Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

L'homme n'a pas eu une vie trépidante. Son nom n'est pas lié à des frasques dans des tripots, à des lignes de front vaillamment franchies, à une invention technique éclatante ni même à un amour fou et fondateur. Pourtant, Karl Blossfeldt, en photographiant des brins d'herbe, des mauvaises herbes ou des feuilles mortes, a été reconnu dès les années 1930 comme l'un des grands photographes de son temps, étiquette qu'il a toujours rejetée.

Photo Karl Blossfeldt

*Adiantum pedatum (adiante [fougère] du Canada). Jeunes pousses enroulées agrandies 8 fois.*
Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.
Nadia Ali Belhadj
Nadia Ali Belhadj

Journaliste rédactrice. N'aime rien tant que de faire des interviews de photographes car les trouve gentils. Se fout de la technique comme de sa première pomme. Complètement soumise à Vivian Maier. Ses publications