L’histoire veut que ce soit en 2007, dans une salle des ventes de Chicago, que John Maloof, un jeune agent immobilier alors à la recherche de documentation sur un quartier de Chicago, ait acquis pour la modique somme de 400 dollars un lot de tirages, négatifs, films — pour la plupart non développés — d’un auteur inconnu. La suite, on la connaît : c’est la découverte fortuite d’un talent féminin de la photographie de rue, resté secret, celui de Vivian Maier.

Durant trente ans, en toute discrétion, elle avait réalisé plus de 120 000 prises de vue. Un travail colossal et subtil, peu ou jamais vu, pas même d'elle, car elle manquait d’argent pour développer ses films.

Vivian Maier

vivian maier

vivian maier

vivian maier

vivian maier

vivian maier

vivian maier

vivian maier

vivian maier

vivian maier

vivian maier

vivian maier

Le site officiel Vivian Maier

Lire également :

Vivian Maier : reconnaissance posthume d'un talent photographique

Finding Vivian Maier : retour sur la vie d'une photographe inconnue

Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession.