Nous militons depuis des années pour le remplacement du vieillissant format JPEG de nos appareils photo... en vain. Une fois de plus, c'est Apple qui pourrait créer — enfin — la rupture en abandonnant ce format pour des fichiers .heic plus efficace.

Exemple image HEIF

HEIF. Ces quatre lettres pourraient rapidement en remplacer quatre autres qui auront marqué la photo et la vidéo depuis les années 1990 (les travaux de recherche, eux, datent des années 80...) : le JPEG. HEIF, pour High Efficiency Image File Format (HEIF, ISO/IEC 23008-12). C'est beaucoup moins "commercial" que WebP de Google ou le MozJPEG de Mozilla, deux formats qui tentent également, tant bien que mal, de remplacer le JPEG depuis déjà des années. Oui, le JPEG a la vie dure. Il s'est facilement imposé comme le format incontournable sur Internet, mais également sur nos ordinateurs et nos chers appareils photo qui ne jurent que par lui. Sa force ? Une universalité qui permet pratiquement à toutes les applications d'utiliser ce format. Le remplacer n'est donc pas facile, et les constructeurs ne semblent pas vraiment pressés. Le JPEG souffre pourtant du poids des années et d’autres formats, plus efficaces, essaient régulièrement de le détrôner — encore récemment, le format BPG basé sur des codecs modernes H.265 a tenté une percée sans réel succès jusqu'à maintenant.

Une transition douce

Mais voilà, il y a Apple. Apple qui a déjà plusieurs technologies à son tableau de chasse, comme la disquette, le lecteur de CD/DVD/Blu-Ray et prochainement le port USB classique. Avec iOS 11, c'est le format JPEG qui pourrait voir enfin sa cote de popularité baisser. En effet et par défaut, c'est le format photo HEIF qui sera utilisé. Le choix n'est pas radical et vous avez toujours le choix d'utiliser l'enregistrement JPEG pour l'enregistrement de vos clichés, ce qui permettra à vos correspondants qui ne sont pas sous iOS 11 de profiter de vos photos. Car les fichiers .heic sont loin d'être reconnus partout : autant le dire tout de suite, ils ne seront facilement lisibles que sur iOS 11... Le plus important est, pour l'instant, ailleurs : c'est qu'un des poids lourds de la photo envisage enfin une alternative au vénérable JPEG. Il est probable que cette décision fera des émules.

Plus qu'une compression, un conteneur d'informations

Si le HEIF représente possiblement l'avenir de la photo, sur smartphone du moins, intéressons-nous un peu à ce nouveau format. Qu'apportent donc les fichiers .hiec ? Avant tout, il faut savoir que ces nouveaux fichiers sont de véritables conteneurs qui permettent d'enregistrer :

• une image, sa miniature et les métadonnées (EXIF, XMP) ;
• des vidéos et des images fixes dans le même fichier ;
• une collection d'images, les miniatures et les métadonnées ;
• une séquence d'images animées (cinémagraphes, rafales) et les métadonnées ;
• une séquence d'images "bracketées" : mise au point, exposition ;
• une image traité à l'aide des données et un fichier brut ;
• les informations de la couche alpha (transparente) et des données liées à la profondeur ;
• des informations audio (note, mémo).

format image hiecContenu d'un fichier .heisc : une collection d'images

Compression moderne

Pour les images, c'est un codec HEVC qui sera utilisé pour à la fois une compression avec ou sans perte. Rappelons que le codec HEVC (High Efficiency Video Coding) a été défini, comme son nom l'indique, pour la vidéo et est plus connu sous le nom de H.265. Un profil pour les images fixes existe, et ce codec s'avère l'un des plus puissants du moment : il surclasse aisément les compressions JPEG, JPEG XR (connu sous le nom de Windows Media Photo et HD Photo), JPEG2000 et WebP. Malheureusement, il n'y a pas encore de comparaison avec le format BPG qui utilise également des codecs H.265/HEVC. Le tableau ci-dessous montre, en pourcentage, le gain de la compression HEVC par rapport aux autres codecs.

Définition en px Exemple JPEG JPEG XR JPEG 2000
1 920 x 1 080 HDTV 1080 124 % 62 % 15 %
832 x 480 Définition moyenne pour des services mobiles 122 % 53 % 50 %
416 x 240 Définition basse pour des services mobiles 110 % 47 % 43 %
1 280 x 720 HDTV 720p 170 % 73 % 23 %
1 024 x 768, 1 280 x 720 Capture d'écran classique 223 % 118 % 87 %
moyenne 139 % 66 % 44 %

Si les temps d'encodage/décodage pour le format H.265 sont encore longs par des voies logicielles, les proccesseurs capablent de lire et de créer du contenu en H.265 sont d'ores et déjà disponibles. Ainsi, le processeur A10 Fusion d'Apple, qui équipe les iPhone 7 et 7 Plus, est déjà capable d'encoder en HEVC 8 bits, et tous les processeurs de dernière génération Intel qui équipent les ordinateurs de bureau frappés de la pomme décodent en "dur" le contenu H.265. De quoi accélérer sérieusement le rendu des images et des vidéos.

Nous sommes donc peut-être à l'aube d'une grande révolution pour l'image numérique fixe et animée, avec l'établissement non seulement d'un nouveau standard, mais d'un nouveau standard qui sera réellement utilisé. Nous croisons les doigts et attendons le mois de septembre avec impatience !

À (sa)voir également

Quelques exemples d'images HEIF

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Contenus sponsorisés