Le nouveau Zeiss Loxia 85 mm f/2,4 s'adresse principalement aux amateurs de portraits. Conçu pour les hybrides Sony A7, il est capable de couvrir le format 24x36. C'est un objectif à mise au point manuelle qui conserve tout de même une connexion avec le boîtier (aides à la mise au point manuelle, données Exif au niveau de l'ouverture). Après un 50 mm f/2, un 35 mm f/2 et un 21 mm f/2,8, voici donc le Loxia 85 mm.

Test - 28/03/2016
Zeiss Loxia 21 mm f/2,8
Loxia 21 mm f/2,8
Digixo 1448,90 €
Amazon 1458,55 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 1479,00 € Voir l'offre
Test - 06/04/2016
Zeiss Loxia 35 mm f/2
Amazon 926,00 €
Digixo 1086,00 € Voir l'offre
Digit-photo.com 1086,90 € Voir l'offre
Test - 18/03/2015
Zeiss Loxia 50 mm f/2
Fnac.com marketplace 749,99 €
Digixo 769,00 € Voir l'offre
Digit-photo.com 779,00 € Voir l'offre
Amazon 860,00 € Voir l'offre
MontureSony FE
Format couvert24 x 36 mm
Plage focale85 mm
Équivalent 24x36 sur capteur APS-C127,5 mm
Ouverture maximalef/2,4
Ouverture minimalef/22
Distance de mise au point0,8 m
Nombre de lamelles du diaphragmeNC
Construction7 lentilles en 7 groupes
Éléments spécifiquesNC
Échelle des distancesOui
Rapport de reproductionNC
MotorisationNon
StabilisationNon
Dimensions52 x 108 mm
Diamètre filtre52 mm
Poids594 g
Pare-soleilOui
Étui soupleNon

Prise en main
Le charme des Loxia

Présentation

Ce nouvel objectif reprend tout ce qui fait le charme des Loxia : une construction métal, une bague de diaphragme manuelle qui peut basculer en continu pour la vidéo et des connecteurs pour communiquer avec le boîtier. La formule optique reprend un design Sonnar amélioré, à savoir 7 lentilles réparties en 7 groupes.

Prise en main

Nous sommes toujours aussi charmés par la prise en main des Loxia et ce 85 mm ne déroge pas à la règle. C'est avant tout un bel objet que l'on prend plaisir à regarder et qui s'accorde très bien avec le design des boîtiers Sony A7. Il jouit d'une construction 100 % métal et d'une finition noire satinée du plus bel effet. En main, il est très dense. Côté mensurations, comptez un peu moins de 600 g sur la balance et une longueur (à l'infini) d'un peu plus de 10 cm — l'objectif en effet n'est pas à encombrement constant : le fût se déploie en fonction de la distance de mise au point.

Zeiss Loxia 85 mm f/2,4

C'est un objectif presque tout manuel : il est dénué de mise au point automatique, de diaphragme électronique et évidemment de stabilisation optique. Néanmoins, il communique avec le boîtier à l'aide des connecteurs situés sur sa baïonnette pour transmettre les données Exif et activer les assistants de mise au point numérique des A7 (focus peaking et zoom dans l'image).

Sur un objectif de ce genre, les bagues de réglage sont très importantes et on peut dire que Zeiss sait y faire. La bague dédiée à la mise au point est très agréable, bien que sa course soit un peu longue : il faudra s'y reprendre à deux fois pour passer de la distance minimale de mise au point à l'infini. Sa fluidité est excellente. La bague est lourde et précise : un régal à utiliser.

Zeiss Loxia 85 mm f/2,4

Cet objectif est aussi doté d'une bague de diaphragme crantée au 1/3 d'IL. Pas grand-chose à redire si ce n'est que l'on aurait aimé avoir des repères visuels pour les tiers de diaphragme. Hormis cela, cette bague est elle aussi agréable à utiliser : rapide et précise. Sur la baïonnette, on retrouve toujours la petite vis à tourner afin de rendre la bague de diaphragme fluide. C'est un avantage indéniable pour les vidéastes qui doivent de temps en temps ajuster l'ouverture en cours de séquence.

Zeiss Loxia 85 mm f/2,4

Test labo
Rien à redire !

La notion de piqué est assez délicate à traiter. C'est ce que l'on peut assimiler à la "sensation de netteté" et/ou à la "précision" que l'on observe sur une image. Elle peut être très différente d'un objectif à un autre, d'une focale à une autre et d'une ouverture à une autre. Elle peut aussi varier entre le centre et les bords de l'image. On a coutume de dire que le piqué est optimal au centre et aux ouvertures moyennes : f/8 ou f/11 par exemple.

De plus, le piqué va dépendre de la définition du capteur de votre appareil et de la taille de son capteur. Plus les pixels sont petits, plus le système montrera ses limites à cause de la diffraction. Ce phénomène s'amplifie à mesure que l'on ferme le diaphragme de l'objectif.

Nous avons testé l'objectif avec un Sony A7R II au capteur 42 Mpx de 8 000 x 5 320 px. Chaque pixel mesure donc 4,5 micromètres de côté. L'ouverture minimale conseillée pour éviter les problèmes de diffraction est donc de f/11 !

Testé avec Imatest

Ce 85 mm est redoutable ! Il s'en sort avec les honneurs au labo. En effet, il jouit d'un comportement totalement cohérent qui s'approche de la perfection pour un 85 mm. Le piqué augmente progressivement à mesure que l'on ferme le diaphragme et, passé f/11, redescend pour cause de diffraction. L'objectif délivre le meilleur de lui-même à f/8 et f/11 : un piqué fort et surtout très homogène. Aux plus grandes ouvertures, on observe un léger manque d'homogénéité entre le centre et les bords des images, mais qui se tasse progressivement à mesure que l'on ferme le diaphragme.

Notre scène test.

Comparons les performances de ce 85 mm avec les autres (autofocus) disponibles sur le marché. On pense chez Zeiss au Batis 85 mm f/1,8 et chez Sony aux 85 mm f/1,4 G Master et au 85 mm f/1,8. Nous comparons uniquement les mesures réalisées avec Imatest et l'A7R II, car entre ces différents tests, nous avons changé de scène de référence.

Test - 23/12/2015
Zeiss Batis 85 mm f/1,8
Batis 85 mm f/1,8
Priceminister 1008,00 €
Digixo 1079,00 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 1099,99 € Voir l'offre
Amazon 1199,00 € Voir l'offre
Test - 11/04/2016
Sony G Master FE 85 mm f/1,4
G Master FE 85 mm f/1,4
Fnac.com marketplace 1022,00 €
Digixo 1789,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 1799,00 € Voir l'offre
Amazon 1879,99 € Voir l'offre
Fnac.com 1879,99 € Voir l'offre
Test - 29/03
Sony FE 85 mm f/1,8
Priceminister 534,70 €
Fnac.com marketplace 542,89 € Voir l'offre
Amazon 649,00 € Voir l'offre
Digit-photo.com 649,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 649,00 € Voir l'offre
Fnac.com 679,99 € Voir l'offre

Ce 85 mm f/2,4 n'est pas le 85 mm le plus piqué que nous ayons testé sur un A7R II, mais c'est sans doute celui qui a le plus beau comportement et procure les images les plus homogènes. Attention, il faut bien prendre en compte que le modèle testé ici dispose d'une ouverture maximale de f/2,4, alors que ses concurrents sont plus lumineux (f/1,8 et f/1,4).

Test terrain
Le manuel a du bon (avec les hybrides)

La focale

Une focale correspond à un angle de champ — ou angle de vision — couvert par l'appareil équipé de l'objectif. Plus la focale est importante, plus l'angle de champ est réduit : on parle de longue focale. À l'inverse, plus la focale est courte, plus l'angle de champ est large : on parle de grand-angle.

Un 85 mm est une focale idéale pour le portrait, car elle permet d'écraser un peu les perspectives entre l'arrière-plan et le sujet principal tout en gardant une certaine "distance" avec ce dernier. Monté sur un appareil équipé d'un capteur au format APS-C, cet objectif équivaut à un 127 mm (coefficient de x1,5 chez Sony).

terrain_SONY_ILCE-7RM2_E-Mount-zeiss-loxia-85mmf24-exemple1
terrain_SONY_ILCE-7RM2_E-Mount-zeiss-loxia-85mmf24-exemple3

Le vignetage

Tous les objectifs donnent une image dont la périphérie, et particulièrement les coins, sont plus sombres. Le vignetage se mesure en IL (Indice de Lumination) : la valeur indiquée mesure la différence, en IL, entre la quantité de lumière reçue par les bords et celle reçue au centre.

Le vignetage est très présent et assez fort aux plus grandes ouvertures. Pour le voir disparaître, il faut fermer le diaphragme au minimum à f/4. Avantage ou inconvénient, cela dépend des goûts. Sur un 85 mm destiné au portrait, cela peut être un atout pour "refermer" les cadrages.

Les distorsions

Les objectifs ont tendance à "tordre la réalité". Les aberrations géométriques apparaissent lorsque l'on s'éloigne des conditions de Gauss. On rencontre deux types de distorsions géométriques : les distorsions en coussinets et les distorsions en barillets.

Oubliez les distorsions !

terrain_SONY_ILCE-7RM2_E-Mount-zeiss-loxia-85mmf24-exemple4

Le bokeh

Le bokeh est à mettre en relation avec la profondeur de champ. On peut le comparer à la "qualité" du flou ou encore à la manière dont l'objectif passe du net au flou — notion très subjective, même si certains éléments permettent de prévoir les choses — sur des images à faible profondeur de champ. Il dépend de nombreux paramètres dont principalement la conception de l'objectif, la forme et la taille du diaphragme.

On en peut pas attendre d'un objectif qui ouvre au maximum à f/2,4 le même type de rendu qu'un objectif qui ouvre à f/1,8 ou f/1,4. Quoi qu'il en soit, ce 85 mm procure de très beaux effets de profondeur de champ avec un bokeh doux et englobant. C'est parfait pour les portraits, dont les sujets seront très facilement détachés de leur arrière-plan qui, lui, sera noyé dans un beau flou.

terrain_SONY_ILCE-7RM2_E-Mount-zeiss-loxia-85mmf24-exemple8
terrain_SONY_ILCE-7RM2_E-Mount-zeiss-loxia-85mmf24-exemple10

Photos terrain

terrain_SONY_ILCE-7RM2_E-Mount-zeiss-loxia-85mmf24-exemple9
terrain_SONY_ILCE-7RM2_E-Mount-zeiss-loxia-85mmf24-exemple7
terrain_SONY_ILCE-7RM2_E-Mount-zeiss-loxia-85mmf24-exemple6
terrain_SONY_ILCE-7RM2_E-Mount-zeiss-loxia-85mmf24-exemple2

Verdict
Recommandé sans la moindre hésitation

Impossible de ne pas recommander un Loxia et ce 85 mm f/2,4 reçoit notre label sans aucune hésitation. Avec sa gamme Loxia, Zeiss a très bien réussi à allier la modernité d'un objectif actuel et la tradition d'un objectif manuel. Comme les autres Loxia, ce 85 mm est très agréable à regarder, prendre en main et surtout à utiliser ! Grâce aux assistants présents sur les A7, la mise au point manuelle se fait instinctivement, facilement et rapidement : c'est un réel plaisir. Ajoutez à cela le charme d'une bague manuelle de diaphragme, et tout y est.

De plus, la qualité optique est très bonne. Certes, ce n'est pas l'objectif le plus lumineux et le plus piqué que nous ayons croisé, mais c'est celui qui propose les images les plus homogènes et présente le plus beau comportement. Prendre en main le rendu de la bête sera un jeu d'enfant.

Bref, si pour vous la mise au point automatique n'est pas impératif, et si un f/2,4 vous suffit pour vos effets de profondeur de champ, foncez !

+
  • Design, qualité de construction et prise en main
  • Plaisir d'utiliser un objectif tout manuel
  • Communication avec le boîtier (données Exif, aide à la mise au point)
  • Diaphragme continu si besoin pour les vidéastes
  • Qualité optique générale, comportement de l'objectif, homogénéité des images
  • Faibles distorsions
  • Seulement une ouverture maximale de f/2,4
  • Pas d'autofocus, pas de stabilisation optique et pas de contrôle du diaphragme depuis le boîtier (il faut le savoir)
  • Vignetage marqué
En résumé

Impossible de ne pas recommander ce 85 mm f/2,4 qui est l'un, voire le meilleur 85 mm pour les Sony A7. Bien entendu, il faut se satisfaire des contraintes d'un objectif manuel et ne pas avoir besoin de faire des images à des ouvertures supérieures à f/2,4.

Loxia 85 mm f/2,4
Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications 

Les prix
Zeiss Loxia 85 mm f/2,4
Digixo 1299,00 €
Digit-photo.com 1359,00 € Voir l'offre
Amazon 1399,00 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 1399,00 € Voir l'offre
Contenus sponsorisés