À peine la Lab-Box avait-elle été annoncée sur Kickstarter que près de trois fois la somme escomptée avait déjà été récoltée. Il faut dire que l’argentique a le vent en poupe. Ses nombreux adeptes se sont donc vite laissés séduire par cette boîte de développement manuel qui ne demande pas de chambre noire pour extraire les films de leurs bobines.

lab-box développement film

Développer en plein jour. Rien d’exceptionnel pour tous ceux qui ont déjà pratiqué le développement de films en cuves, comme le proposent entre autres Paterson ou Jobo. Mais avant de procéder au développement de ses films, il faut passer par l’étape de la mise en spire, pendant laquelle le film 135 est sorti de sa cartouche, ou le film 120, extrait de sa bobine et débarrassé de son ruban de papier. Pour cela, pas d’autre solution que de le placer au noir, dans une pièce hermétique à la lumière, ou dans un manchon prévu à cet effet.

lab-box développement films

C’est cette étape que propose de simplifier la Lab-Box, fruit de la société ars-imago. Livrée avec un module 135 ou un module 120 (ou les deux !), la machine se compose d’une première partie qui va accueillir le film et d’une seconde contenant la spire sur laquelle il va être bobiné. Une fois le couvercle placé sur le dessus de la boîte, toutes les opérations peuvent se réaliser en plein jour sans risque de voiler le film. Et bien évidemment, il est possible d’utiliser n’importe quelle chimie pour procéder ensuite au développement.

lab-box développement films

Le système est astucieux et c’est sans doute la raison pour laquelle il provoque un réellement emballement des contributeurs. Mais il mériterait tout de même quelques essais pour vérifier l’étanchéité à la lumière de la boîte, s’assurer que l’entraînement du film se fait sans provoquer de rayures ou blocages, et que le système d’agitation peut être régulier sans créer de bulles d’air sur le film. De plus, il faut garder à l’esprit que le développement manuel revient assez cher et prend beaucoup de temps. La solution consiste donc généralement à utiliser une cuve pour plusieurs films. Ici, c’est impossible : la Lab-Box impose de développer les films 135 ou 120 un à un.

lab-box développement film

Avant la disponibilité du produit, nous vous proposons de regarder son fonctionnement sur cette courte vidéo. Les offres encore disponibles sur Kickstarter s’élèvent à 89 € pour une Lab-Box et un module 135 ou 120 et 109 € pour le kit complet. Des kits avec solutions chimiques sont également disponibles. La livraison des premières unités est prévue pour septembre.

Source : Lab-Box sur Kickstarter

Pascale Brites

Journaliste technique, elle renforce l'équipe de rédaction en publiant des actualités et des articles pratiques. Ses publications