Des ventes de compacts en baisse et un marché de l’impression qui se tasse ont entraîné une baisse conséquente du chiffre d’affaires de Canon sur l’année 2016. D’après les informations communiquées en début de semaine, la compagnie japonaise accuserait une chute de 31 % de son bénéfice net sur l’année écoulée.

Premier fabricant d’appareils photo et d’imprimantes dans le monde, Canon subit de plein fouet les mutations de ces marchés, avec la réduction du secteur des appareils photo compacts, remplacés par les smartphones, et de celui des imprimantes où, selon les informations communiquées par la marque, les ventes d’imprimantes/copieurs monochromes "tendent à se contracter en raison du ralentissement prolongé dans les pays émergents".
Les violents séismes qui ont touché le Japon au printemps dernier, entraînant l’arrêt de production de plusieurs usines, seraient également responsables de ces mauvais chiffres qui correspondent d’ailleurs aux prévisions annoncées à la fin du 3e trimestre 2016.

Plus de stabilité en 2017

La société se veut néanmoins rassurante sur ses prévisions pour l’année à venir. Le taux de change, redevenu plus favorable depuis l’élection de Donald Trump, un marché des hybrides (appareils à objectifs interchangeables) en bonne santé et une diversification des activités de la firme vers le secteur du médical, depuis le rachat de la division d’appareils médicaux de Toshiba, devrait lui permettre de se maintenir. Canon prévoit pour 2017 un bénéfice net de 170 milliards de yens, en hausse de 13 % par rapport à 2016.

Source : Canon

Pascale Brites

Journaliste technique, elle renforce l'équipe de rédaction en publiant des actualités et des articles pratiques. Ses publications 

Contenus sponsorisés