Robert Capa est une figure mythique à plus d'un titre. Il n'existe pas à proprement parler. Il a été inventé par Endre Ernö Friedmann et Gerta Pohorylle, un couple de photographes amoureux qui peinait à vendre ses images. Au milieu des années 1930, quand Hollywood inonde le monde d'un glamour étincelant, quoi de mieux que d'imaginer un mystérieux photographe américain affublé d'un patronyme cinématographique pour susciter l'engouement ?

*Gerda Taro et Robert Capa en 1935. © Fred Stein Archive/Getty Images*
Il vous reste de l'article à lire
Nadia Ali Belhadj
Nadia Ali Belhadj

Journaliste rédactrice. N'aime rien tant que de faire des interviews de photographes car les trouve gentils. Se fout de la technique comme de sa première pomme. Complètement soumise à Vivian Maier. Ses publications