Créé par une équipe dirigée par Andy Rubin — crédité comme le géniteur d'Android, excusez du peu —, l'Essential Phone (nom de code PH-1) reprend à son compte différentes pistes d'évolution apparues au cours des dernières années. L'Essential Camera 360 signe ainsi le retour de la modularité dans le monde du smartphone, concept séduisant qui n'a pourtant jamais connu le succès escompté.

Essential Phone PH-1
Il n'y a actuellement aucune offre.

Double module photo

Essential Phone PH-1

Pour assurer la capture d'image à l'aide de son nouveau smartphone, Essential fait appel à une solution initiée par Huawei et aujourd'hui privilégiée par de nombreux constructeurs. Le PH-1 s'équipe ainsi d'un double module photo, c'est-à-dire de deux objectifs de même focale couplés à des capteurs aux rendus photographiques différents : le premier prend des photographies en couleur, tandis que le deuxième se spécialise dans la capture d'images monochromes. Toujours comme pour les smartphones Huawei, la capacité du capteur noir et blanc à capter la lumière devrait profiter de l'absence de matrice de Bayer lorsqu'il est utilisé seul. L'utilisation conjointe des deux capteurs devrait quant à elle permettre d'utiliser à la fois les informations de couleur collectées par le premier et les informations de luminosité captées par le second.

Au dos de l'Essential Phone, les deux modules photo principaux s'équipent ainsi chacun d'un capteur de 13 Mpx et d'une optique à l'ouverture — peu habituelle — de f/1,85. Leur autofocus hybride combine corrélation de phase, détection de contraste et technologie laser, mais aucune mention n'est faite concernant la présence d'un système de stabilisation optique. Sur la face avant, la capture d'images est confiée à un module photo composé d'un capteur de 8 Mpx (au format 16:9) et d'une optique ouvrant à f/2,2. Comme sur la plupart des smartphones, cette dernière est dépourvue de tout système autofocus. Le double module photo et le module photo avant peuvent tous deux assurer la captation de vidéos en 2 160p 30 i/s, 1 080p 60 i/s et 720p 120 i/s.

Concept modulaire et Camera 360

Essential Phone PH-1 et Essential Camera 360

Le concept modulaire met également la photographie à l'honneur, puisque l'Essential Camera 360 (l'un des deux premiers modules annoncés) permet de capturer des photos et des vidéos 360° sphériques en 3 840p 30 i/s, à l'aide de deux capteurs de 12 Mpx associés à deux optiques ouvrant à f/1,8 et disposant d'un angle de champ de 210°. Tout comme le dock de chargement également annoncé, la Camera 360 trouve sa place au dos du smartphone, grâce aux deux connecteurs magnétiques qui y sont présents. Aucune information n'a pour l'instant été divulguée concernant la possibilité d'utiliser se module en déporté et l'application de prise de vue nécessaire à son utilisation.

Autres caractéristiques techniques

L'autre principale originalité de l'Essential Phone réside dans sa face avant dont l'écran occupe la majeure partie. Pour atteindre un taux d'occupation de 89 %, Essential a ainsi initié un design unique : l'APN dédié aux selfies est enceint de l'écran QHD (2 560 x 1 313 px) de 5,7 pouces (14,5 cm env.) de diagonale. Pour servir ce design, Essential mise sur un alliage de titanium et de céramique, matériaux de qualité qui devraient — selon la marque — assurer une grande résistance au terminal.

L'intérieur du smartphone renferme une puce mobile Snapdragon 835, 4 Go de RAM, 128 Go de stockage interne ainsi qu'une batterie de 3 040 mAh. Si l'on trouve bien un port USB-C du côté des connectiques, l'impasse a été faite sur la prise jack. Le désormais traditionnel lecteur d'empreintes se trouve quant à lui au dos de l'appareil.

Prix et disponibilité

Essential Phone PH-1

Aucune commercialisation sur le territoire européen n'a été mentionnée pour l'instant, mais l'Essential Phone est d'ores et déjà disponible en précommande aux États-Unis pour un prix de 699 $. La précommande du mobile donne le droit à un tarif préférentiel de 50 $ pour l'achat de l'Essential Camera 360 (contre 199 $ normalement). Les premières livraisons sont prévues fin juin.

Notre premier avis

Comme souvent lors de l'annonce d'un smartphone, il est ici difficile de se prononcer sur la qualité d'image qu'offrira l'Essential Phone au vu du peu de caractéristiques photographiques divulguées. Si la présence d'un double module photo est un élément intéressant, la qualité optique et le traitement logiciel constituent également des points très importants dans la retranscription d'images.

Le concept modulaire se montre quant à lui aussi intéressant sur le papier que les précédentes tentatives d'autres constructeurs — tentatives qui sont mortes dans l'œuf ou ont survécu peu de temps, accusant notamment un manque de soutien du constructeur initial et un manque d'ouverture à des initiatives extérieures.

Pour faire sa place face aux Samsung Galaxy S8, Huawei P10, LG G6 et autre iPhone 7, l'Essential Phone aura donc à nous surprendre ailleurs que sur le papier.

Voir aussi

Source : Essential

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés