Les tentatives de lier le caractère transportable des flashs cobras à la puissance et la polyvalence des flashs de studio ont été nombreuses ces dernières années. Godox, très présent sur le marché de l'éclairage photo, a d'ailleurs dévoilé il y a un an le très bon Witstro AD200. Cactus, un autre constructeur chinois bien connu des photographes, lui répond aujourd'hui avec le RQ250, un nouveau flash autonome étonnant de compacité.

Cactus RQ250
Il n'y a actuellement aucune offre.

Bien que les deux systèmes d'éclairage semblent comparables en taille, le design de l'AD200 emprunte à l'esthétique des flashs cobras tandis que le RQ250 rappelle plutôt les plus encombrants flashs autonomes. Il se démarque d'ailleurs de son rival par l'association d'un réflecteur amovible à son tube éclair. Ce réflecteur, associé à la puissance de 250 Ws du flash, permettrait selon le constructeur d'obtenir une luminance optimale. Il est cependant possible de l'ôter et ainsi faire l'usage d'une boîte à lumière ou d'un parapluie dans le but d'obtenir une lumière plus homogène.

Elle aussi amovible, la batterie dont se dote le flash Cactus autoriserait 400 éclairs à pleine puissance. Le RQ250 dispose de plus d'une lampe pilote LED, d'un système de ventilation et supporte l'utilisation de la synchronisation haute vitesse et des modes TTL des appareils Canon, Nikon, Sony, Fujifilm, Panasonic, Olympus, Pentax et Sigma. Ajoutons enfin qu'il peut être déclenché et contrôlé à l'aide des émetteurs radio V6 II et V6 IIs.

Émetteur radio cactus V6 II.

Prix et disponibilité

Le flash Cactus RQ250 devrait être commercialisé au cours de l'été 2018. Aucun prix n'a pour l'instant été communiqué par la marque.

Lire aussi…

Source : Cactus

Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications