Pour son impressionnante série Nuits électriques, le photographe Maxime Daviron, chasseur d'orages, est parti arpenter les terres canadiennes.

Diplômé de l'ETPA (École technique privée de photographie et d'audiovisuel) à Toulouse), Maxime Daviron est attiré par la nature et plus particulièrement les montagnes. Équipé en Nikon, il a parcouru le Canada à la recherche de ces moments fugaces où les éclairs déchirent le ciel. Des ambiances de fin du monde, où l’apocalypse semble bien proche.

Photo d'orage de Maxime Daviron, série Nuits électriques, éclair, Canada

Photo d'orage de Maxime Daviron, série Nuits électriques, éclair, Canada

Photo d'orage de Maxime Daviron, série Nuits électriques, éclair, Canada

Photo d'orage de Maxime Daviron, série Nuits électriques, éclair, Canada

Photo d'orage de Maxime Daviron, série Nuits électriques, éclair, Canada

Photo d'orage de Maxime Daviron, série Nuits électriques, éclair, Canada

Photo d'orage de Maxime Daviron, série Nuits électriques, éclair, Canada

Photo d'orage de Maxime Daviron, série Nuits électriques, éclair, Canada

Photo d'orage de Maxime Daviron, série Nuits électriques, éclair, Canada

Photo d'orage de Maxime Daviron, série Nuits électriques, éclair, Canada

Crédit pour toutes les photos : Maxime Daviron.

> Le site de Maxime Daviron
> Suivre Maxime Daviron sur Facebook

Voir aussi

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Contenus sponsorisés