Fruit du partenariat entre Leica et Panasonic, le C-Lux est une déclinaison du très intéressant TZ200 de Panasonic griffée par la marque de Wetzlar et rhabillée pour l'occasion avec deux nouvelles robes assez réussies : Gold et Midnight Blue.

leica-c-lux-1
Il n'y a actuellement aucune offre.

Nul besoin d'être un expert en photographie pour trouver des airs de famille entre le nouveau C-Lux de Leica et le TZ200 dévoilé par Panasonic début 2018. Depuis plusieurs années maintenant, un accord lie les deux entreprises autour des technologies photo. Leica insuffle des recommandations pour l'ergonomie et des formules optiques, Panasonic met à disposition ses outils de pointe pour la production, notamment des lentilles asphériques moulées et ses boîtiers.

En effet, la gamme de compacts de Leica se compose actuellement du V-Lux (équivalent du FZ1000 chez Panasonic) et du D-Lux qui est le frère jumeau du très bon LX100 de Panasonic. Aujourd'hui, c'est donc un clone du TZ200 qui fait son apparition dans la gamme Leica.

Leica C-Lux

Aucune nouveauté, donc, si ce n'est un habillage doré – Light Gold – et bleu profond – Midnight Blue – plutôt réussi et qui change des sempiternels noir et argent. Pour le reste, vous retrouverez le zoom 15x 24-360 mm f/3,3-6,4 couplé à un capteur de type 1 pouce de 20 Mpx. Un capteur qui permet aussi de filmer en UHD jusqu'à 30 i/s et en 1 080 jusqu'à 60 i/s. Le C-Lux bénéficie également de l'autofocus à détection de contraste DFD, plutôt efficace et qui limite les effets de pompage. L'ensemble est accompagné d'un écran LCD tactile et d'un viseur intégré de 2 330 000 points.

Pour prendre note des points forts et faibles du boîtier, nous vous invitons tout naturellement à (re)lire notre test du TZ200 de Panasonic.

Disponibilité et prix

Le Leica C-Lux est d'ores et déjà disponible en version Light Gold ou Midnight Blue moyennant 990 €.

Édition limitée du M10 Zagato

Et puisqu'il est question de prix, sachez que la marque allemande présente conjointement au C-Lux une édition limitée à 250 exemplaires du M10 en collaboration avec Andrea Zagato, au tarif de 20 200 € (pourquoi pas 20 000 € tout rond ? Mystère…). Connu pour avoir introduit l'aluminium dans le design automobile, il était normal que le M10 Zagato se pare du métal léger et résistant. Le gainage en cuir a été remplacé par des rainures qui lui confèrent, associées aux pièces telles que le bouton de déclenchement rouge, un design inédit.

Leica M10 édition limitée Zagato Leica M10 édition limitée Zagato Leica M10 édition limitée Zagato Leica M10 édition limitée Zagato
Renaud Labracherie
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications