agenda photo

Retrouvez dans notre agenda culturel notre sélection d'événements, beaux livres, sorties et concours incontournables pour tous les amoureux de photographie.

Les Fantômes de Chamrose

Un nouveau quartier sort de terre et un photographe est là pour témoigner de son éclosion. Le quartier, c'est celui de la porte de Paris à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) qui renaît autour de la construction du groupe scolaire Jacqueline de Chambrun-La Roseraie, dont "Chamrose" est la contraction. Sylvain Gouraud, qui a installé son studio sur les lieux, propose une série de portraits des habitants, incarnant la diversité d'une ville comme Saint-Denis. Les jeunes filles de la Légion d'honneur y côtoient des slameurs, des architectes, des pompiers, de jeunes patrons... la vie, quoi. Cet ouvrage a bénéficié du dispositif du "1% artistique" qui consiste pour la ville à associer la commande d'une œuvre d'art à toute construction d'équipement public.

Les Fantômes de Chamrose

Les Fantômes de Chamrose

Les Fantômes de Chamrose

Sylvain Gouraud

Textes : Émilie Hache

Filigranes Éditions

Juin 2015

220 x 275 mm, 168 pages, 50 photographies en couleurs

Relié, couverture cartonnée

25 €

ISBN : 978-2-35046-352-0

Présentation de l'ouvrage sur le site de l'éditeur

Les Estivales photographiques du Trégor 2015

"Entre nous" est le thème mis à l'honneur par le festival photo estival du Trégor cette année. Une plongée en plein cœur, au plus profond de l'intime. Les photographes qui ont accepté se dévoiler (ou de dévoiler les autres) sont Ana Galan, Alain Keler, Alain Laboile, Georges Pacheco, Erika Vancouver. Des couples âgés, un fils avec sa mère murée dans le silence, une sœur dont les liens s'étiolent avec sa sœur presque jumelle, des mères donnant le sein à la façon de la Madone, un père et sa famille nombreuse..., ou comment montrer les indicibles liens d'ordinaire tissés par l'amour. Une gageure relevé par l'Imagerie, organisateur du festival. Un voyage intérieur à entreprendre.

Les Estivales photographiques du Trégor 2015, L'Intime
© Ana Galan

Les Estivales photographiques du Trégor 2015, L'Intime
© Georges Pacheco

Les Estivales photographiques du Trégor 2015, L'Intime
© Alain Laboile

Les Estivales photographiques du Trégor 2015

L'Imagerie

19 rue Jean Savidan, 22300 Lannion

Jusqu'au 3 octobre 2015

Du mardi au samedi, de 10h30 à 12h30  et de 15h à 18h30 sauf jours fériés.

Entrée libre

Le site du festival

Animaleries à la galerie La Carpe dans les Charentes

À Aubeterre-sur-Dronne, une arche de Noé photographique a trouvé refuge. La galerie La Carpe propose le regard de dix photographes sur les animaux et leur condition. Qu'ils soient de ferme ou domestiques posant en majesté ou bien affublés de caractères humains, les animaux n'ont cessé de nous intriguer et de nous pousser à nous interroger sur notre condition d'homme. Chaque artiste répond avec une vision, toutes se complètent, se heurtent, se répondent. À découvrir jusqu'au 11 septembre.

Animaleries, Correspondances, Héctor Olguin
"Correspondances" © Héctor Olguin

Animaleries, Eres una Maravilla, Magali Lambert  Animaleries, La Nuit tranquille, François Chanussot
"Eres una Maravilla" © Magali Lambert - "La Nuit tranquille" © François Chanussot

Animaleries, Le Bouc, Catherine Matausch
"Le Bouc" © Catherine Matausch

Animaleries

Galerie La Carpe

Jusqu'au 11 septembre 2015

14 rue Barbecane, 16390 Aubeterre-sur-Dronne

Du vendredi au dimanche, de 10h00 à 12h30 et de 14h30 à 19h30.

Entrée libre.

Le site de la galerie La Carpe

La galerie La Carpe sur Facebook

Les parasols de John Batho à Deauville

Mieux qu'un emblème, les parasols symbolisent Deauville. Le photographe normand John Batho en a fait sa matière pour en explorer les couleurs et l'emprise dans l'espace. Dans le cadre de manifestations autour de la rénovation du couvent des Franciscaines, la municipalité expose au Point de vue une trentaine de ses images. Pour le photographe, "C'est une réflexion sur l'insistance de la perception, sur les variations de la lumière, sur les  imprévus du motif, sur l'étonnement de rencontrer ce qui n'avait pas encore été vu." Une autre bonne raison d'y faire un tour.

Le Deauville de John Batho, parasols de Deauville

Le Deauville de John Batho, parasols de Deauville

Le Deauville de John Batho, parasols de Deauville

Le Deauville de John Batho - Plage de couleurs

Dans le cadre de l'événement "Deauville dévoile les Franciscaines"

Du 27 juin au 13 septembre

Le point de vue 

Boulevard de la mer, près de la piscine Deauville

Du mercredi au dimanche, de 10h30 à 13h et de 14h à 19h

Accès libre

Présentation sur le site de la ville de Deauville

Voir aussi :

Agenda photo : juillet 2015

Nadia Ali Belhadj

Journaliste rédactrice. N'aime rien tant que de faire des interviews de photographes car les trouve gentils. Se fout de la technique comme de sa première pomme. Complètement soumise à Vivian Maier. Ses publications