Décembre étant dévolu aux bilans, le mois de janvier est traditionnellement tourné vers l'avenir et pétri de bonnes résolutions. Nous évoquons évidemment ici ces décisions irrévocables qui nous permettent d'appréhender la nouvelle année sous ses meilleurs auspices.
Tous les ans, c'est la même rengaine : nous nous imposons des bons principes et des bonnes résolutions pour l'année naissante. Bien que rarement tenues, elles sont tout de même des objectifs intéressants à suivre de près ou de loin ! En effet, chaque photographe présente ses propres motivations photographiques et établit naturellement ses “résolutions” pour progresser en photographie, faire avancer un projet et s'épanouir dans sa passion. Pour les professionnels, c'est également l'occasion de mettre en place un nouveau flux de travail. Nous vous proposons nos 12 conseils pour les 12 prochains mois de l'année. Il va sans dire que cette liste n'est pas exhaustive et devra être personnalisée. Mais vous pouvez piocher à l'envi dedans.
Et vous, quelles sont vos “bonnes résolutions” photo pour 2018 ? Nous les attendons dans vos commentaires.

1/ Sauvegarder mes images 2017… et même les autres

Nous avons toujours trop confiance dans nos cartes mémoires et autres disques durs. Pourtant, ils ne sont pas infaillibles, loin de là. Et ces problèmes n'arrivent pas qu'aux autres. Nous avons tous expérimenté différentes mésaventures : cartes SD illisibles, disque dur aussi subrepticement que définitivement mort… Des mesures s'imposent pour ne pas perdre nos souvenirs de vacances ou les clichés de la naissance de notre enfant. Vous l'avez compris : la copie de vos images sur un ou deux disques externes est indispensable. Vous pouvez également opter pour une sauvegarde sur un NAS ou choisir une solution de stockage en ligne.

2/ Trier mes photos avec soin...

Le numérique permet de multiplier les prises de vue, et après une sortie photo ou une semaine de vacances, vous vous retrouvez sans doute avec plusieurs centaines, voire milliers de clichés. Arrive alors l'étape cruciale du choix, car oui, personne ne regarde plus de 700 photos d'une virée en montagne ! Personne, sauf vous. Car vous devrez prendre le temps de réaliser une ou deux sélections des meilleurs clichés. Pas la peine de les supprimer tout de suite : utilisez des marqueurs pour identifier les meilleurs, laissez-vous un peu de temps (mais pas trop) pour revenir sur une série et sélectionner l'essentiel.

3/ Redécouvrir d'anciennes images

Une fois sur votre lancée, n'hésitez pas à revenir en arrière et à trier d'anciennes séries d'images. Il est toujours intéressant de revenir sur des clichés une fois l'émotion passée. Vous bénéficiez alors d'un œil nouveau et d'un avis plus objectif sur vos images. Cela permet de redécouvrir quelques belles pépites dans votre photothèque.

4/ Imprimer des images

Dans votre sélection d'images, n'hésitez pas à choisir certains clichés en vue d'une impression. Rien ne vaut un tirage papier, ne serait-ce que pour protéger vos images d'une perte numérique. Bichonnez vos images. Offrez-leur un cadre, une marie-louise. Vous pouvez également opter pour un livre photo qui permet alors de raconter vos histoires.

5/ Étudier les photos des autres et faire des expositions

Nous sommes en permanence abreuvés d'images, mais nous prenons rarement le temps de les décomposer. Intéressez-vous aux travaux d'autres photographes et posez-vous les bonnes questions : pourquoi cette image fonctionne ? Qu'est-ce qui la rend forte ? Plongez-vous dans un livre photo, visitez des expositions photo. Ouvrez votre œil et nourrissez-vous des autres. N'oubliez pas nos rubriques Inspiration photo et Portfolios pour vous confronter à d'autres regards.

6/ Essayer du nouveau matériel : boîtier/optique

Le matériel ne fait pas le photographe, mais essayer un nouvel appareil photo plus rapide ou un ultra grand-angle peut également ouvrir de nouvelles perspectives. N'hésitez donc pas à emprunter du matériel photo à un ami ou à vous rapprocher d'un club photo. Il est peut-être temps de découvrir l’avantage d'un 400 mm ou de débuter une série en macro !

7/ Être persévérant encore et toujours

La pugnacité est peut-être l'une des caractéristiques les plus importantes d'un photographe. Nous avons tous repéré l'endroit parfait pour un cliché, mais toutes les conditions de lumière, de temps, ne sont pas réunies. Vous revenez donc sans image ou avec des clichés qui ne correspondent pas à votre attente. Ne lâchez rien et pensez à revenir à la bonne heure, avec la météo adéquate et/ou le bon matériel !

8/ Organiser une ou plusieurs sorties photo avec des amis

Parfois, la motivation manque et votre appareil photo reste désespérément sur Off. Pour retrouver un peu de stimulation, pensez à organiser régulièrement une sortie photo avec d'autres photographes. Pour cela, vous pouvez “utiliser” vos amis, mais aussi intégrer un club photo ou parcourir les forums photo à la recherche d'une sortie thématique.

9/ Réaliser une ou plusieurs séries photo

Nous l'avons évoqué il y a quelques jours, en 2017 la réalisation d'une série photo peut être un bon exercice pour peaufiner son style photo. Pour cela, pas de mystère, il faut pratiquer. Pourquoi ne pas définir un ou plusieurs thèmes à mener de front en 2018 ? N'hésitez pas à montrer vos séries en cours de réalisation à vos proches ou d'autres photographes pour, une fois de plus, progresser dans votre démarche.

10/ (re)Découvrir la photographie argentique

À titre personnel et après dix années de photographie à 99 % numérique, j'ambitionne de remettre une pellicule dans mon Minolta XG “lâchement” abandonné en 2001. Il est vrai que le tutoriel de Pascale Brites sur le développement d'un film noir et blanc m'a redonné envie de me frotter aux contraintes de l'argentique. En outre, et pour ceux qui ne sont pas équipés, c'est également l'occasion de découvrir les joies du marché d'occasion en suivant nos conseils.

11/ Travailler ma présence sur les réseaux sociaux (et bien les choisir)

Entre Facebook, Instagram, 500px, Twitter, Flickr, Tumblr, Behance, etc., il devient difficile d'être présent sur tous les réseaux sociaux de manière sérieuse. Pourtant, il est désormais difficile de se passer complètement d'une visibilité sur ces réseaux. Notre conseil, choisissez-en un ou deux qui vous correspondent le mieux et publiez régulièrement des images. N'oubliez pas de travailler votre propre site Internet qui permet de mieux valoriser vos images.

12/ Tenter des concours photo et soumettre mes séries

Il n'y a pas meilleur moyen pour gagner en notoriété : participer à un concours national, voire international, et être sélectionné, c'est l'assurance d'une visibilité importante et c'est extrêmement flatteur ! Cette année, promettez-vous de participer à un ou plusieurs concours. N'oubliez pas que si parfois un seul cliché suffit, il faut souvent présenter une série d'images sur un thème particulier. Sur Focus Numérique, nous vous proposons tous les mois un concours sur un thème spécifique, mais nous sommes également partenaires des Zooms pour le Salon de la Photo et du prix Maestro EISA, deux concours internationaux. Alors, n'hésitez pas à nous soumettre vos portfolios.

Toute la rédaction se joint à moi pour vous souhaiter une très bonne année 2018.

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications