agenda photo Retrouvez notre nouvel Agenda Culturel ! Tous les 15 jours, la rédaction de Focus Numérique listera les événements culturels incontournables pour tous les amoureux de photographie.

Au programme cette semaine : l'appel à candidature pour le Prix Leica Oskar Barnack 2015, l'exposition de Marcel Bovis, la parution d'un Photo Poche sur Roman Vishniac et l'exposition de Bernard Plossu.

Les concours Leica sont arrivés !

Vous avez jusqu'au 1er mars pour participer à l'un des deux concours de la marque allemande. Le Prix Leica Oskar Barnack récompense la meilleure série (12 images maximum) illustrant une relation de l'homme à son environnement. Le gagnant empoche une dotation de 25 000 € et un équipement Leica M d'une valeur de 10 000 €. Les moins de 25 ans peuvent concourir au prix Newcomer doté d'un prix 5 000 € et d'un équipement M. Les meilleurs dossiers seront en ligne le 1er avril. Le lauréat final sera désigné lors des Rencontres d'Arles en juillet prochain.

Le site du Prix Leica Oskar Barnack

Découverte du travail de Martin Kollar, prix Leica Oskar Barnack 2014

Crédit photo : Martin Kollar : Field Trip / Prix Leica Oskar Barnack 2014. Crédit photo : Martin Kollar : Field Trip / Prix Leica Oskar Barnack 2014.

Exposition

Marcel Bovis 6x6 Rien de plus logique que Marcel Bovis entre dans la maison Robert Doisneau. De la même génération, ils ont le même regard amoureux sur un Paris populaire, parfois crasseux, toujours vivace. Mais ici, comme le suggère le titre, "6 x 6", le lieu consacre un format. Imposé par la technique de son Rolleiflex acquis dans les années 1930, Marcel Bovis a construit son regard au cordeau. D'un quai de métro londonien aux pieds d'une jeune femme sur les pavés de La Rochelle, le photographe disparu en 1997 n'a eu de cesse de démontrer le primat de la technique sur la composition. Une leçon.

Marcel Bovis 6 X 6

Marcel Bovis 6 X 6

Marcel Bovis, Graffitti et chaussures blanches, La Rochelle, 1938 / La Queue pour le bus, Londres, 1947. © Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Marcel Bovis

Marcel Bovis 6 x 6

Jusqu'au 26 avril 2015

Maison de la photographie Robert Doisneau 1 rue de la Division du Général Leclerc, 94250 Gentilly

Entrée libre.

Livre

Photo Poche Roman Vishniac Si vous avez manqué l'exposition De Berlin à New York, 1920-1975 qui vient de s'achever au Musée du judaïsme (Paris), ce Photo Poche vous fera rattraper le temps perdu. Né en 1897 dans une famille juive de Moscou, Roman Vishniac émigre à Berlin dans les années 1920 où il capture l'effervescence de la capitale, comme les signes annonçant la catastrophe. En 1935, une association d'entraide israélite lui demande de photographier les communautés juives misérables d'Europe orientale... Ce petit livre témoigne de ce monde qui disparaîtra dans l'horreur indicible.

roman vishniac Roman Vishniac, Écoliers juifs, Mukacevo, ca. 1935-38. © Mara Vishniac Kohn. Courtesy International Center of Photography.

Roman VishniacRoman Vishniac

Textes de Maya Benton

Coll. Photo Poche Histoire n° 153

Actes Sud

Octobre 2014

12,5 x 19,0 cm, 144 pages

74 photographies en couleurs et duotone

9782330036690

13,00 €

Présentation sur le site de l'éditeur

Exposition

L'Italie de Bernard Plossu à la MEP jusqu'au 5 avril Ce n'est un secret pour personne, Plossu aime le sud avec une grâce et une infinie douceur. La relation qu'il entretient avec l'Italie trouve ses racines dans les récits familiaux de sa mère. Aujourd'hui, ce pays qu'il nous donne à voir n'échappe pas à ce regard tendre que le recours à la couleur, paradoxalement, intensifie. Le procédé Fresson, dont Plossu est adepte, donne à ses images une imprécision de rendu propre aux rêves, propre aux souvenirs du photographe qui le lient à la Péninsule.

Bernard PLossu

Bernard Plossu © Bernard Plossu

L'Italie de Bernard Plossu

Du 4 février au 5 avril 2015 Maison européenne de la photographie

5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris

Du mercredi au dimanche, de 11h à 19h45.

Gratuit le mercredi à partir de 17h.

Plein tarif : 8 € ; tarif réduit : 4,5 €.

Présentation sur le site de la MEP

Nadia Ali Belhadj

Journaliste rédactrice. N'aime rien tant que de faire des interviews de photographes car les trouve gentils. Se fout de la technique comme de sa première pomme. Complètement soumise à Vivian Maier. Ses publications 

Contenus sponsorisés