Arles 2016Charles Fréger présente une superbe série sur les figures maquées et autres monstres qui hantent les contrées nipponnes.

rencontres de la photographie Arles 2016 Charles Fréger Yokainoshima

Charles Fréger est sans doute l'un des plus fameux serial photographers, notamment dans le portrait. À la manière d'un entomologiste, le photographe français aime parcourir le monde à la recherche de certains peuples et groupes afin d'en photographier tous les représentants. En 2013, nous découvrions ainsi Wilder Mann, un tour d'Europe des costumes d'ethnies perdues, puis en 2015 son inventaire s'enrichissait de coiffes bretonnes.

Cette année, avec Yokainoshima, c'est dans le monde rural du Japon que nous entraîne le photographe. Un monde proche de la nature — pour le moins capricieuse dans l'archipel. Les portraits nous montrent des figures rituelles imaginées par l'homme et mises en avant au cours de cérémonies séculaires pour tenter d'apprivoiser les éléments et les rendre plus dociles.

rencontres de la photographie Arles 2016 Charles Fréger Yokainoshima

Plantés dans des décors aussi divers que la mer, la neige, les rizières ou la montagne, ces monstres japonais sont tantôt séduisants, tantôt effrayants, mais toujours impressionnants.

rencontres de la photographie Arles 2016 Charles Fréger Yokainoshima

Cliché après cliché, Charles Fréger emmagasine ces figures d'un autre temps et pourtant encore si contemporaines. Le "bestiaire" s'étoffe et la collection ne cesse de s'agrandir, pour notre plus grand plaisir. rencontres de la photographie Arles 2016 Charles Fréger Yokainoshima

 

Charles Fréger - Yokainoshima

Jusqu'au 28 août

Église des Trinitaires

Informations et présentations sur le site des Rencontres 2016

Toute l'actualité des Rencontres de la photographie d'Arles 2016

Lire également :

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Contenus sponsorisés