Face à la déferlante de partage non autorisé de ses images, le site Getty Images a décidé que la stratégie punitive n'était ni la meilleure ni la plus facile à appliquer. Plutôt que de débusquer ceux qui partageaient les photos du site sans en payer la diffusion, la célèbre banque d'images a changé d'angle d'attaque : permettre le partage via les réseaux sociaux d'une base constituée pour l'instant de 35 millions de photographies.

Attention toutefois : ces images ne deviennent pas pour autant utilisables à loisir et il faut utiliser un code pour les encapsuler (embed) dans vos propres pages web. Dans les conditions d'utilisation, on peut lire par ailleurs que Getty se réserve le droit de modifier le contenu de l'afficheur à sa discrétion, de demander le retrait de certaines images et de collecter des informations liées à l'usage de cet afficheur. Getty pourra également y glisser de la publicité pour le monétiser, sans compensation.

Le site de Getty Images

Source : Getty Images

Contenus sponsorisés