Un nombre croissant d'utilisateurs de Leica M9, M9-P, M Monochrom et M-E semblent se plaindre de dégradations prenant la forme de taches blanches.Contrairement aux taches noires (souvent synonymes de poussières sur le capteur), les blanches ne sont pas traitables par un nettoyage de capteur et vont en s'aggravant avec le temps.

La cause de ces taches a été dévoilée par Leica mi-novembre : il s'agit d'une corrosion qui attaque la couche de verre protégeant le capteur CCD KAF-18500, que tous ces boîtiers ont en commun. Pour détecter le problème, il suffit de viser un coin de ciel bleu en fermant son diaphragme entre f/11 et f/16 puis d'analyser les images prises à 100 % de grossissement. Si des taches du genre de celles ci-dessous apparaissent, alors votre capteur est peut-être corrodé.

Leica M, problème de taches blanches sur le capteur, exemple de taches

La marche à suivre dans ce cas est de contacter Leica. La marque procédera à un nettoyage et confirmera qu'il s'agit bien de corrosion.

Si tel était le cas, le capteur serait changé, à des conditions variables suivant la date d'achat du boîtier.

Les boîtiers achetés il y a moins de 3 ans verront leur capteur changé gratuitement ; l'opération est évaluée à 1 800 € HT par Leica. Pour les boîtiers achetés il y a 4 ou 5 ans, l'intervention sera facturée 600 € HT (Leica prenant le reste à sa charge). Pour les boîtiers achetés il y a 6 ou 7 ans, 1 200 € HT seront réclamés. Et pour les boîtiers achetés il y a plus de 8 ans, il faudra débourser 1 500 € HT.

Test Leica M9

Source : La Vida Leica

Contenus sponsorisés