CapteurCapteur Live MOS de 12,3 Mpix effectifs (sur un total de 13,1 millions pixels). Taille : 17,3 x 13 mm. Rapport 4:3.
MontureMonture à baïonnette micro 4/3.
Optique livréekit possible M Zuiko Digital ED 14-42 mm f/3,5-5,6 et double kit avec M Zuiko Digital 17 mm f/2,8
StabilisationOui, par déplacement du capteur.
Antipoussièreoui, Supersonic Wave Filter (SSWF) qui vibre à 30 000 fois par seconde.
ViseurAucun. Viseur optique VF-1 en option ou kit 17 mm
Écran3 pouces (7,68 cm), 230000 points, couverture de champ 100%. Technologie HyperCrystal.
Mise au pointSystème AF par détection de contraste sur 11 zones en mode auto et manuel, 25 zones en mode auto avec détection de visages et 225 points en mode manuel et grossissement sur écran.
Modes autofocusSingle, signle avec retouche du point, continu, continu avec retouche du point, manuel
Mesures d'expositionMesure TTL 324 segments choix de mesures multi-zones, centrale pondérée ou spot.
Modes d'expositionProgramme automatique, i-Auto, Priorité ouverture, Priorité vitesse, Manuel, Modes scène. Correction d'exposition sur +/- 3 IL.
Vitesse d'obturation60- 1/4000 s, pose B, X sync flash 1/180 s.
Motorisation3 i/s sur 10 Raw, limitée par la carte en mode JPeg
Sensibilité ISO100 à 6400 ISO
MémoireCarte SD, carte SDHC
Alimentationbatterie Li-ion rechargeable BLS-1
ConnexionUSB 2 couplé à la vidéo, HDMI type
Dimensions120,5 x 70 x 35 mm
Poids335 g
LogicielsOlympus Master 2 et Olympus Studio 2 en version 30 jours
Dans la boîte/

Caractéristiques

Olympus Pen E-P1 test reviewOlympus dévoile enfin son premier boîtier à objectif interchangeable répondant au format micro 4/3 : le Pen E-P1. Le look rétro (typé années 70) est volontairement inspiré des modèles Pen vendus par Olympus il y a maintenant presque 50 ans. Des appareils accessibles et aussi facile à utiliser que des... crayons.

Dans ce "gros" compact, vous retrouverez tout le savoir faire de la marque dans le domaine de la photographie numérique : système antipoussière par filtre supersonique, stabilisation intégrée par déplacement du capteur (fonctionne avec toutes les optiques), amélioration automatique des images (compensation des ombres, dynamique étendue...) et un écran LCD de 3 pouces HyperCrystal III de 230 000 points facilement lisible en plein soleil.

[tab_prix2(,,,14,id_ln,,,)]

L'Olympus E-P1 recèle un capteur Live MOS de 12 Mpix qui permet également l'enregistremernt de vidéo au format HDTV (1280x720 pixels à 30 i/s) dans des fichiers AVI (compression Motion JPeg). Autre nouveauté, le E-P1 enregistre uniquement sur cartes SD/SDHC. Un bon point pour les vidéos HD voraces en espace de stockage.

En mode rafale, le E-P1 est capable d'aligner 3 i/s en mode Raw (sur 10 vues).

Le système d'exposition dispose d'une mesure sur 324 zones fraichement développée pour le nouveau boîtier et le système de mise au point par détection de contraste dispose de la reconnaissance des visages et travaille sur 11 zones.

Reste à vérifier l'efficacité de cet autofocus, surtout que Panasonic qui dipose déjà de 2 boîtiers micro 4/3 a placé la barre très haute concernant les performance de l'autofocus.

L'Olympus E-P1 propose également une large plage de sensibilité (100 - 6400 ISO). Dans ce domaine, il faudra également vérifier la qualité des images dans les plus hautes sensibilités.

Sans plus attendre, découvrez les premiers éléments du test de l'Olympus Pen E-P1.

Déplier

Gestion du bruit électronique

Mise à jour 23/06/09 : nous avons reçu un boîtier de série et nous pouvons désormais publier les résultats de la montée ISO.

L'Olympus Pen E-P1 utilise un capteur Live MOS de 12 Mpix (13,1 Mpix au total) dont les photosites font environ 4,3 µm. Des photodiodes d'une taille réduite donc, qui en théorie devraient être peu sensibles en basse lumière (présence de bruit dans les hautes sensibilités) et présenter rapidement un phénomène de diffraction (l'altération des images devrait commencer à partir de f/8).

Sur notre scène de test, l'Olympus E-P1 se comporte globalement assez bien jusqu'à 800 ISO. En examinant les images à 100% sur un écran, on note un moutonnement dès les plus basses sensibilités de l'appareil. À 400 ISO, le grain est déjà perceptible sur un tirage A3, mais reste très discret sur une impression A4. Avec les sensibilités supérieures (1600 et 3200 ISO), le grain est de plus en plus présent, mais le bruit chromatique est bien contenu : on note peu de pixels colorés et le granulosité est plutôt agréable. À une distance de visualisation correcte, un A3+ reste acceptable, mais il faudra traiter le fichier pour en tirer le meilleur. Nous attendons avec impatience les premiers résultats des algorithmes de DxO Optics Pro (il devrait logiquement bientôt prendre en compte les boîtiers Olympus) pour les hautes sensibilités. À 6400 ISO, le grain est très prononcé, les détails fortement dilués et l'on note une dérive colorimétrique ainsi que l'apparition de pixels colorés. A réserver aux cas extrêmes donc...

On remarque que le lissage des images est assez modéré dans les modes Fiable et Standard de la réduction du bruit électronique. Le mode Elevé est à mon goût trop important et j'ai une préférence pour le mode faible qui offre un bon compromis entre le lissage du bruit et la conservation des détails. Vous noterez que la correction automatique de la luminosité ne change pas radicalement la donne et le bruit est pratiquement identique que la fonction soit activée ou non.

  • *

Il est bien sûr intéressant de comparer les résultats de l'Olympus E-P1 avec le Panasonic Lumix G1 avec qui il partage le même capteur 12 Mpix. Globalement, le Panasonic G1 délivre des images avec un bruit électronique un peu moins prononcé, mais la différence n'est pas flagrante.

La différence est plus facile à mettre en évidence avec le GH1 et son nouveau capteur Live MOS beaucoup plus performant que son prédécesseur concernant la gestion du bruit électronique dans les hautes sensibilités. Des tirages JPeg sans traitement dans un format A3+ sont tout à fait envisageables.

Enfin, vous pouvez comparer les résultats de l'Olympus E-P1 avec d'autres boîtiers équipés d'un capteur 12 Mpix comme les Nikon D90 ou D5000. Les clichés sont clairement en faveur du "grand" capteur APS-C

Note : la partie ci-dessous a été publié lors de la prise en main d'un modèle de présérie. Il s'avère qu'entre les deux essais, le firmware du boîtier est identique. Les images ci-dessous sont donc encore utilisables.

Les premiers résultats sont plutôt encourageants et le bruit chromatique semble bien contenu jusqu'aux plus hautes valeurs de sensibilité. Le grain est par contre assez présent. Il est toutefois assez fin jusqu'à 1600 voire 3200 ISO. La plus haute sensibilité semble plus aléatoire. Un bon point pour le E-P1 donc, qui semble surclasser le E-620 dans ce domaine. Nous sommes d'autant plus impatients de tester l'appareil dans nos conditions habituelles.

Les fichier Raw ORF : 1600, 3200 et 6400 ISO.

Olympus E-P1 1600 à 6400 ISO

Déplier

Mode vidéo

L'une des caractéristiques intéressantes de l'Olympus E-P1 reste sans doute le mode vidéo. Le boîtier propose un enregistrement de fichier AVI (compression Motion JPeg) pour des vidéos en HDTV (1280x720 pixels à 30 i/s). Le son est plutôt à l'honneur avec un enregistrement stéréo PCM 16 bits à 44,1 kHz. Les deux micros sont situés sur l'avant de l'appareil autour du nom Olympus. Ils ont toutefois la particularité d'être omnidirectionnels et donc d'enregistrer les sons d'ambiance. Il est par contre dommage qu'Olympus n'ait pas prévu une entrée son pour un son plus dirigé, pour des interviews par exemple.

Reste la question de l'autofocus. Naturellement, vous pouvez réaliser le point avant de lancer l'enregistrement vidéo en mode Single. Bon point, vous pouvez également refaire le point pendant l'enregistrement en appuyant sur la touche AEL/AFL. L'autofocus reste relativement silencieux pendant l'enregistrement. Le mode autofocus du 14-140 mm développé par Panasonic reste toutefois plus feutré. Le mode vidéo fonctionne également avec le mode autofocus continu. Dans ce cas, la mise au point est un peu plus bruyante. Vous avez bien sûr la possibilité de faire une mise au point manuelle. Toutefois, l'écran 230 000 points manque un peu de précision pour apprécier la netteté tout en filmant.

Le mode vidéo fonctionne également avec les filtres artistiques (cf. 3e vidéo) avec une cadence d'image beaucoup plus faible, traitement des images oblige.

Vous pouvez télécharger les vidéos en pleine définition en cliquant sur les vignettes. Attention, le poids des fichiers (jusqu'à 130 Mo) est parfois conséquent.

Olympus E-P1 exemple vidéo 1

Olympus E-P1 : 17 mm, 1280x720 pixels, 30 s : 125 Mo. Comme trop souvent, les images de la vidéo manquent de dynamique. Ici, le bateau blanc sur l'eau sombre est peu détaillé et globalement la vidéo est légèrement surexposée.

Olympus E-P1 exemple vidéo 2

Olympus E-P1 : 7-14 mm, 1280x720 pixels, 30 s : 128 Mo. Le son stéréo est de bonne qualité.

Olympus E-P1 exemple vidéo 3

Olympus E-P1 : 7-14 mm, 1280x720 pixels, 15 s : 60 Mo. Le mode vidéo est compatible avec les filtres artistiques. On note toutefois une nette diminution de la cadence.

Olympus E-P1 exemple vidéo 4

Olympus E-P1 : 17 mm, 1280x720 pixels, 14 s : 60 Mo. Le capteur 17,3x13 mm permet une assez bonne gestion de la profondeur de champ. Il est possible de passer en mode A pour modifier celle-ci. Au passage, petite réclame pour un site confrère : photobusiness.fr.

Déplier

Exemples de photos

Les images présentées ci-dessous ont été réalisées avec un E-P1 firmware 1.0 qu'Olympus annonce comme non définitif, mais très proche de ma version finale.

Ce fut l'occasion de tester les différents formats proposés par l'appareil (4/3, 3/2, 16/9 et 6/6) ainsi que les certains traitements des filtres artistiques.

Olympus E-P1 exemple 1
Olympus E-P1 exemple 2
Olympus E-P1 exemple 3
Olympus E-P1 exemple 5
Olympus E-P1 exemple 6
Olympus E-P1 exemple 7
Olympus E-P1 exemple 9
Olympus E-P1 exemple 10
Olympus E-P1 exemple 8
Olympus E-P1 exemple 4
Olympus E-P1 exemple 11
Olympus E-P1 exemple 12
Déplier
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW.

Les prix
Olympus E-P1
E-P1
Il n'y a actuellement aucune offre.