Si vous suivez un peu l’actualité photo, vous savez déjà que l’argentique n’est pas mort. Cette technologie de prise de vue connaît même un renouveau, s’adapte, mue et trouve un nouveau public comme peuvent en témoigner le succès des formats instantanés, celui d’entreprises telles que Lomography, et la création d’associations et de magasins dédiés à cette pratique.

Souvent associée à la volonté d’expérimenter une démarche photographique différente, la prise de vue argentique implique de prendre son temps, de réfléchir, d’essayer, de se tromper, d’être surpris, de (re)créer un certain rapport avec l’objet et de devenir (un peu) magicien.

Lorsque vous franchissez le pas et que vous prenez la décision de rejoindre le “côté obscur”, vous faites soudain face à plus de 150 ans d’histoire, de techniques et de matériels. Ne paniquez pas ! Inspirez, soufflez et lisez ce petit guide basé sur ma propre expérience de jeune padawan qui vous proposera des pistes pour vous aider à choisir votre premier appareil. Ah, et n’oubliez pas d’inspirer à nouveau…

Il vous reste de l'article à lire
Julien Maillard

Ingénieur​ avec de vrais morceaux de photographe dedans. Expert des 0 et des 1, apprenti sorcier de l'argentique, préfère se poser la question "pourquoi ?" plutôt que "comment?". Confond parfois classe et coquetterie. Ses publications