On sait que l'exploration urbaine a le vent en poupe et que les photographes amateurs ou professionnels sont friands de lieux dévastés et abandonnés. On sait également que tout lieu déjà visité est comme profané et n'est donc plus "digne d'intérêt". Pourtant il suffit de regarder le travail de Thomas Jorion rassemblé dans cet ouvrage, Silencio (éd. de La Martinière), pour redécouvrir d'un œil neuf ces ruines qu'on penserait pourtant avoir vues cent fois.

Silencio de Thomas Jorion

Vous pouvez également retrouver son travail jusqu'au 29 novembre à travers l'exposition Temples, proposée par la galerie Insula hors les murs dans le cadre du Mois de la photo Off à Paris à la galerie Anne et Just Jaeckin, dans le 6e arrondissement de Paris.

Silencio de Thomas Jorion

Mois de la photo 2014

Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications