un des "spécialistes » du double module photo et utilise ce procédé depuis 2014 avec le Honor 6 Plus (réservé à l'origine au marché chinois.). Rappelons que Honor est une filiale de Huawei qui dispose également de terminaux dotés modules photos à 2 capteurs. Depuis le Mate 9, le module utilise un capteur 20 Mpx monochrome à la fois pour délivrer des images... monochromes de qualité (pas de filtre coloré), mais également épauler l'autre capteur à 12 Mpx pour la réalisation d'images en couleur avec des informations de luminosité supplémentaire. Rappelons également que Huawei griffe son module photo du nom prestigieux de Leica, ce qui n'est pas le cas des modèles Honor.

Honor 8 Pro module photoDeux capteurs à 12 Mpx : un couleur, l'autre monochrome.

Si le Honor 8 dispose bien d'un double module couleur / monochrome, les deux capteurs sont des modèles identiques à 12 Mpx et Honor a choisi de ne pas dissocier le fonctionnement des modules. Résultat : impossible d'utiliser le capteur monochrome pour des photos en noir & blanc plus nuancées. Avec 8 Pro, Honor met un terme à cette limitation. Les deux capteurs Sony à 12 Mpx fonctionnent donc désormais soit à l'unisson, soit de manière indépendante pour délivrer des images en monochrome à partir du capteur dépourvu de filtre coloré (matrice de Bayer). Du côté des optiques, l'ouverture reste identique à f/2,2. Sur la face avant, c'est un capteur à 8 Mpx qui officie. L'enregistrement vidéo est disponible jusqu'en 4K (4 096 x 2 160 px) et en H.265. Toutes les prises de vues pourront être stockées sur la mémoire interne de 64 Go, extensible via l'ajout d'une carte microSD (128 Go). Notez que vous pouvez utiliser une seconde carte SIM en lieu et place de la carte SD.

Processeur haut de gamme

La dalle IPS 5,7" offre une définition WQHD de 2 560 x 1 440 px confortable. Le 8 Pro embarque la puce mobile Huawei HiSilicon Kirin 960 et le GPU Mali-G71 que l'on trouve notamment dans les Huawei P10 et P10 Plus — et pas moins de 6 Go de mémoire vive. L'OS est Android 7.0 Nougat, avec la surcouche maison EMUI 5.2. La connectivité est assurée notamment par la 4G LTE et un port USB-C. La connexion USB est malheureusement limitée à la norme 2.0.

Honor Pro 8 processeur KirinLe Honor 8 Pro est l'un des rares terminaux à embarquer 6 Go de mémoire vive.

Disponibilité et prix

Le Honor 8 Pro sera disponible à partir du 20 avril au tarif de 549 € avec 64 Go de mémoire. Le terminal ne sera commercialisé qu'en ligne via la plateforme commerciale Vmall. Un positionnement tarifaire un peu élevé pour Honor et finalement assez proche des 600€ du dernier P10 de Huawei. La frontière entre les deux marques s'amenuise à chaque lancement de nouveaux smartphones.

Honor Pro 8 colorisLe Honor 8 Pro sera disponible en plusieurs coloris : Midnight Black, Navy Blue, Platinum Gold.

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Contenus sponsorisés