La photographe française Hélène Ash nous plonge dans un univers inconnu, insoupçonné et pourtant fascinant par ses couleurs, ses formats et sa vie. Un bain d'iode et de couleurs revigorant.

Hélène Ash


Est-ce de l'art abstrait ? Des compositions lumineuses et colorées imaginaires ? Pas du tout. L'univers photographique d'Hélène Ash est d'autant plus captivant que les scènes se déroulent à quelques mètres sous l'eau. Mais il faut prendre son temps pour le découvrir. Il faut s'approcher de près, très près pour observer cette faune et cette flore remarquable par leurs formes et leurs couleurs. Les plus érudits reconnaîtront certaines espèces aux doux noms latins, d'autres se laisseront porter la poésie et la beauté de ce monde.

Hélène travaille en argentique avec un Nikonos RS et des pellicules Fujifilm Velvia pour le rendu des couleurs. Hélas cette idylle argentique va bientôt prendre fin, les pièces détachées pour réparer le Nikonos venant à manquer. Pour les vidéos, la photographe utilise un compact Canon et le résultat est étonnant.

La prise de vue sous-marine requiert à la fois patience et réactivité : la plongée ne dure en effet généralement qu'une heure, mais pour approcher les sujets, Hélène doit également prendre son temps pour ne pas les effrayer. Plutôt que d’abîmer la nature, la photographe adopte des positions acrobatiques ou alors attend la lumière et la mise en place du décor voulu. Si le dialogue ne s’instaure pas entre son appareil et les petits hôtes de la mer, tant pis, elle ajourne son travail. La bonne nouvelle, c'est que les sujets ne bougent pratiquement pas. Le lendemain, ils seront bien là. Pour notre plus grand plaisir.

crédit photo : Hélène Ash10h45 le 12 juin, Bima Bay.
crédit photo : Hélène Ash10h45 le 17 mai, Sang Yang.
  Crédit photo : Hélène Ash8h00 le 20 octobre, Bima Bay.   Crédit photo : Hélène Ash11h45 le 19 septembre, océan Indien.

La mer souffre. Sans sursaut de notre part, elle risque de devenir un univers mort. Je voudrais par mes images susciter l’émerveillement et conduire le spectateur au milieu de ce paradis pas encore perdu.

Hélène Ash

 
crédit photo : Hélène Ash11h20 le 20 octobre, Bima Bay.
crédit photo : Hélène Ash11h00 le 5 novembre, mer d'Andaman.
 
crédit photo : Hélène Ash07h30 le 15 avril, mer de Corail.
crédit photo : Hélène Ash11h20 le 20 octobre, Bima Bay.
 
crédit photo : Hélène Ash19h30 Le 20 mai, Cannibal Rock.
crédit photo : Hélène Ash10h30 le 8 octobre, mer de Florès.

Exposition

Hélène Ash
Jusqu'en septembre 2017
(5 grands tirages, une installation vidéo sur 9 écrans qui diffusent 66 photographies et 54 vidéos)
Aquarium de Paris
5 avenue Albert de Mun, 75016 Paris
Ouvert tous les jours de 10h à 19h
Adultes : 20,50 € ; jeunes, étudiants, seniors : 16 €, enfants et PMR : 13 €, enfants de moins de 3 ans : gratuit.

> Le site Internet d'Hélène Ash

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Contenus sponsorisés