CapteurLive MOS 17,3 x 13 mm 16 Mpx (17,2 Mpx au total)
MontureMicro 4/3
Optique livréeSelon kit
StabilisationSelon les optiques
AntipoussièreOui, par filtre ultrasonique
ViseurOui, électronique. Oled. 2 359 000 points. 100 % du champ couvert. Grossissement de 0,67x en équivalent 35 mm. Détecteur de présence de l’œil.
FlashPop-up. NG 12 à 100 ISO et en m. Synchro au 1/250 s.
ÉcranOled. 7,5 cm (ratio 3:2). 1 036 000 points.
Mise au pointDétection de contraste et technologie DFD. Plage de détection : -4 / +18 IL. Lampe d'assistance.
Modes autofocusAF-S, AF-C, AF-F, MF
Mesures d'expositionMatrice sur 1 728 zones. Multiple / Pondérée Centrale / Spot. Correcteur d'exposition sur +/-5 IL. Bracketing sur +/-3 IL (7 vues)
Modes d'expositionProgramme, Ouverture, Vitesse, Manuel
Vitesse d'obturation60 s à 1/8000 s. Synchro flash au 1/250 s.
Motorisation12 ips sans suivi AF et 7,5 ips avec suivi AF.
Sensibilité ISOAuto / Intelligent ISO / 100 (Étendu) / 200 / 400 / 800 / 1600 / 3200 / 6400 / 12800 / 25600 (Changeable par palier 1/3 EV) (Jusqu’à 6400 ISO en vidéo) (ISO Auto en mode M)
MémoireSD
AlimentationBatterie Li-ion (7,2 V, 1860 mAh, 14 Wh). 500 vues.
ConnexionWi-Fi, NFC, USB 2, HDMI , télécommande, casque, micro stéréo.
Dimensions133 x 93 x 84 mm (protubérances exclues)
Poids560 g nu avec carte et batterie
LogicielsPHOTOfunSTUDIO 9.5 PE (Windows XP / Vista / 7 / 8) SILKYPIX® Developer Studio 4.1 SE (Windows XP / Vista / 7 / 8, Mac OS X v10.5 / v10.6 / v10.7 / v10.8) LoiLoScope (version d’essai) (Windows XP / Vista / 7 / 8)
Dans la boîteChargeur de batterie (câble inclus), batterie, bouchon boîtier, cache griffe, câble USB, bandoulière, DVD, bouchon d’optique*, pare-soleil*, bouchon arrière d’optique*.*inclus avec DMC-GH4A kit et DMC-GH4H kit.

Caractéristiques

Test review panasonic GH4

Au premier coup d’œil on dirait un GH3. C'est vrai que d'extérieur il en a toutes les allures. Mais sous le capot c'est le changement radical. Et la première nouveauté que l'on remarquera concerne la vidéo, puisque le GH4 est le premier boîtier photo à pouvoir filmer en 4K.

De la vidéo 4K

Bon, ce n'est pas tout à fait vrai, puisque le premier appareil photo fut le reflex Canon EOS-1D C que nous avons déjà testé. Mais celui-ci ne proposait qu'un enregistrement MJPEG à la cadence de 24 ips, ce qui le réserve au cinéma.

Le GH4 de Panasonic offre quant à lui une souplesse dans les options et les formats vidéo rarement vus : 4K Cinéma, UHD, HDTV 1080, 720, VGA à 60, 50, 30, 25 ou 24 ips en .mov, mp4 ou AVCHD, all-intra ou IPB, jusqu'à 200 Mbps... il ne manque que le format RAW !

Voici un tableau récapitulatif des différents formats supportés par le nouveau boîtier :

.mov 59,94 Hz 4K (3840 x 2160) 29,97p, 100 Mbps (IPB) (LPCM)
23,98p, 100 Mbps (IPB) (LPCM)
1920 x 1080 59,94p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
29,97p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
23,98p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
50 Hz 4K (3840x2160) 25,00p, 100 Mbps (IPB) (LPCM)
1920 x 1080 50,00p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
25.00p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
24 Hz [C4K] 4096 x 2160 24,00p, 100 Mbps (IPB) (LPCM)
[4K] 3840x2160 24,00p, 100 Mbps (IPB) (LPCM)
1920 x 1080 24,00p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
MP4 59,94 Hz [4K] 3840 x 2160 29,97p, 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (AAC)
23,98p, 100 Mbps (IPB) (LPCM)
1920 x 1080 59,94p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
29,97p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
23,98p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
59,94p, 28 Mbps (IPB) (AAC)
29,97p, 20 Mbps (IPB) (AAC)
1280 x 720 29,97p, 10 Mbps (IPB) (AAC)
640 x 480 29,97p, 4 Mbps (IPB) (AAC)
50 Hz [4K] 3840x2160 25,00p, 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (AAC)
1920 x 1080 50,00p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
25,00p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
50,00p, 28 Mbps (IPB) (AAC)
25,00p, 20 Mbps (IPB) (AAC)
1280 x 720 25,00p, 10 Mbps (IPB) (AAC)
640 x 480 25,00p, 4 Mbps (IPB) (AAC)
24 Hz [C4K] 4096x2160 24,00p, 100 Mbps (IPB) (LPCM)
[4K] 3840 x 2160 24.00p, 100 Mbps (IPB) (LPCM)
1920 x 1080 24,00p, 200 Mbps (ALL-Intra) (LPCM) / 100 Mbps (IPB) (LPCM) / 50 Mbps (IPB) (LPCM)
AVCHD Progressig 59.94 Hz 1920 x 1080 59,94p, 28 Mbps (IPB) (Dolby)
59,94i, 24 Mbps (IPB) (Dolby) (Sortie capteur 29,97 fps)
59,94i, 17 Mbps (IPB) (Dolby) (Sortie capteur 59,94 fps)
23,98p, 24 Mbps (IPB) (Dolby)
50 Hz 1920 x 1080 50,00p, 28 Mbps (IPB) (Dolby)
50,00i, 24 Mbps (IPB) (Dolby) (Sortie capteur 25,00 fps)
50,00i, 17 Mbps (IPB) (Dolby) (Sortie capteur 50,00 fps)

Tout simplement impressionnant ! En outre, il est possible de récupérer un signal vidéo en sortie HDMI en 4:2:2 - 10 bits à la fois en 4K et HDTV 1080 (le signal sera limité en 8 bits si vous souhaitez enregistrer également sur la carte) avec des bitrates allant de 50 Mbps à 200 Mbps et des compressions vidéos en IPB ou All-Intra.

Un mode VFR (Variable Frame Rate) autorise également la création de films au ralenti ou accéléré et un intervallomètre est disponible pour réaliser des timelapses.

59,94 Hz MOV / FHD / 100 Mbps / 29,97p, MP4 (LPCM) / FHD / 100 Mbps / 29,97p
(en fps) : 2, 15, 26, 28, 30, 32, 34, 45, 60, 75, 90, 96
MOV / FHD / 100 Mbps / 23,98p, MP4 (LPCM) / FHD / 100 Mbps / 23,98p
(en fps) : 2, 12, 20, 22, 24, 26, 28, 36, 48, 60, 72, 84, 96
AVCHD / FHD / 24 Mbps / 29,97p
(en fps) : 2, 15, 26, 28, 30, 32, 34, 45, 60
AVCHD / FHD / 24 Mbps / 23,98p
(en fps) : 2, 12, 20, 22, 24, 26, 28, 36, 48, 60
50,00 Hz MOV / FHD / 100 Mbps / 25,00p, MP4 (LPCM) / FHD / 100 Mbps / 25,00p
(en fps) : 2, 12, 21, 23, 25, 27, 30, 37, 50, 62, 75, 96
AVCHD / FHD / 24 Mbps / 25,00p
(en fps) : 2, 12, 21, 23, 25, 27, 30, 37, 50
24,00 Hz MOV / FHD / 100 Mbps / 24,00p, MP4 (LPCM) / FHD / 100 Mbps / 24,00p
(en fps) : 2, 12, 20, 22, 24, 26, 28, 36, 48, 60, 72, 84, 96

Mais il est encore possible d'aller plus loin. En effet, Panasonic propose un socle pour usage professionnel (DMW-YAGH) qui permettra au GH4 de disposer de sorties HD-SDI, XLR (avec contrôle du niveau) et d'une alimentation secteur. L'ensemble est assez imposant. De quoi inscrire des GH4 dans des productions vidéo d'envergures. Panasonic GH4 socle proUn impressionnant socle pour la connexion professionnelle : HD-SDI, XLR ajustable, alimentation...

Le GH4 disposera d'assistants pour la mise au point (focus peaking) et l'exposition (zébras) et vous disposerez de deux configurations pour des gammas typés cinéma : Cinelike D et Cinelike V. Naturellement de nombreux systèmes de synchronisation et un timecode seront disponibles sur le GH4.

socle panasonic gh4 avec sorties HD-SDI

Un tout nouveau capteur 16 Mpx

Pour permettre au GH4 cette polyvalence, Panasonic a changé toute l'électronique, à commencer par le capteur. Le format 4/3 et la définition ne change pas, puisqu'on reste sur un Live Mos de 16 Mpx, mais celui dispose d'une lecteur des canaux deux fois plus rapide qui devrait permettre de réduire les effets de rolling shutter (ou "obturateur déroulant"). La constructeur aurait également travaillé sur la gestion du bruit électronique et la dynamique.

Qui dit capteur dit processeur pour câbler les opérations de calcul. Ici, c'est la neuvième version du Venus Engine qui accompagne le capteur 16 Mpx et dispose désormais de 4 cœurs pour traiter le flux d'informations. Il sera possible de grimper jusqu'à 25 600 ISO. La rafale profite également du surcroît de puissance : elle passe à 12 vues par seconde avec une mémoire tampon d'au maximum 40 images (incluant du RAW) ou de 100 (sans RAW).

Panasonic GH4 test review vue de dos

L'obturateur suivra la cadence, en passant désormais à une obturation de 1/8000 s (et une synchro flash au 1/250 s). On notera au passage qu'il est donné pour 200 000 cycles, ce qui le met au niveau de reflex pro comme les D800 / D800e. Sacrée performance là encore ! Panasonic GH4 test review vue de dessus

Autofocus - encore - amélioré

La mise au point est aussi entièrement renouvelée. Si le GH4 reste sur une pure détection de contraste, il dispose d'une technologie maison nommée DFD (Depth From Defocus) permettant d'améliorer le temps nécessaire à la mise au point. La technologie va déterminer la distance du sujet en se basant sur les caractéristiques de l'optique et en comparant deux images aux profondeurs de champ différentes. Une sorte de palliatif à la corrélation de phase (qui sait quantifier dans quel sens il faut bouger les éléments de l'optique et de combien) ou aux AF hybrides incluant des éléments de corrélation de phase directement sur le capteur d'image.

Panasonic affirme que la technologie permet des mises au point en 0,07 seconde. Il sera bien entendu intéressant de comparer cette méthode DFD aux AF hybrides d'autres marques pour déterminer laquelle est la plus rapide... et la plus fiable. Panasonic avait déjà l'autofocus à détection de contraste le plus rapide du moment et compte bien garder son titre dans l'année à venir.

Panasonic GH4

Et ce n'est pas tout : ce nouvel AF doté de 49 zones de mise au point intègre également des fonctionnalités potentiellement intéressantes, comme une prédiction des mouvements du sujet pour un meilleur suivi des sujets mobiles, ou une détection des yeux du sujet pour faire automatiquement la mise au point sur eux.

Un peu plus de confort

Panasonic ne s'est pas arrêté là. Pour la visée, on a le choix entre un viseur électronique OLED de 2 359 000 points (ratio 16:9 et grossissement de 0,67x eq. 24x36) et un écran LCD arrière de 7,5 cm et 1 036 000 points (ratio 3:2) – ce dernier étant monté sur rotule et présentant un contraste annoncé à 10 000:1.

Panasonic GH4 avec écran LCD ouvert

Côté interfaces, là encore c'est le carton plein. Le GH4 est équipé d'une connexion Wi-Fi, du NFC, et supporte également les SD au standard UHS Speed Class 3 (U3) (30 Mo/s garantis). Bref, c'est complet !

Et on pourrait continuer à décliner quelques fonctions, par exemple le mode silencieux qui désactive l'obturation mécanique pour une version électronique, une entrée micro stéréo au format mini-jack 3,5 mm, une sortie casque pour contrôler la qualité audio, la possibilité de jouer sur le rendu des hautes / basses lumières à la prise de vue via un histogramme, châssis en alliage de magnésium, finition à l'épreuve des intempéries... Bref, le GH4 regorge de nouveautés et d'idées intéressantes.

Notre premier avis

À ceux qui pensaient le µ4/3 moribond et peu sexy face à l'offre d'hybrides APS-C, Panasonic vient d'apporter un démenti pour le moins vigoureux. Ce GH4 est un condensé de nouveautés à même de séduire aussi bien les vidéastes que les photographes. Du moins sur le papier. On apprécie l'audace des choix, l'exhaustivité de la fiche technique, et nous sommes vraiment impatients de pouvoir découvrir ce nouveau boîtier sur le CP+ dans quelques jours.

Reste le prix. Pour l'instant Panasonic ne divulgue aucune information, mais les bruits font état d'un tarif avoisinant celui du GH3 à sa sortie soit 1 200 euros, ce qui serait un prix très attractif. Pour notre part, notre boule de cristal l'envisage plutôt aux alentours de 1 400 euros nu, ce qui resterait un positionnement tarifaire très tentant. La disponibilité ? Il semblerait qu'avril soit un bon mois. Là encore, nous attendons les informations officielles.

Menus

Panasonic Lumix GH4, vignette

  • Présentation

Présentation

Depuis quelques mois, les annonces d'appareils photo faisant sérieusement de la vidéo ou du cinéma n'en finissent plus de tomber : Blackmagic Pocket Cinema Camera (même si ce n'est pas à proprement parler un appareil photo, puisque ce petit caméscope n'en prend pas, mais il leur ressemble diablement !), Panasonic Lumix GH4 (l'objet de notre test du jour) ou encore Sony A7s... S'y retrouver dans cette nouvelle jungle technique et commerciale n'est pas toujours aisé, d'autant que les paramètres techniques s'entremêlent : HD, 2K, UHD, 4K, RAW, Prores, HDMI, haute vitesse...

Dans le prolongement de notre premier test (répertoriant notamment tous les formats vidéo supportés), notre test du jour d'aujourd'hui va nous permettre de découvrir plus en détail les capacités vidéo du Panasonic Lumix GH4 nouvellement sorti. Pour ce faire, un Canon EOS 50D avec Magic Lantern nous accompagnera en vidéo.

Prise en main

Le Panasonic Lumix GH4 utilisé en mode vidéo est un tout petit objet, pas beaucoup plus gros qu'une Blackmagic Pocket Cinema Camera. Il va falloir l'équiper un peu avant de partir en tournage : crosse d'épaule, viseur, etc. Les réglages extérieurs sont standards, et le mode vidéo se retrouve sur la bague en haut à droite.

Panasonic Lumix GH4, molette supérieure et bagues

Panasonic Lumix GH4, prise mini jackPanasonic Lumix GH4, écran arrière pivotable

À l'arrière : écran orientable ; sur le côté gauche sorties HDMI et casque, et bien entendu entrée micro mini jack pour le micro externe.

Panasonic Lumix GH4, molette supérieure, viseur, et touches au dos

Le GH4 utilise des cartes mémoire SD, SDHC, SDXC et il est compatible avec les cartes SDHC / SDXC aux normes UHS-I.

La monture optique est une micro 4/3. La taille du capteur est de 17,3 x 13 mm en ratio 4/3, pour un capteur CMOS de 17,2 millions de photosites.

Comparé à un reflex plein format 24 x 36 mm, le GH4 offre un plus petit capteur d'un demi-format 24 x 18 mm, comme un Canon EOS 7D par exemple, avec un coefficient de conversion de 2 pour le mode photo, et de 2,3 pour le mode vidéo. En photo RAW, le capteur du GH4 utilise en effet 4608 x 3456 photosites, alors qu'en vidéo, il utilise le centre du capteur en 3840 x 2160 px (en Ultra HD), ce qui implique l'utilisation d'une surface de capteur plus petite — et un changement de valeur de plan plus serré.

Panasonic Lumix GH4

Note concernant la 4K du GH4 : comme nous l'avons déjà rappelé à propos de la construction d'un signal 4K RGB vidéo (voir notre article sur l'échantillonnage en vidéo), s'agissant d'une mosaïque de Bayer appliquée à un monocapteur, il faudrait 24 millions de photosites en 4K (RGB) pour obtenir un signal 4K complet RGB en sortie de caméra. Il s'agit donc ici d'un 4K avec compromis : le GH4 n'en exploite que 8 millions pour reconstruire un plein signal 4K (!), les pixels manquants venant d'un calcul mathématique et non pas d'une capture de signal.

L'utilisation d'adaptateurs Metabones Speed Booster peut limiter le désagrément de la petite surface sensible utilisée en mode vidéo, en offrant :

  • un facteur de correction de seulement 1,6, grâce à un jeu de lentilles dans l'adaptateur ;
  • un gain en diaphragme ;
  • un effet de bokeh plus intéressant par la réduction du coefficient de correction (x1,6 au lieu de x2,3).

Pour plus d'informations, vous pouvez vous reporter à cet article (B&H) sur l’utilisation du Speed Booster sur le GH4 (en anglais).

Les menus et réglages

Il faut valider quelques options dans le menu pour optimiser l'affichage en mode vidéo : les Leds du niveau audio par exemple, ainsi que les assistants de mise au point (peaking) et d'exposition (zébras).

Pansonic Lumix GH4, mode vidéo, assistant de mise au point (focus peaking)Panasonic Lumix GH4, focus peaking, dans le menu réglages

Panasonic Lumix GH4, choix des zébras dans le menu réglagesPanasonic Lumix GH4, mode vidéo, affichage du niveau du micro dans le menu réglages

Une fois réglés les assistants de tournage à l'écran, il faut maintenant passer aux paramètres de l'image, avec notamment les courbes de gamma et le matriçage. On trouve les courbes de gamma dans le menu "Style photo" (rappelons que nous sommes en présence d'un appareil photo). Nous explorerons plus loin les différentes courbes fournies dans l'appareil.

Panasonic Lumix GH4Panasonic Lumix GH4

Enfin, il faut choisir la définition de l'enregistrement, le débit et le container du fichier. Il est possible d'enregistrer le signal vidéo en interne 8 bits 4:2:0, ou en externe 10 bits 4:2:2 via la sortie HDMI et un enregistreur externe. Les réglages du fichier interne se font dans "Qualité enregistrement" (je préfère pour ma part les menus en anglais...).

Panasonic Lumix GH4Panasonic Lumix GH4

Une fois dans ce menu, il est possible de choisir le container du fichier : MOV ou MP4, ainsi que la qualité de l'image et la compression INTRA/INTER du codec H264.

Panasonic Lumix GH4Panasonic Lumix GH4

Plusieurs niveaux de qualité sont possibles.

Panasonic Lumix GH4Option MOV en HD à 50 Mbps en INTRA et INTER (H264).

Vidéo Audio
ID : 1
Format : AVC
Format/Info : Advanced Video Codec
Format profile : High@L4.1
Format settings, CABAC : Yes
Format settings, ReFrames : 2 frames
Codec ID : avc1
Codec ID/Info : Advanced Video Coding
Bit rate mode : Variable
Bit rate : 46.3 Mbps
Maximum bit rate : 49.2 Mbps
Width : 1 920 pixels
Height : 1 080 pixels
Display aspect ratio : 16:9
Frame rate mode : Constant
Frame rate : 25.000 fps
Color space : YUV
Chroma subsampling : 4:2:0
Bit depth : 8 bits
Scan type : Progressive
ID : 2
Format : PCM
Format settings, Endianness : Big
Format settings, Sign : Signed
Codec ID : twos
Bit rate mode : Constant
Bit rate : 1 536 Kbps
Channel(s) : 2 channels
Channel positions : Front: L R
Sampling rate : 48.0 KHz
Bit depth : 16 bits

Panasonic Lumix GH4Option MOV en HD à 100 Mbps, qui permet une cadence d'image jusqu'à 96 images/secondes pour des effets de ralentis.

Vidéo Audio
ID : 1
Format : AVC
Format/Info : Advanced Video Codec
Format profile : High@L4.1
Format settings, CABAC : Yes
Format settings, ReFrames : 2 frames
Codec ID : avc1
Codec ID/Info : Advanced Video Coding
Bit rate mode : Variable
Bit rate : 76,5 Mbps
Maximum bit rate : 106 Mbps
Width : 1 920 pixels
Height : 1 080 pixels
Display aspect ratio : 16:9
Frame rate mode : Constant
Frame rate : 25.000 fps
Color space : YUV
Chroma subsampling : 4:2:0
Bit depth : 8 bits
Scan type : Progressive
ID : 2
Format : PCM
Format settings, Endianness : Big
Format settings, Sign : Signed
Codec ID : twos
Bit rate mode : Constant
Bit rate : 1 536 Kbps
Channel(s) : 2 channels
Channel positions : Front: L R
Sampling rate : 48.0 KHz
Bit depth : 16 bits

La capture d'image à haute vitesse est paramétrable dans le menu "Cadence variable". Une fois ce paramètre validé, le GH4 indique dans le moniteur que le fichier va être capturé à 96 images/seconde et qu'il sera relu à 24 images/seconde, créant ainsi l'effet de ralenti.

Panasonic Lumix GH4Panasonic Lumix GH4

Panasonic Lumix GH4Option MOV en HD à 200 Mbps en mode IFRAMES ONLY (INTRA seulement, pas de compression temporelle).

Vidéo Audio
ID : 1
Format : AVC
Format/Info : Advanced Video Codec
Format profile : High@L5.1
Format settings, CABAC : No
Format settings, ReFrames : 2 frames
Format settings, GOP : N = 1
Codec ID : avc1
Codec ID/Info : Advanced Video Coding
Bit rate mode : Variable
Bit rate : 80 Mbps
Maximum bit rate : 211 Mbps
Width : 1 920 pixels
Height : 1 080 pixels
Display aspect ratio : 16:9
Frame rate mode : Constant
Frame rate : 25.000 fps
Color space : YUV
Chroma subsampling : 4:2:0
Bit depth : 8 bits
Scan type : Progressive
ID : 2
Format : PCM
Format settings, Endianness : Big
Format settings, Sign : Signed
Codec ID : twos
Bit rate mode : Constant
Bit rate : 1 536 Kbps
Channel(s) : 2 channels
Channel positions : Front: L R
Sampling rate : 48.0 KHz
Bit depth : 16 bits

Panasonic Lumix GH4Option MOV en Ultra HD à 100 Mbps en INTRA et en INTER, en 24P : elle permet d’accéder au mode Cinema 4K si vous désirez enregistrer en 4096 x 2160 (C4K), en plus du mode Ultra HD (4K).

Vidéo Audio
ID : 1
Format : AVC
Format/Info : Advanced Video Codec
Format profile : High@L5.1
Format settings, CABAC : Yes
Format settings, ReFrames : 2 frames
Codec ID : avc1
Codec ID/Info : Advanced Video Coding
Bit rate mode : Variable
Bit rate : 73,1 Mbps
Maximum bit rate : 106 Mbps
Width : 4 096 pixels
Height : 2 160 pixels
Display aspect ratio : 16:9
Frame rate mode : Constant
Frame rate : 25.000 fps
Color space : YUV
Chroma subsampling : 4:2:0
Bit depth : 8 bits
Scan type : Progressive
ID : 2
Format : PCM
Format settings, Endianness : Big
Format settings, Sign : Signed
Codec ID : twos
Bit rate mode : Constant
Bit rate : 1 536 Kbps
Channel(s) : 2 channels
Channel positions : Front: L R
Sampling rate : 48.0 KHz
Bit depth : 16 bits

Panasonic Lumix GH4Option MOV en Ultra HD à 100 Mbps en INTRA et en INTER, à 25P.

Vidéo Audio
ID : 1
Format : AVC
Format/Info : Advanced Video Codec
Format profile : High@L5.1
Format settings, CABAC : Yes
Format settings, ReFrames : 2 frames
Codec ID : avc1
Codec ID/Info : Advanced Video Coding
Bit rate mode : Variable
Bit rate : 79,9 Mbps
Maximum bit rate : 106 Mbps
Width : 3 840 pixels
Height : 2 160 pixels
Display aspect ratio : 16:9
Frame rate mode : Constant
Frame rate : 25.000 fps
Color space : YUV
Chroma subsampling : 4:2:0
Bit depth : 8 bits
Scan type : Progressive
ID : 2
Format : PCM
Format settings, Endianness : Big
Format settings, Sign : Signed
Codec ID : twos
Bit rate mode : Constant
Bit rate : 1 536 Kbps
Channel(s) : 2 channels
Channel positions : Front: L R
Sampling rate : 48.0 KHz
Bit depth : 16 bits

Option MOV en HD à 25 Mbps en INTRA et en INTER, en MP4.

Vidéo Audio
ID : 1
Format : AVC
Format/Info : Advanced Video Codec
Format profile : High@L4.0
Format settings, CABAC : Yes
Format settings, ReFrames : 2 frames
Codec ID : avc1
Codec ID/Info : Advanced Video Coding
Bit rate mode : Variable
Bit rate : 20,4 Mbps
Maximum bit rate : 24 Mbps
Width : 1 920 pixels
Height : 1 080 pixels
Display aspect ratio : 16:9
Frame rate mode : Constant
Frame rate : 25.000 fps
Color space : YUV
Chroma subsampling : 4:2:0
Bit depth : 8 bits
Scan type : Progressive
ID : 2
Format : AAC
Format / Info : Advances Audio Codec
Format Profile : LC
Codec ID : 40
Bit rate mode : Constant
Bit rate : 128 Kbps
Channel(s) : 2 channels
Channel positions : Front: L R
Sampling rate : 48.0 KHz
Compression Mode : Lossy

Et enfin l'option MOV en Ultra HD à 50 Mbps en INTRA et en INTER, en 50P.

Vidéo Audio
ID : 1
Format : AVC
Format/Info : Advanced Video Codec
Format profile : High@L4.2
Format settings, CABAC : Yes
Format settings, ReFrames : 2 frames
Codec ID : avc1
Codec ID/Info : Advanced Video Coding
Bit rate mode : Variable
Bit rate : 47,2 Mbps
Maximum bit rate : 49,2 Mbps
Width : 1 920 pixels
Height : 1 080 pixels
Display aspect ratio : 16:9
Frame rate mode : Constant
Frame rate : 50.000 fps
Color space : YUV
Chroma subsampling : 4:2:0
Bit depth : 8 bits
Scan type : Progressive
ID : 2
Format : PCM
Format settings, Endianness : Big
Format settings, Sign : Signed
Codec ID : twos
Bit rate mode : Constant
Bit rate : 1 536 Kbps
Channel(s) : 2 channels
Channel positions : Front: L R
Sampling rate : 48.0 KHz
Bit depth : 16 bits

Gestion du bruit électronique

Pour notre test de la gestion du bruit électronique, nous reprenons notre protocole habituel : la scène est éclairée sous 200 lux, le Panasonic GH4 est positionné en mode M avec une valeur de 100 ISO, une vitesse d'obturation de 1/4 s pour une ouverture de f/5,6 (optique 14-140 mm f/4-5,8). Nous faisons ensuite varier la sensibilité ISO ainsi que la vitesse d'obturation. Les images sont visibles à 100 % et vous pouvez télécharger les fichiers bruts (RW2).

Les JPEG

La plage de sensibilité ISO s'étend de 100 à 25 600 ISO en mode étendu. Le GH4 dispose d'un tout nouveau capteur 4/3" de 16 Mpx avec une lecture plus rapide des canaux. Surtout, le GH4 s'accompagne d'un nouveau processeur de traitement des images Venus Engine 9 (4 cœurs). Les ingénieurs de Panasonic ont-ils réussi à améliorer les algorithmes de traitement du bruit électronique ?

Sur la plage 100-800 ISO, les images du GH4 sont superbes avec une belle dynamique, des couleurs franches et un moutonnement invisible. Il n'y a qu'à 800 ISO que les plus fins détails (affichage 100 % sur écran) sont légèrement estompés. Rien de dramatique donc. Un premier pas est franchi à 1 600 ISO : le moutonnement devient plus visible et vient diluer un peu les détails. Sur les aplats colorés, le grain est plus présent, mais la dynamique reste intéressante. Cette sensibilité est donc parfaitement exploitable en photo. Notez que des marbrures violettes sont déjà visibles sur les fonds noirs, ce qui viendra gâcher les photos de nuit par exemple. À 3 200 ISO, le GH4 donne ses premiers signes de faiblesse avec une granulation plus importante, un lissage des détails plus marqué et une dynamique en légère baisse. Là encore, les images sont exploitables, mais au-delà de cette sensibilité, la dégradation sera plus marquée.

À 6 400 ISO, le traitement des données donne un grain assez grossier et assez peu esthétique. Les fins détails disparaissent irrémédiablement et la dynamique baisse encore d'un cran. Dans les hautes sensibilités, c'est sans doute le palier qu'il convient de ne pas franchir. En effet, au-delà (12 800 ISO), les JPEG subissent une dérive colorimétrique notable, la dynamique se réduit encore et le bruit vient brouiller les frontières entre les différents éléments. La sensibilité maximale (25 600 ISO) amplifie logiquement le phénomène et n'est guère utilisable, même en vue d'une impression de petit format.

Vous pouvez également comparer différents extraits d'images "normalisées" pour un tirage 40 x 30 cm (180 dpi) à différentes sensibilités ISO : 100, 1 600, 6 400 et 25 600 ISO.

Panasonic GH4 comparaison

Oscilloscope

Passons certaines images du GH4 sous l'œil de l'oscilloscope pour un avis plus "mathématique". Les résultats corroborent notre impression visuelle : le bruit, la dynamique et les détails sont bien préservés de 100 à 1 600 ISO. À 6 400 ISO, la gamme de gris est nettement moins précise et dans les zones sombres, le bruit devient nettement plus visible (différents pics). La gradation de gris est vraiment perturbée à 25 600 ISO avec un bruit très prononcé.

Panasonic GH4 test review gamme gris à 100 ISOPanasonic GH4 - 100 ISO | Panasonic GH4 test review gamme gris à 100 ISO oscilloscope | | Panasonic GH4 test review gamme gris à 1600 ISOPanasonic GH4 - 1 600 ISO | Panasonic GH4 test review gamme gris à 1600 ISO oscilloscope | | Panasonic GH4 test review gamme gris à 6400 ISOPanasonic GH4 - 6 400 ISO | Panasonic GH4 test review gamme gris à 6400 ISO oscilloscope | | Panasonic GH4 test review gamme gris à 25600 ISOPanasonic GH4 - 25 600 ISO | Panasonic GH4 test review gamme gris à 25600 ISO oscilloscope |

Les fichiers bruts

Nous avons également pu mesurer le bruit sur des images noires afin de mettre en évidence le bruit de fond du capteur.

Le graphique ci-dessous représente la déviation standard (donc le bruit) pour les différents pixels colorés : rouge, vert (série 1), bleu, vert (série 2). Ces résultats corroborent les images JPEG : un bruit peu présent jusqu'à 1 600 ISO, et en forte augmentation pour les paliers suivants. Notez que ces mesures soulignent également que la véritable plage ISO s'étend de 100 à 12 800 ISO (augmentation du gain électronique au niveau de la lecture du capteur), la dernière sensibilité n'étant qu'une extrapolation logicielle.

Panasonic GH4 mesure bruit électronique fichiers raw

Mode vidéo

Panasonic Lumix GH4, vignette

Test terrain en intérieur

Le Panasonic Lumix GH4 a été équipé d'un adaptateur Nikon pour pouvoir comparer les résultats avec mon reflex Canon EOS 50D. Un Nikon 50 mm f/1,8 fera office d'optique de référence, même si en extérieur nous utiliserons le 14-140 mm de Panasonic.

Panasonic Lumix GH4, test terrain intérieur

Pour que le GH4 accepte l'optique mécanique sans crier, un menu "sans objectif" permet de lui dire de ne pas s'inquiéter si aucun objectif ne répond à ses demandes électroniques. En effet, en vidéo on préfère ne pas confier la mise au point et l'exposition aux modes automatiques, et prendre en main les réglages de manière précise et dynamique.

Les tests peuvent commencer.

Valeurs de plan en mode photo et vidéo

Première constatation : avec la même optique 50 mm Nikkor, on obtient des valeurs de plan différentes en mode vidéo et en mode photo avec le GH4, du à l'utilisation seule du centre du capteur en mode vidéo.

Panasonic Lumix GH4, test terrain, comparatif valeur de plan Panasonic GH4 en mode photo avec 50 mm Nikkor (4608 x 3456).

Panasonic Lumix GH4, test terrain, comparatif valeur de plan Panasonic GH4 en mode vidéo avec 50 mm Nikkor (3840 x 2160) – rapport 1,2.

Les différents gammas

Voyons maintenant quelle courbe de gamma nous allons utiliser durant les tests.

Le GH4 est livré avec plusieurs gammas ou profils d'image : voyons ce qu'ils proposent.

Panasonic Lumix GH4, test terrain intérieur, gammas La ligne analysée par l'oscilloscope (RAW Tools gratuit) passe par : le gris moyen / le fond vert / le visage / le fond blanc

| Image résultant de la courbe de gamma choisie

basée sur le même diaphragme | Oscilloscope

(gris moyen / fond vert / visage / blanc)
Panasonic Lumix GH4, test terrain, gamma standardGamma STANDARD | Panasonic Lumix GH4, test terrain, gamma standard, oscilloscope | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, gamma portraitGamma PORTRAIT | Panasonic Lumix GH4, test terrain, gamma portrait, oscilloscope | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, gamma DCineGamma DCINE | Panasonic Lumix GH4, test terrain, gamma DCINE, oscilloscopeVisage sous 70 %, gris moyen à 50 % : la référence ! | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, gamma VCineGamma VCINE | Panasonic Lumix GH4, test terrain, gamma VCINE, oscilloscope |

À l’œil nu dans le viseur, et devant l'ordinateur de montage, c'est la courbe DCINE qui semble proposer un un rendu des tons bas, moyens et hauts intéressant, avec la meilleure dynamique.

Quant à la courbe VCINE, je ne vois pas à quoi elle sert pour le moment : elle ne semble présenter aucun intérêt. Nous verrons plus tard si elle peut nous servir en très basse lumière.

Exposition

Partons à la rencontre de l'exposition correcte de la caméra.

Panasonic Lumix GH4, test terrain, image 27 Gamma DCINE, 200 ISO, shutter à 1/50e de seconde ; le bon diaphragme semble être F4 à l'écran du GH4, avec zébra réglé à 70 % sur le visage.

Vérifions à l'oscilloscope ce que cela donne. Pour cela, mon petit programme RAW Tools va nous permettre d'être précis avec les images enregistrées à tous les diaphragmes, de f/22 à f/1,8, en y ajoutant des gris neutres pour augmenter la plage de mesures jusqu'à -3 diaphs en dessus de f/22.

La ligne analysée pour l'exposition vidéo

Voyons comment le GH4 réagit à nos essais de keylight.

Réglage et images Oscilloscope
Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/22 -3 diaphs (3 gris neutres) DCINE – 200 ISO – 1/50e | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/22 -2 diaphs (2 gris neutres) | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/22 -1 diaph (1 gris neutre) | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/22 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/16 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/11 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/8 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/5,6 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightBonne exposition à l'oscilloscope ! Gris moyen à 50 % et visage sous les 70 % : c'est donc le diaphragme à utiliser pour une diffusion. | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/4 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/2,8 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylightf/1,8 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, essais keylight |

Si on se base sur l'oscilloscope et le rendu artistique de l'image, le bon diaph est à 5,6, soit 1 diaph de différence avec ce qui pouvait apparaître comme évident à l'écran du GH4.

Dynamique

Servons-nous de ce test d'exposition pour déterminer la dynamique du GH4 en mode vidéo grâce à l'oscilloscope.

L'appréciation technique de la dynamique nous renseigne sur les capacités de la caméra à encaisser des contrastes et à enregistrer de l'information dans l'image dans les très basses et les très hautes lumières.

Les limites sont atteintes lorsque le signal ne contient plus aucune information, dans les hautes et dans les basses lumières.

Image offrant une absence d'information dans les hautes lumières (f/1,8) Résultat à l'oscilloscope
Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamiqueSignal plat dans les hautes lumières : pas d'informations. Limite supérieure du caméscope. |

Image offrant une absence d'information dans les basses lumières (f/22 – 3 diaphs) Résultat à l'oscilloscope
Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamiqueSignal plat dans les basses lumières : pas d'informations. Limite inférieure du caméscope. |

La dynamique est liée à la capacité du capteur à encaisser les forts contrastes, puis aux traitements analogiques et numériques appliqués au signal RAW, puis à la courbe de gamma appliquée au signal positif lors de la "révélation" de l'image en passant à travers le labo numérique intégré aux caméras.

Le GH4 ne faisant pas de RAW en vidéo, c'est donc sur la base de la courbe de gamma offrant les meilleures performances en termes de contraste que nous avons fait ces tests, à savoir 200 ISO, 1/50 à 25p, avec la courbe DCINE.

Dès que l'information n'est plus clippée pour le haut, écrasée pour le bas, le diaphragme est validé comme pouvant offrir de la matière dans l'image.

Analyse du gris moyen à l'oscilloscope Diaphragme Dynamique
Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 65 | f/22-3 | 1er diaph contenant un début de signal | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 66 | f/22-2 | 2e diaph: le signal est présent. | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 67 | f/22-1 | 3e diaph | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 68 | f/22 | 4e diaph | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 69 | f/16 | 5e diaph | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 70 | f/11 | 6e diaph | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 71 | f/8 | 7e diaph | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 72 | f/5,6 | 8e diaph | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 73 | f/4 | 9e diaph | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 74 | f/2,8 | 10e diaph | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, dynamique, image 75 | f/1,8 | Les dernières traces du signal autour du 11e diaph |

Le qualificatif de dynamique appliqué à cette caméra semble être autour de 10 diaphs de dynamique, ce qui est très bien pour un signal codé uniquement sur 8 bits.

Latitude de pose

La latitude de pose nous permet de savoir jusqu’où le signal est exploitable en étalonnage d'un point de vue artistique. Voyons comment réagissent les images quand on les pousse à l'étalonnage en réajustant l'exposition.

Nous conduisons ici un test de Keylight en sous-exposant et en surexposant l'image, puis en ré-ajustant l'image à l'étalonnage avec le nombre de diaphs nécessaires pour revenir à l'exposition de référence en postproduction.

Image étalonnée pour ajustement du diaph Réglages
Panasonic Lumix GH4, test terrain, latitude de pose, image 76 | f/22-3 diaphs
corrigé en étalonnage à +7 diaphs
Note : même si la matière est encore présente dans l'image, l'image n'est pas utilisable artistiquement.
C'est donc la limite inférieure du GH4.
Image exposée à -7 diaphs du keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, latitude de pose, image 77 | f/22-2 diaphs
corrigé en étalonnage à +6 diaphs
Note: image exposée à -6 diaph du keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, latitude de pose, image 78 | f/22-1 diaph
corrigé en étalonnage à +5 diaphs
Note : image exposée à -5 diaph du keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, latitude de pose, image 79 | f/22 corrigé en étalonnage à +4 diaphs
Note : image exposée à -4 diaph du keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, latitude de pose, image 80 | f/16 corrigé en étalonnage à +3 diaphs
Note : image exposée à -3 diaph du keylight | | | f/11 corrigé en étalonnage à +2 diaphs
Note : image exposée à -2 diaphs du keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, latitude de pose, image 82 | f/8 corrigé en étalonnage à +1 diaph
Note : image exposée à -1 diaph du keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, latitude de pose, image 83 | f/5,6 non corrigé = diaph de référence (keylight) correctement exposé pour une diffusion directe | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, latitude de pose, image 84 | f/4 corrigé en étalonnage à -1 diaph
Note : image exposée à +1 diaph du keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, latitude de pose, image 85 | f/2,8 corrigé en étalonnage à -2 diaphs
Note : même si la matière est encore présente dans l'image, l'image n'est pas utilisable artistiquement.
C'est donc la limite supérieure du GH4.
Image exposée à +2 diaphs du keylight | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, latitude de pose, image 86 | f/1,8 corrigé en étalonnage à -3 diaphs
Note : image exposée à +3 diaphs du keylight
Note: même si la matière est encore présente dans l'image, l'image n'est pas utilisable artistiquement.
C'est donc la limite supérieure du GH4. |

Si l'on parle d'image diffusable, la latitude de pose de cette caméra est de -6/+2 diaphs, soit 9 bons diaphragmes exploitables.

Le résultat est très étonnant, car la courbe de gamma est une courbe non LOG, et le fichier obtenu est en 8 bits 4:2:0. De très bon présages pour une utilisation future de la sortie HDMI en 10 bits 4:2:2 !

Montée en bruit des ISO

Voyons comment se comporte le GH4 avec le bruit électronique et la montée des ISO.

Image résultant du réglage ISO Oscilloscope sur gris moyen à 50 %
Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 100ISO 200 – 1/50e – DCINE – f/4 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 99Amplitude du bruit : 3 % | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 101ISO 400 – 1/50e – DCINE – f/5,6 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 106Amplitude du bruit : 4 % | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 102ISO 800 – 1/50e – DCINE – f/8 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 107Amplitude du bruit : 6 % | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 103ISO 1 600 – 1/50e – DCINE – f/11 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 108Amplitude du bruit : 11 % | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 104ISO 3 200 – 1/50e – DCINE – f/16 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 109Amplitude du bruit : 12 % | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 105ISO 6 400 – 1/50e – DCINE – f/22 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 110Amplitude du bruit : 13 % |

Au-delà d'un certain niveau d'ISO, il semblerait que le réducteur de bruit agisse de manière massive (le bruit ne monte plus à partir de 1 600 ISO).

Comparons avec la BMPCC :

| | | | Comparaison Blackmagic Pocket Cinema Camera / Panasonic Lumix GH4, montée ISO, image 125400 ISO | Comparaison Blackmagic Pocket Cinema Camera / Panasonic Lumix GH4, montée ISO, image 126Amplitude du bruit : 5 % sur gris moyen |

Le GH4 fait mieux en terme de bruit en 4K que la petite BMPCC en HD.

Voyons maintenant sa réaction en très basse lumière.

Peut-être la courbe VCINE peut-elle servir ici à sortir les basses lumières des noirs.

Panasonic Lumix GH4, test terrain, basses lumières, image 111 | Panasonic Lumix GH4, test terrain, basses lumières, image 112 | | Courbe DCINE | Courbe VCINE |

La réponse est clairement NON. Je cherche encore à quoi sert cette fichue courbe de gamma VCINE...

Voyons maintenant l'apparition de l'image avec la montée en ISO en DCINE.

ISO Mesure du signal de bruit
Panasonic Lumix GH4, test terrain, basses lumières, image 111200 ISO – 1/50e de seconde Mesure du bruit sur l'aplat de la charte "Blanc à 100 %" | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 124Amplitude du bruit : 3 % | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 114400 ISO | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 123Amplitude du bruit : 3 % | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 115800 ISO | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 122Amplitude du bruit : 3 % | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 1161 600 ISO | Amplitude du bruit : 6 % | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 3 200 ISO | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 120Amplitude du bruit : 14 % | | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 1186 400 ISO | Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 119Amplitude du bruit : 14 % |

Comparons avec la BlackMagic Pocket Cinema Caméra (la différence du niveau de signal s'explique par la différence d'ouverture du diaph, qui peut ouvrir à f/0,95 sur la BMPCC) :

BMPCC HD Panasonic GH4 HD/4K
Comparaison Blackmagic Pocket Cinema Camera / Panasonic Lumix GH4, montée ISO, image 1271 600 ISO @ f/0,95 | Comparaison Blackmagic Pocket Cinema Camera / Panasonic Lumix GH4, montée ISO, image 1291 600 ISO @ f/2,8 | | Comparaison Blackmagic Pocket Cinema Camera / Panasonic Lumix GH4, montée ISO, image 128Mesure sur le gris moyen Amplitude du bruit : 6 % en HD | Comparaison Blackmagic Pocket Cinema Camera / Panasonic Lumix GH4, montée ISO, image 130Mesure sur le gris moyen Amplitude du bruit : 9 % en 4K Amplitude du bruit : 7 % en HD |

Comparons maintenant le GH4 avec une caméra HD 4K semi-pro, par exemple la Z100 de Sony :

Sony Z100 4K Panasonic GH4 HD/4K
Comparaison mode vidéo 4K Sony Z100 / Panasonic Lumix GH4, image 131+18 dB @ f/2,6 | Comparaison Blackmagic Pocket Cinema Camera / Panasonic Lumix GH4, montée ISO, image 1291 600 ISO @ f/2,8 | | Comparaison mode vidéo 4K Sony Z100 / Panasonic Lumix GH4, image 133Mesure sur le gris moyen Amplitude du bruit : 8 % en 4K | Comparaison Blackmagic Pocket Cinema Camera / Panasonic Lumix GH4, montée ISO, image 130Mesure sur le gris moyen Amplitude du bruit : 8 % en 4K |

Comparé à la concurrence, qu'elle soit en entrée de gamme semi-pro vidéo 4K ou cinéma, le GH4 s'en sort très bien en termes de sensibilité et de rendu, même dans les très basses lumières. Du bon boulot de réducteur de bruit probablement...

Voyons maintenant en termes de piqué, HD contre 4K.

Piqué et définition

Comparons le piqué entre le mode photo et le mode vidéo du GH4, ainsi qu'avec les modes vidéo du DSLR Canon HD H264 et RAW HD.

Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 152Panasonic GH4 en mode photo avec 50 mm Nikkor (4608 x 3456) | Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 166Amplitude maximum : 93 %Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 165 | | Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 153Panasonic GH4 en mode vidéo avec 50 mm Nikkor (3840x2160) – rapport 1,2 | Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 159Amplitude maximum : 80 %Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 160 | | Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 154Canon 50D en mode photo avec 50 mm Nikkor | Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 164Amplitude maximum : 52 %Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 163 | | Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 155Canon 50D en mode vidéo HD avec 50 mm Nikkor | Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 158Amplitude maximum : 53 %Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 162 | | Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 156Canon 50D en mode vidéo RAW HD (Magic Lantern) avec 50 mm Nikkor | Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 157Amplitude maximum: 61%Comparaison des modes photo et vidéo du Panasonic Lumix GH4 et du DSLR Canon H264, image 161 |

La supériorité en terme de piqué du 4K sur la HD ne fait aucun doute, et on ne détecte aucun effet de moiré sur les tests.

Pour finir, procédons à un petit test du capteur CMOS et de l'exposition partielle en cas de flash (rolling shutter) :

Panasonic Lumix GH4, test terrain, montée ISO, image 180

Test d'exposition du capteur CMOS en cas de flash.

La réponse en image : le CMOS du GH4 continue à fabriquer des images dont l'exposition est partielle dans le cas de flash ou de lampes à décharges.

Vous trouverez dans cette vidéo YouTube une mise en évidence des effets de rolling shutter, d'exposition partielle et de skew :

Tests en extérieur

Pour les tests extérieurs, le GH4 a revêtu son optique originale Panasonic 14-140 mm.

Panasonic Lumix GH4, test terrain extérieur, image 37 Le GH4 avec son 14-140 mm.

La courbe de gamma qui s'impose en fort contraste reste le DCINE.

Dans des situations de fort contraste, il est encore possible d'affiner le rendu dans les basses et hautes en modifiant la courbure de la courbe de gamma ("Hautes lumières Ombres").

Voyons comment le GH4 réagit en extérieur au niveau du bruit vidéo, entre l'enregistrement HD et l'enregistrement 4K.

Bruit vidéo entre HD et 4K

Niveau bruit 4K Niveau bruit HD
UHD 25P 200 ISO à 100 Mbps | HD 25P 200 ISO à 200 et 24 Mbps | | Amplitude du bruit dans le ciel : 2 % en 4K | Amplitude du bruit dans le ciel : 1 % en HD |

Le niveau de bruit reste très faible, en 4K et en HD.

Voyons maintenant le résultat du GH4 comparé à des images tirées de DSLR Canon en HD.

Grab d'image 4K mode vidéo GH4 (DCINE) | Image 4K jpeg DSLR Canon 50D mode photo (MARVEL) | | GH4 mode vidéo 4K : zoom depuis grab d'image 4K | DSLR Canon mode photo : zoom depuis grab d'image 4K | | DSLR Canon mode vidéo : grab d'image HD H264 | DSLR Canon mode vidéo : grab d'image HD RAW (Magic Lantern) | | DSLR Canon mode vidéo : zoom depuis HD H264. | DSLR Canon mode vidéo : zoom depuis HD RAW. |

Comme on peut le voir sur les images, le GH4 se hisse au niveau du piqué et du rendu à peu près au même niveau qu'une photo fixe en 4K, là ou la HD semble donner en comparaison une image molle et floue (DSLR Canon en mode vidéo). Le RAW du DSLR avec Magic lantern redonne un peu de piqué à la vidéo du 50D.

Galerie d'images

Voici une galerie d'images capturées à partir des vidéos 4K du GH4 : cliquez sur l'image pour afficher l'image originale en 4K issue de la vidéo.

Test vidéo Panasonic GH4 en extérieur, galerie, image 168

Test vidéo Panasonic GH4 en extérieur, galerie, image 169

Test vidéo Panasonic GH4 en extérieur, galerie, image 170

Test vidéo Panasonic GH4 en extérieur, galerie, image 171

Test vidéo Panasonic GH4 en extérieur, galerie, image 172

Le tournage terminé, exploitons les images 4K du GH4 en postprod.

La post-production

Les fichiers

À la fin du tournage, nous récupérons les rushes pour les exploiter, les étalonner potentiellement et les monter.

Test vidéo Panasonic GH4, postproduction, explorateur de fichiers

Nous obtenons sur la carte mémoire :

  • des fichiers .RW2 qui correspondent aux fichiers images RAW (photo), ou .JPG ;
  • des fichiers .MOV ou .MP4 correspondant aux fichiers vidéo, selon les réglages de départ.

Travailler en 4K...

Les fichiers étant encapsulés dans un container MOV ou MP4 avec un codec H264, n'importe quel lecteur type VLC ou Quicktime sera en mesure de les lire, à condition que votre ordinateur puisse soutenir la puissance demandée, en CPU et en mémoire. Pour info, la seule lecture d'un rush 4K demande à un Intel i5 à 3,5 GHz 63 % d'occupation CPU avec 2 Go de RAM !

Test vidéo Panasonic GH4, postproduction, sollicitation du CPU et de la mémoire

Lorsque nous allons passer au montage, la puissance requise va augmenter.

Sous Adobe Premiere :

Premiere Pro, création d'un projet en Ultra HD à 25P (image 175) Premiere Pro : création d'un projet en Ultra HD à 25p.

Une fois les rushes dans le chutier, le seul fait de lancer la lecture va effondrer ma machine qui va se mettre à saccader :

  • lecture d'un rush HD à 25p : 20 % CPU et 2,2 Go de RAM
  • lecture d'un rush 4K à 25p : 90 % CPU et 3 Go de RAM !

Bref, autant vous dire que je n'ai pas pu faire de long film avec ma machine datant de l'année dernière : il va falloir acheter CPU, RAM et carte graphique puissante pour monter du 4K en sortie du GH4.

Une solution alternative s'offre à moi : convertir tous mes rushes 4K en ProRes sur Mac et DnxHD sur PC pour rendre la lecture plus fluide, au prix du quadruplage du poids des fichiers convertis.

Premiere Pro, montage d'un projet en Ultra HD à 25P (image 176)

Bref, le tournage en 4K c'est bien, mais il va aussi falloir investir dans de nouvelles machines en post-production pour soutenir l'effort du 4K.

... ou extraire un signal 4:2:2 10 bits

Nous pouvons également utiliser une option intégrée au GH4 : extraire un signal 4:2:2 10 bits via la sortie HDMI et l'enregistrer avec un recorder externe.

Test vidéo Panasonic GH4, interface, sortie HDMI Sortie HDMI 10 bits 4:2:2 pour recorder externe.

Il existe déjà sur le marché des enregistreurs externes tels que l'Odyssey 7 ou le Shogun, qui permettent de récupérer des flux HD et 4K via le transport HDMI. L'intérêt de ce dispositif est de récupérer un signal 4:2:2 sur 10 bits, plus adapté au travail d'étalonnage et de trucage que ne l'offre le H264 interne du GH4 en 4:2:0 et 8 bits.

Convergent Design Odyssey 7 (image 177) | Atomos Shogun (image 178) | | Convergent Design Odyssey 7 | Atomos Shogun |

Verdict

Panasonic GH4 test review recommandé

Le Panasonic Lumix GH4 est réellement étonnant : il réussit à enregistrer du 4K vidéo sur une petite carte SD, et ce, dans une qualité supérieure à celle d'une Sony Z100 en 4K en termes de dynamique, latitude de pose, teintes et rendus, ou d'une Blackmagic Pocket Cinema Camera en dynamique — celle-ci faisant pourtant du LOG 10 bits et du RAW 12 bits. Ces résultats s'expliquent notamment grâce à sa très bonne courbe DCINE et aux nombreux réglages présents dans le menu.

Qualité du rendu d'image, piqué, dynamique, ralenti jusqu'à 96 images/s en HD, mode H264 INTRA, zébras et peaking... : le GH4 n'a pas beaucoup de défauts en vidéo.

On peut regretter la limitation en 8 bits et en 4:2:0 de l'enregistrement interne pour aller plus loin en étalonnage, mais ce qu'il réussit à faire dans ce format-là est véritablement bluffant. Un recorder externe va le conduire sur le chemin de l'étalonnage plus haut de gamme, et pourrait faire du GH4 un concurrent des plus grosses caméras 4K, utilisé par exemple avec un adaptateur speedbooster pour lui donner les atouts d'un grand capteur (bokeh).

Panasonic Lumix GH4, de dos (image 181) Accessoires Panasonic pour le GH4 : XLR et HD SDI

Son adversaire direct sur ce terrain serait pour moi le nouveau Sony A7s et sa courbe LOG. Un duel à suivre...

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Les prix
Panasonic GH4
Amazon 979,99 €
Rue du Commerce 979,99 € Voir l'offre
Digixo 999,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 1029,00 € Voir l'offre
Materiel.net 1099,00 € Voir l'offre
Fnac.com 1129,99 € Voir l'offre
Boulanger.com 1149,00 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 1749,00 € Voir l'offre
Voir plus d'offres
Contenus sponsorisés