Née en1989 et diplômée des Gobelins, Reine Paradis s'est envolée pour Los Angeles il y a 4 ans. En regardant sa série "Jungle", d'autres photographies viennent irrémédiablement à l'esprit. Les situations sont périlleuses ou cocasses, comme dans les clichés de Kourtney Roy, et les couleurs s'entrechoquent, comme dans le travail de Maria Svarbova. Mais les clichés de la photographe désormais établie à Los Angeles sont uniques et nous transportent dans un univers où ce personnage orange semble venir semer le trouble dans des décors le plus souvent bleus, aux lignes franches et rassurantes.

J’ai toujours adoré le bleu Klein. Je ne me rends pas bien compte de l’effet que cette couleur a sur moi, mais je suis sûre qu’elle me procure quelque chose. Je le ressens dans les images : le bleu m’apaise. C’est le ciel, le lac… D’un autre côté, cet orange vif m’intrigue depuis des années. Cette association regroupant les deux couleurs m’est venue naturellement.

Reine Paradis, photographe.

De fait, il s'agit là de l'association de deux couleurs complémentaires. Et certes, l'univers fortement chromatique de Reine Paradis est hypnotique et semble tout droit sorti d'un rêve, mais le rêve ne doit rien au hasard, bien au contraire. L'artiste dessine et construit les scènes pour les reproduire au mieux en photographie : décor, costume, animaux en papier, objets... tout est anticipé pour coller au mieux à la vision de l'artiste.

Dessins préparatoires

Reine Paradis, Jungle, dessin préparatoire Reine Paradis, Jungle, dessin préparatoire

La série Jungle de Reine Paradis

Crédit Photo : Reine Paradis Crédit Photo : Reine Paradis Crédit Photo : Reine Paradis Crédit Photo : Reine Paradis Crédit Photo : Reine Paradis Crédit photo : Reine Paradis Crédit photo : Reine Paradis Crédit photo : Reine Paradis Crédit photo : Reine Paradis

> Le site de Reine Paradis
> Reine Paradis sur Facebook, Instagram

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Contenus sponsorisés