La marque Voigtländer a profité de l'édition 2018 du CP+ pour ajouter trois nouvelles optiques à son catalogue, dont deux qui viennent enrichir la gamme d'objectifs à destination des hybrides Sony FE 24x36 mm.

La gamme d'optiques en monture Sony FE s'enrichit d'un 110 mm f/2,5 Macro APO Lanthar et d'un 21 mm f/3,5 Aspherical. Elle est aujourd'hui composée de huit objectifs munis de connecteurs de communication avec le boîtier : 10 mm f/5,6, 12 mm f/5,6, 15 mm f/4,5, 21 mm f/3,5, 35 mm f/1,4, 40 mm f/1,2, 65 mm f/2 et 110 mm f/2,5.

La gamme dispose en sus d'un 40 mm f/2,8 en monture Sony E, mais ce modèle est dépourvu de connecteurs et nécessite une bague d'adaptation pour effectuer la mise au point manuelle.

Le 110 mm est un petit téléobjectif macro (distance minimale de mise au point de 35 cm) 1:1 composé de 14 éléments répartis en 12 groupes. Il s'agit d'un objectif à mise au point manuelle et bague de diaphragme manuelle (crantée au 1/3 d'IL). Néanmoins, cette optique jouit de connecteurs au niveau de sa monture afin de garantir la meilleure compatibilité possible avec les A7/9 (données EXIF, activation des aides à la mise au point, etc.). L'ouverture maximale de f/2,5 est assurée par un diaphragme à 10 lamelles !

Pour sa part, le 21 mm f/3,5 dispose d'une formule optique composée de 9 lentilles réparties en 8 groupes. La distance minimale de mise au point est de 20 cm et le diaphragme est composé de 10 lamelles. Comme le 110 mm, ce nouveau 21 mm est équipé de connecteurs pour communiquer avec les boîtiers Sony A7/9. C'est également un objectif à mise au point manuelle doté d'une bague manuelle de contrôle du diaphragme.

Ces deux nouveaux objectifs sont fabriqués au japon par Cosina qui se charge depuis 1999 de la réalisation des produits Voigtländer pour le compte de la société allemande RingFoto.

Lire aussi…

Source : Voigtlânder

Arthur Azoulay
Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications