Invités par Fujifilm à l'occasion de l'annonce d'Original Photopaper, nouveau site internet dédié au papier photographique, nous avons eu l'occasion de visiter une partie de l'usine de la marque installée à Tilburg, en Hollande, depuis 1980. Si les chaînes de fabrication de films argentiques ont cessé de fonctionner depuis 2006, cette usine n'en reste pas moins le bastion de la firme en Europe en ce qui concerne le production de papier photo.

La salle de contrôle de l'usine Fujifilm de Tilburg.

Bien que les activités de Fujifilm s'étendent à de nombreux domaines (imagerie médicale, optique, impression arts graphiques, etc.), c'est par la création d'émulsions photosensibles que la compagnie s'est fait connaître au milieu du 20e siècle. Peut-être n'est ce d'ailleurs pas un hasard si les produits les plus emblématiques de Fujifilm, les appareils instantanés de la gamme Instax, tentent aujourd'hui de nous réconcilier avec une pratique photographique considérée comme désuète il y a peu de temps encore.

Parallèlement au développement d'imprimantes numériques — notamment destinées à des laboratoires photo d'envergure —, Fujifilm continue ainsi la production de papier photographique à grande échelle, sans perdre confiance en la pérennité de ce support. Avec un rendement de 500 m2/min, l'usine de Tilburg fournit ainsi plus du tiers de la production mondiale de papier photo.

Une émulsion photosensible, semblable à celle des films négatifs, est ainsi appliqué à des rouleaux de papier dont la longueur peut aller jusqu'à 9 km. Notez que c'est le type de papier qui détermine l'émulsion à utiliser et que l'une des faces du support est au préalable préparée spécialement pour la recevoir. Les rouleaux sont par la suite découpés en fonction de leur destination et conditionnés dans des emballages à l'épreuve des fuites de lumière.

Les cuves contenant la précieuse émulsion.

Une fois sèche, l'émulsion prend la forme d'une fine pellicule. Nous l'avons ici ôtée d'une surface constituant la jointure entre deux rouleaux.

Une salle contenant 200 rouleaux de papier photographique, soit l'équivalent de 4 jours de production.

Les rouleaux de papier photographique peuvent atteindre jusqu'à 9 km de longueur.

Preuve de la confiance de Fujifilm en l'industrie du papier photographique, le site internet Original Photopaper se dédie exclusivement à ce support. Il s'adresse tout d'abord aux partenaires commerciaux de la marque (tels que les laboratoires photo) tout en constituant une sympathique base de données pour les particuliers désireux de se renseigner sur les différents produits référencés.

En plus de lister les différents produits disponibles et d'informer sur leurs caractéristiques, le nouveau site internet de Fujifilm introduit un outil de comparaison permettant de mieux différencier les textures des papiers photo proposés.

Voir aussi

Source : Fujifilm Original Photopaper

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés