Le mois de décembre vient de poser ses premiers jours neigeux, et comme toutes les fins d'année, il est temps pour beaucoup d'entre nous de dresser un bilan des mois qui viennent de s'écouler. Pour Focus Numérique, c'est également l'heure de décerner quelques prix et d'imaginer quelle pourrait bien être la suite.

Il y a plusieurs hivers en arrière, nous vous proposions d'élire le meilleur matériel photo de l'année, nos fameux Awards lecteurs. Un moment attendu par bon nombre d'entre vous et qui permet de dessiner les tendances de l'année écoulée ainsi que les grandes lignes pour la période à venir. Vous avez d'ailleurs encore quelques heures pour voter aux Awards de l'année 2017. Ce vote du public va de pair avec les récompenses émises par la rédaction. Pour ce faire, nous décidons de manière collégiale des boîtiers, optiques et accessoires qui nous ont marqués cette année. Comme il nous faut définir une date de publication, certains boîtiers ou optiques n'ont pas pu être nominés, car nous nous faisons un devoir d'avoir testé tous les produits pour qu'ils puissent apparaître dans notre sélection. Ainsi, l'A7R III de Sony, que nous testons aujourd'hui, fera son entrée au dernier moment, mais le Leica CL ne pourra pas y figurer, tout comme le très impressionnant G9 de Panasonic. Revenir sur toute une année permet aussi d'établir quelques données chiffrées et de noter quels sont les fabricants les plus actifs. Ci-dessous, vous trouverez un tableau récapitulatif du nombre de boîtiers annoncés cette année, du compact au modèle très haut de gamme.

Canon Panasonic Fujifilm Nikon Sony Pentax Olympus Leica
9 5 4 3 3 2 2 2

Avec 30 boîtiers annoncés contre 61 en 2016, on peut considérer que 2017 est une petite année en nombre, mais pas en qualité. En effet, cette décroissance est avant tout le fruit de la disparation chez la plupart des constructeurs des gammes de boîtiers compacts. Il ne reste pratiquement plus que Canon pour disposer encore de quelques modèles en entrée de gamme, et seule la famille des appareils étanches tente tant bien que mal de résister. Même les compacts experts à grands capteurs n'ont pas eu d'écho en 2017.

Ceci étant, ce n'est pas le nombre qui est le plus important, mais bien la qualité des boîtiers. Or, nous n'avons pas à nous plaindre de cette année 2017 qui s'avère, même sans photokina, un excellent cru. Côté reflex, Nikon nous a gratifiés pour son centenaire de deux excellents boîtiers, l'un au format APS-C (D7500) et l'autre au format 24x36 (D850). Canon n'est pas en reste avec plusieurs boîtiers, dont le 77D (APS-C) et le très attendu 6D Mark II (24x36). Pentax a marqué 2017 de son KP, un reflex compact à défaut d'être très innovant. C'est bien évidemment du côté des hybrides que les innovations ont été les plus marquantes.

À mes yeux, cette année a vraiment été celle du Sony A9. Avec ce boîtier, Sony est venu jouer des coudes sur le segment des reflex sportifs professionnels jusqu'alors réservés à Canon et Nikon. Avec ce boîtier, la marque a repoussé les limites des technologies pour hybrides (viseur électronique, autofocus, autonomie batterie…) d'un cran. Des avancées que nous ne tarderons pas à retrouver dans les autres boîtiers au cours des prochains mois.

Sony A9
sony-alpha-9-produit
Miss Numérique 5299,00 €
Amazon Marketplace 5407,03 € Voir l'offre

Une belle année optique

Comme 2016, cette année a été placée sous le sceau des optiques avec pas moins de 56 nouveaux modèles, dont quelques perles rares comme le Canon 85 mm f/1,4 IS USM, le Sigma 14 mm f/1,8, le Tamron 24-70 mm f/2,8 G2 ou les Olympus f/1,2 (17 et 45 mm). Il y en a eu pour tous les goûts, des longues focales (100-400 mm chez Tamron) aux grands-angles (8-15 mm chez Nikon) en passant par des optiques spécialisées (TS-E 135 mm chez Canon ou 100 mm STF chez Sony). Là encore, nous avons de quoi nous réjouir malgré une hausse tarifaire qui touche également les boîtiers – ce qui est parfois bien difficile à comprendre.

Quant aux smartphones, 2017 semble avoir été une année de transition. Finalement, nous n'avons pas assisté à de réels bouleversements en termes de qualité d'image sur les nouveaux modèles. Pour un usage de bloc-notes quotidien, ces appareils photo sont toujours dans notre poche, mais la qualité d'image n'est pas encore à la hauteur de certaines attentes. En basse lumière ou pour la création du fameux bokeh, il reste beaucoup de travail à accomplir, mais c'est le secteur technologique dans lequel les progrès sont les plus rapides !

Canon EF 85 mm f/1,4 L IS USM

L'optique 85 mm f/1,4 L IS USM sera en test au Club Photo Focus le 7 décembre prochain avec les boîtiers reflex 6D Mark II.

EF 85mm f1.4L MACRO Side Without Cap
Miss Numérique 1609,00 €
Digixo 1609,00 € Voir l'offre
Digit-photo.com 1609,00 € Voir l'offre
Fnac.com 1609,99 € Voir l'offre

Et pour 2018 ?

Mais le meilleur de l'année n'est-il pas encore d'essayer de prévoir les nouveautés de l'année suivante ? Car si nous avons été gâtés en 2017, nous savons aussi ce qui nous “manque”. Et là, chacun peut désormais nourrir ses vœux pour 2018. Naturellement, et à l'instar de bon nombre, je suis très impatient de voir quelle direction va prendre Nikon pour son nouvel hybride, mais aussi curieux de la réaction de Canon. On croise les doigts pour des modèles 24x36 ? Dans le créneau des reflex, nous attendons un 7D Mark III de Canon au début de l'année pour venir se placer en face du D500 de Nikon. Chez les hybrides, Olympus ne devrait pas rester les bras croisés face au G9 de Panasonic. Toujours chez la firme d'Osaka, des rumeurs plus qu'insistantes font état d'un GH5 S au capteur moins chargé en pixels et donc plus à l'aise dans les basses lumières. Du côté de Sony, nous sommes en mesure d'attendre un A7S III pour le NAB qui se déroule en avril, ou même avant cet événement, les marques n'attendant plus forcément un salon pour annoncer un produit.

À titre personnel, j'attends de 2018 une renaissance de certains compacts experts à grands capteurs. Cette gamme d'appareils photo simples et efficaces pourrait se voir enrichie d'un RX1 Mark III chez Sony avec un capteur courbe, mais aussi d'un nouveau GR chez Ricoh. Dans nos rêves les plus humides, Nikon pourrait faire revivre sa gamme Coolpix, et Olympus ses XZ avec des plus gros capteurs, sans oublier Panasonic avec la série LX. Ces modèles experts ont toujours formé un marché de niche, mais la contraction du marché de la photo leur offre une nouvelle légitimité. Du point de vue des optiques, j'attends une vraie rupture technologique qui permettrait la construction d'objectifs beaucoup plus petits et légers pour aller de pair avec le marché des hybrides.

Et vous, qu'attendez-vous pour 2018 ? Nous attendons vos réponses en commentaires.

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications