La photographie instantanée a sans doute vécu son âge d'or dans les années 1980. Polaroid mène alors la danse et Fujifilm investit doucement, mais sûrement le marché avec Instax. Après l'ère du tout numérique, la photo analogique, et notamment instantanée, séduit à nouveau par son côté imparfait, plus tactile et émotionnel. Garder un souvenir “réel” d'un anniversaire, d'une naissance, d'une fête ou d'un ami reste la finalité d'une photo. Ajoutez à cela le côté ludique du développement en quelques minutes et la magie de la photo unique – mais pas tout le temps–, vous comprendrez alors le retour tonitruant de la photo instantanée. L'occasion pour nous de faire un point sur les principaux appareils du marché.

guide d'achat des appareils photo instantanés

Où il est question des films…

La planète de la photo instantanée se divise en deux camps : Polaroid et Instax. Choisir aujourd'hui un appareil photo instantané, c'est aussi choisir un type de film. Après les errements et la fin des films Polaroid en 2008, Fujifilm est devenu l'unique solution instantanée pendant quelques années, le temps pour quelques passionnés de fonder The Impossible Project et de remettre en service quelques machines. Après quelques rachats successifs, deux solutions sont actuellement disponibles sur le marché, dont Polaroid Originals qui peaufine les émulsions recréées par The Impossible Project. Deux grandes familles sont proposées : les films pour appareils vintage, tels les modèles 600, SX-70 et Spectra. De nouveaux films baptisés i-Type sans batterie sont réservés aux boîtiers récents comme le OneStep2. Fujifilm Instax décline pour sa part ses films en format carré, petit et grand rectangles.

Globalement, les appareils photo instantanés sont assez simples d'usage, à la limite du basique. On vise tant bien que mal et on déclenche. On s'en remet ensuite au bon vouloir du film avec son lot de joies et de déceptions. Un flash intégré est presque obligatoire pour photographier en intérieur et certains boîtiers proposent de jouer (c'est vraiment le cas de le dire) avec un correcteur d'exposition dont les seules indications sont “+” ou “–”. Quand on vous parle d'aléatoire… D'autres modèles, plus modernes, proposent toutefois quelques fonctionnalités intéressantes et créatives comme l'exposition multiple ou un simple retardateur. Vous pouvez également prendre en compte les accessoires additionnels tels que les filtres colorés. Dans ce domaine, Lomography est le roi incontesté.

Le coup de cœur de la rédaction

Notre petit chouchou à la rédaction de Focus Numérique est un appareil hybride à la fois numérique, mais intégrant une bonne dose d'analogique avec un mini labo argentique dans le ventre. Deux innovations viennent combler le photographe : le nouveau – du moins à l'époque – carré et la possibilité d'enregistrer des vues numériques avant le tirage. Oui, le SQ10 combine les avantages des deux mondes : la prise de vue numérique permet de choisir les images, de les retoucher directement sur le boîtier avec différents filtres, et de “tirer” immédiatement les photos sur un format carré plutôt sympathique. L'écran n'est vraiment pas extraordinaire et la prise de vue numérique limitée, mais le SQ10 sait aussi se transformer en petite imprimante pour vos autres clichés numériques. Le SQ10 signe également la fin de l'image unique puisque les clichés sont sauvegardés dans sa mémoire…

fujifilm-instax-square-sq10-produit
Digixo 249,00 €
Fujifilm Instax Square SQ10

Côté Polaroid

À moins d'opter pour un appareil ancien, le choix est plus que limité pour photographier en Polaroid. Après un premier essai pourtant assez transformé, l'i-1 tire sa révérence et ne subsiste que le récent OneStep2. Logiquement donc, celui-ci est présent dans ce guide d'achat. L'objet est réussi et se dote de quelques éléments de modernité comme la recharge par USB. Dommage que la visée soit peu agréable.

polaroid-onstep-2-illustration2
Miss Numérique 119,00 €
Fnac.com marketplace 124,90 € Voir l'offre

Côté Instax

Ce n'est pas un appareil Fujifilm que nous recommandons, mais ce modèle Lomography qui a l'immense avantage de pouvoir aussi bien ingurgiter du film carré ou mini (pack, après pack). Nous apprécions surtout son look rétro réussi avec un soufflet à déployer “comme à l'ancienne”. Malgré tout, le Lomo'Instant Square Combo se veut moderne avec quelques fonctionnalités intéressantes, à l'instar de l'exposition multiple ou le retardateur. Les plus intrépides pourront également personnaliser leurs images avec différents accessoires comme le Splitzer ou des filtres colorés. Vous avez dit Low-Fi ?

lomo1
Digixo 239,00 €
Renaud Labracherie
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications