Créé en 2012 en soutien aux actions de l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en !, l'Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award contribue chaque année à mobiliser le grand public à la faveur d'une campagne de sensibilisation au dépistage précoce des cancers du sein.

À l'occasion de la nouvelle édition 2018 du concours photo, nous vous proposons de (re)découvrir les clichés des précédents lauréats.

Le thème de cette septième édition – Tous concernés – reprend celui de la prochaine campagne Octobre rose initiée par l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! Pour concourir, les photographes, amateurs ou professionnels, sont invités à transmettre une photographie et un message via le site www.pinkribbonaward.fr, en format portrait ou paysage, selon les modalités détaillées au Règlement disponible sur le site, au plus tard le 20 août 2018.
La remise des prix sera à nouveau accueillie par Paris Photo (8-11 novembre) et une grande exposition des 40 clichés finalistes sera proposée en accès libre au public dans un lieu parisien emblématique prochainement dévoilé.

2012

Sophie Boss / Grand prix du jury

Crédit photo : Sophie BossPoser pour moi était pour mon amie comme une revanche sur la maladie. Avant son cancer, elle était modèle et c'est avec courage et détermination qu'elle a renoué avec cette activité. Elle désirait se faire reconstruire le sein mais, auparavant, fixer cette étape de vie et en faire un prétexte artistique.
Cette photographie est issue d’une série reposant sur le concept du double et pour laquelle je pose des masques de mon visage sur mes modèles. J'ai choisi sans hésiter une expression joyeuse et légère pour représenter Karine et sa victoire sur le cancer : un pied de nez à sa cicatrice qui ne fait pas le poids face à sa “Pink Positive Attitude” !
Fière de la confiance qu'elle m'a donnée et d'avoir apporté ma petite pierre à sa victoire, j'espère que son énergie saura inspirer celles qui affrontent la maladie.

Nadra Chebbah

Crédit photo Nadra Chebbah

Pascal Rolland

Crédit photo : Pascal Rolland

2013

Emmanuel Brassart / Grand prix du Jury

Comme ses sœurs, comme sa mère, ma fille Laury-Hann a été opérée d’une tumeur au sein. Toutes ont bénéficié d’un dépistage précoce et ont ainsi pu prévenir tout risque d’évolution. La grand-mère de Laury-Hann n’a pas eu cette chance : pour elle, ce fut l’ablation des deux seins.
Un dépistage précoce est indispensable. Ne pas en avoir honte… En parler… C’est la clé. Il faut être acteur de sa santé, sans tabou aucun.

Florence-Emma Zulian

Kira Anglade

2014

Estelle Duchesne / Grand prix du Jury

Clara, 5 ans et demi. Carine, 40 ans. Clara est une enfant pleine d’énergie qui peine souvent à la canaliser dans son petit corps. Cela s’est accentué depuis qu’on a diagnostiqué un cancer du sein à sa maman. Le jour de la prise de vue, nous avons demandé à Clara de se concentrer pour transmettre tout son amour et, surtout, toute son énergie à sa maman. Forte et douce, la petite main sur le sein malade. Déterminée, le regard tourné vers la guérison. Malgré les moments de découragement que rencontre cette maman affaiblie par la chimiothérapie, elle sait qu’elle peut aussi puiser sa force dans l’amour qu’elle partage avec ses enfants.

Tony Bélénus

Olivier Le Comte

2015

Henri Guittet / Grand prix du Jury

“Cela faisait 24 h que mes cheveux commençaient à tomber. Alors, je me suis fait raser la tête. J'ai voulu prendre les devants, être actrice dans ce combat contre la maladie. Pour moi, pour ma fille alors âgée d’un mois, pour mon mari, pour ma famille, pour ma vie. Mon combat a vraiment commencé le jour où cette photo a été prise. Ce combat et cette victoire contre la maladie m'ont rendue plus forte aujourd'hui. Ce combat, mon combat, ma force.” Charlotte.

Camille Ropert

Juliette Cocq

2016

Jacques Lannegrand / Grand prix du Jury

Comment s’aimer pendant et après une épreuve aussi rude que le cancer du sein ? Ma femme, qui a été modèle, a toujours posé pour moi. La reprise de cette activité photographique l’a aidée à retrouver la confiance en elle et une féminité qu’elle pensait à jamais perdue. Cette image représente pour moi un immense cadeau, et pour elle encore plus, ce retour à la pleine vie en recommençant à s’aimer. Je l’adore.

Léa David

Cyrielle Renault

2017

Victor Podgorski / Grand prix du Jury

Dix ans cette année. C'est la guérison ! Mon modèle a souhaité figer cette victoire sur la vie et prouver que la féminité existe toujours après un cancer. Le thème proposé pour cette édition était une évidence pour elle : ce qui nous unit ? La vie, tout simplement ! Pour la réalisation de cette photo, j'ai utilisé une unique lumière venant du ciel pour embellir cette féminité et cette rage de vivre qui lui a permis de combattre la maladie. Une parenthèse, comme elle aime le dire, dans sa vie de femme et de maman. Sa force ? Ses deux garçons, à l'époque âgés de 1 an et 4 ans. Un lien éternel.

Dave Baronio

Haud Plaquette-Méline

Renaud Labracherie
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications