Lors de notre visite de l'édition 2017 du festival photo de Montier-en-Der, nous avions tout de suite été happés par les images singulières d'Olivier Mühlof. Son secret ? Une technique de prise de vue unique et un rendu à la fois étonnant et coloré. Nous vous proposons d'en découvrir plus. Crédit pour toutes les photos : Olivier Mühlhoff.

Crédit photo : Olivier MühlhoffChênes verts au printemps. Albi, esplanade de la cathédrale. Durée des prises de vue : 55 min.

Il y a quelque chose de fascinant dans les images d'Olivier Mühlhoff. Est-ce de la photographie ? Est-ce de la peinture ? Est-ce du dessin ? Quand on pose la question à l'auteur, c'est avec un amusement qu'il nous parle de mémoire et de souvenir. Olivier mène donc un travail de reconstruction de nos souvenirs à partir des éléments fugaces captés par notre cerveau. De ces différents éléments, tels des couleurs, des formes, des bruits, des odeurs, il est possible de reconstituer une image de ce que nous avons vu. Une image à la fois peu précise, mais qui nous plonge directement dans un environnement qui nous semble familier, comme si nous avions vraiment croisé cet arbre dans notre vie.

Crédit photo : Olivier MühlhoffPrunus au printemps. Riom et Clermont-Ferrand. Durée des prises de vue : 2 h 00.

Crédit photo : Olivier MühlhoffRostock. Allemagne. Durée des prises de vue : 25 min.

Crédit photo : Olivier MühlhoffCerisier japonais au printemps. Rue Fontgiève, Clermont-Ferrand. Durée des prises de vue : 25 min.

Crédit photo : Olivier MühlhoffCerisier du Japon au printemps. La Glacière, Clermont-Ferrand. Durée des prises de vue : 10 min.

Crédit photo : Olivier MühlhoffPin parasol au printemps. Castelnau-de-Montmiral. Durée des prises de vue : 15 min.

Crédit photo : Olivier MühlhoffCerisier en automne. Parc de Montjuzet, Clermont-Ferrand. Durée des prises de vue : 20 min.

Crédit photo : Olivier MühlhoffBerlin. Durée des prises de vue : 30 min.

Voir aussi…

Le site Internet d'Olivier Mühlhoff

Les photographies d'Oliver Mühlhoff seront visibles pendant tout l'été dans différents festivals…

→ Mai-juin : Biennale d’art contemporain de Beauce ERYA. Musée de mer (Loire-et-Cher). 10 photos grands formats.
→ Juin-juillet : Festival photo de Dax. En extérieur. 10 à 20 photos, a priori en 1 x 1,5 m.
→ Juin-septembre : Reims, parc de Champagne. En extérieur. 12 photos en 1,2 x 1,8 m.
→ Juin-septembre : Festival à ciel ouvert à Île d'Olonne (Vendée). En extérieur. 12 photos en 1 x 1,5 m.

Proposez-nous votre portfolio !

Focus Numérique est en permanence à la recherche de nouveaux talents ! N'hésitez pas à nous envoyer vos séries et travaux à l'adresse électronique suivante : portfolio.focus.numerique@gmail.com.
Vous pouvez aussi participer à nos appels à candidature pour le prix EISA Maestro 2018 et les Zooms Photo 2018 avec la même adresse email, mais en précisant dans le titre à quel concours vous souhaitez participer.

Renaud Labracherie
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications