Regarder les images de Jacques Henri Lartigue, c'est un peu comme profiter jusqu'à la lie des derniers soirs d'été. La légèreté et la gaieté en paraissent les sujets évidents, mais une course sans fin contre le temps les sous-tend. Septembre et sa mélancolie s'annoncent déjà...

Photo Jacques Henri Lartigue

Il vous reste de l'article à lire
Nadia Ali Belhadj

Journaliste rédactrice. N'aime rien tant que de faire des interviews de photographes car les trouve gentils. Se fout de la technique comme de sa première pomme. Complètement soumise à Vivian Maier. Ses publications