Suite et fin de notre test complet du nouvel hybride professionnel de Sony : l'Alpha 9. Après nos mesures en studio, nous avons testé le boîtier sur le terrain, en conditions réelles, lors d'évènements sportifs.

Premiers contacts

Malgré sa nouvelle filiation, le Sony Alpha 9 conserve les lignes générales de la série Alpha inaugurée par Sony en 2013. Le boîtier est très compact et doté d'une large poignée. Dans ses dimensions, il est assez proche de l'A7R II, mais vous noterez quelques changements ergonomiques bienvenus. Nous aurions apprécié un nouveau design un peu moins "industriel" et un peu plus élégant, mais le nouvel A9 reste cohérent avec le reste de la gamme 24x36 de la marque.

Sony indique que son boîtier est résistant aux éclaboussures et poussières. Toutefois, nous n'avons pas trouvé de joints d'étanchéité au niveau des différentes trappes (batterie et cartes mémoires). Pour un boîtier professionnel qui sera soumis aux pires conditions climatiques, ce manque de protection est un choix vraiment critiquable, surtout que des concurrents moins onéreux comme l'Olympus OM-D E-M1 Mark II ou le Panasonic GH5 se présentent comme beaucoup plus résistants à l'eau, notamment.

Il vous reste du test à lire
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Les prix
Sony A9
Priceminister 3707,00 €
Miss Numérique 5299,00 € Voir l'offre
Contenus sponsorisés