C'est à grands coups d'innovations technologiques que les smartphones de l'année 2016 et des premiers mois de 2017 ont confirmé leurs ambitions en tant que véritables appareils photographiques, à tel point que leurs interfaces de prise de vue toujours plus complètes et leurs performances toujours plus élevées en termes de qualité d'image ont appelé une réaction adaptée de la part des développeurs d'applications de retouche photo. Logique donc, qu'Adobe, société faisant autorité dans l'édition de logiciels graphiques, renforce maintenant régulièrement les fonctionnalités de la version de Lightroom destinée aux terminaux mobiles.

Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android logo

Si l'application a été annoncée dès 2014, elle a tout d'abord fait de timides débuts sur iPad pour plus tard conquérir l'entièreté des terminaux iOS et Android et s'approcher toujours plus de l'offre disponible sur ordinateurs. Parmi les fonctionnalités d'importance, on notera ainsi que le support du format RAW par l'application a fait son apparition au cours de l'année 2016 — tout d'abord sous Android puis sous iOS.

Actuellement en version 2.7.1 pour iOS et 2.3.2 pour Android — c'est cette dernière version que nous avons testé — Lightroom permet notamment la capture, l'organisation, la retouche et le partage de photographies, ainsi que la synchronisation de la bibliothèque d'images avec le logiciel de bureau correspondant.

Prise en main

L'ouverture d'Adobe Lightroom donne à voir une page d'accueil accordant l'accès aux différentes interfaces de l'application. Il est ainsi possible d'accéder à l'interface de prise de vue, d'importer des photos stockées sur votre appareil mobile ou de retoucher des photos déjà présentes dans votre bibliothèque Lightroom.

Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android

Dans le coin supérieur gauche de cette page, l'icône de Lightroom permet d'accéder aux paramètres de l'application et de s'identifier en tant qu'utilisateur Adobe. Notons d'ailleurs que si l'application est gratuite, l'activation des fonctionnalités de synchronisation nécessite la connexion à un compte Creative Cloud. Les options proposées dans ce menu concernent donc la synchronisation des données mais également l'importation de photos dans la bibliothèque.

Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android

Prise de vue

L'interface de prise de vue parvient à rester sobre tout en donnant accès à divers réglages. En mode Auto, il est ainsi possible de sélectionner le module photo avant ou arrière de l'appareil, gérer l'activation du flash, choisir le format d'image (JPEG ou DNG), sélectionner un filtre, compenser l'exposition (par un glissement du doigt sur un axe horizontal) ou la mémoriser.

Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android

Lightroom propose de plus d'activer un mode Pro qui laisse apparaître les paramètres de prise de vue suivant : mise au point manuelle, réglage de la balance des blancs, de la sensibilité ISO et de la vitesse d'obturation. Un menu relativement minimaliste permet quant à lui de paramétrer l'affichage d'une grille et d'un niveau, le format d'image capturé, le retardateur, l'action associée au boutons de volume, la luminosité de l'écran ou encore la géolocalisation des photos.

Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android   Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android

Notez que la dernière mise à jour de l'application a vu l'apparition d'un mode HDR qui n'est cependant compatible qu'avec une poignée de smartphones.

Retouche

Les photos capturées à l'aide de l'interface de prise de vue intégrée à Lightroom sont directement ajoutées à la bibliothèque de l'application mais il est nécessaire de passer par l'interface d'importation pour organiser et retoucher des images capturées à l'aide d'une autre application. Si les photos peuvent être organisées par collections, elles sont également toutes rassemblées dans la bilbiothèque baptisée "Photos Lightroom" — c'est cette dernière que vous retrouverez dans votre logiciel de bureau après synchronisation. Une fois à l'intérieur de la bibliothèque ou de toute collection, notez que diverses options vous sont proposées pour afficher et organiser vos photos en fonction de leur notation ou de leur heure de capture.

Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android

Profitons-en pour signaler que l'application s'adapte parfaitement à une orientation verticale ou horizontale de l'écran.

Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android

C'est une fois l'interface de retouche ouverte que Lightroom dévoile son plein potentiel ; la plupart des outils proposés par le logiciel de bureau sont en effet présents. Ceux-ci sont rassemblés dans des menus correspondant au recadrage, aux filtres créatifs, aux options de développement et aux filtres dégradés.

Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android   Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour AndroidRecadrage.   Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour AndroidFiltres créatifs.   Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour AndroidDéveloppement.   Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour AndroidFiltres dégradés.

Tout comme dans le cas du logiciel de bureau, le menu Développement de l'application Lightroom est lui-même divisé en sous-menus. Les utilisateurs de longue date du logiciel d'Adobe ne seront pas dépaysés en retrouvant les outils correspondant aux réglages de bases, à la courbe des tonalités, au vignetage, etc. On notera cependant l'étrange absence de certains réglages, tels que le paramètrage de la netteté et la réduction du bruit. Pour modifier ceux-ci, il faudra en effet utiliser un filtre créatif ou créer un filtre dégradé.

Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android

Une fois votre photo retouchée à votre goût — rappelons que les modifications ne sont pas destructives et qu'il est ainsi possible de revenir dessus —, il vous est alors possible de la partager sur les réseaux sociaux ou tout simplement de l'enregistrer sur votre smartphone en tant que fichier JPEG.

Prise en main de Lightroom 2.3.2 pour Android

Verdict

À force de mises à jour, Adobe Lightroom s'est imposée comme l'une des applications de retouche photo les plus performantes. Le nombre de paramètres proposés est conséquent et l'interface est relativement intuitive pour qui est quelque peu habitué aux logiciels de développement RAW. C'est d'ailleurs aux abonnées au Creative Cloud qui souhaitent basculer régulièrement d'un logiciel de bureau à une application mobile tout en profitant de fonctionnalités de synchronisation que s'adresse en priorité Lightroom pour iOS et Android. Les utilisateurs à la recherche d'outils de retouche tout aussi efficaces mais d'une interface plus classique dans le monde des applications pour smartphones devront quant à eux jeter un œil du côté de Snapseed.

Lightroom est disponible gratuitement sur Google Play et sur l'App Store. L'abonnement "Photographie" (accès à Photoshop CC et à Lightroom CC) au Creative Cloud permettant de débloquer les options de synchronisation vous coûtera cependant 11,99 € par mois ou 143,14 € par an.

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés