Le lancement d'un nouveau boîtier ne semble décidément pas être un sport tranquille. Après le capteur taché du D600, l'autofocus erratique des premiers D800, c'est au tour du D810 tout juste lancé de faire parler de lui dans la rubrique des pépins au lancement. Sur le site de Nikon France, une page indique en effet que certains utilisateurs ont rapporté des problèmes de taches lumineuses lors de poses longues.

Digit-photo.com 3189,00 €
Miss Numérique 3198,90 € Voir l'offre
Digit-photo.com 3590,00 € Voir l'offre

Nikon D810 test : gestion du bruit électronique

Le problème est reconnu par Nikon et les boîtiers les plus récents ont déjà fait l'objet d'ajustements nécessaires ; la marque invite donc les possesseurs de D810 à vérifier que leur boîtier n'est pas concerné. On les identifie au point noir fait dans le filetage de la fixation du trépied sous le boîtier. Si votre D810 était affecté, il suffit de contacter le SAV Nikon le plus proche. Il modifiera certaines valeurs de réglage du capteur et procèdera à une mise à jour de firmware.

Nikon indique enfin que même après rectification, l'augmentation de définition et de netteté apportée par le boîtier peut contribuer à rendre visibles quelques taches lumineuses en pose longue : on peut les diminuer en activant la réduction du bruit dans les menus du boîtier.

Lire également :

Notre test du D810

Source : Nikon France

Contenus sponsorisés