Il y a peu, nous évoquions déjà Harold Feinstein dans notre rubrique inspiration. Ne manquez pas l'exposition à la galerie Thierry Bigaignon jusqu'à la fin du mois d'avril.

Galerie Thierry Bigaignon : Harold FeinsteinDes photomontages d'Harold Feinstein.

La galerie Thierry Bigaignon se niche dans une aile de l'imposant hôtel de Retz sis rue Charlot, à Paris. Il faut franchir la massive et monumentale porte d'entrée, puis se faufiler dans les escaliers, avant de découvrir le travail du photographe américain mort en 2015. La pièce semble assez petite, mais immédiatement, le regard est comme happé par les premiers clichés. Une envolée — dense — d'oiseaux et, surtout, un étonnant montage photo de promeneurs sur les planches de Coney Island, où têtes, corps et rambardes forment une fascinante partition musicale humaine. Ici, point de Photoshop. Nous sommes dans les années 1950 et le montage s'opère en chambre noire. Vous découvrirez plusieurs photomontages du photographe exposés dans la galerie. Sans être un précurseur, Harold Feinstein a déjà un sens de la composition exacerbé et il ne s'interdit rien pour arriver à l'image qu'il a en tête.

Parfois, il n'hésite pas à recadrer les images pour leur donner plus d'élégance, ou de conviction. Quand on a tout juste 19 ans, il n'est pas évident de prendre autant de recul sur son travail pour en extraire l'essentiel. Mais cette prise de risque paye et l'image est achetée par le Moma, faisant de Harold Feinstein le plus jeune artiste reconnu par l'institution.

Exposition Harold Feinstein à la Galerie Thierry Bigaignon (Paris)

Harold Feinstein pose un regard attendrissant sur ses contemporains, souvent teinté d'une légère touche humour. Nous avons tous déjà vu des images de Coney Island, mais chacun de ses clichés présente une force, un magnétisme dans le cadrage, le choix de la composition ou des sujets photographiés : il se passe toujours quelque chose, une émotion, une histoire, le tout dans une extrême simplicité. C'est la force des grands photographes.

Exposition Harold Feinstein à la Galerie Thierry Bigaignon (Paris)

Comment se fait-il que ce talentueux photographe reconnu par ses pairs — dont William Eugene Smith, excusez du peu — ne soit pas plus connu en Europe ou en France ? Personne ne le sait vraiment. Feinstein est pourtant venu en France en tant que photographe ; ceux qui l'ont rencontré resteront d'ailleurs marqués à vie par ces courtes entrevues. L'homme est un sage, un philosophe.

C'est presque par hasard que Thierry Bigaignon a découvert le travail de Feinstein, sur Internet. Après plusieurs années de travail et de contacts, le galeriste réussit enfin à présenter les tirages du maître. La réalisation est d'ailleurs superbe, sobre et élégante — même si, une fois de plus, je déplore la présence d'une vitre, que je considère comme un obstacle, devant les photos. L'œuvre est tellement dense que Thierry Bigaignon a décidé de lui consacrer une rétrospective complète, sur 3 années. Le premier volet, Les années 40 et 50 : L’optimisme, se referme à la fin du mois. Alors si vous ne l'avez pas encore vu, courez-y !

Exposition Harold Feinstein à la Galerie Thierry Bigaignon (Paris)

Informations pratiques

Harold Feinstein : La rétrospective – 1re partie – Les années 40 et 50 : L’optimisme
Du 3 février au 30 avril 2017
Mois de la Photo du Grand Paris 2017 + week-end intense samedi 29 et dimanche 30 avril 2017
Galerie Thierry Bigaignon
Hôtel de Retz, Bâtiment A
9 rue Charlot, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 12h à 19h

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Contenus sponsorisés