MontureSony FE
Format couvert24 x 36 mm
Plage focale85 mm
Ouverture maximalef/1,4
Ouverture minimalef/16
Distance de mise au point0,8 m
Nombre de lamelles du diaphragme11
Construction8 lentilles réparties en 11 groupes
Rapport de reproduction0,12x
Motorisationoui SSM
Stabilisationnon
Dimensions89,5 x 107,5 mm
Poids820 g

Flash test

Objectif Sony G Master 85mm f/1,4 FE (FE 85mm F1.4 GM), test

Il est de plus en plus difficile de s'y retrouver dans les objectifs Sony entre les modèles Sony, Sony Zeiss, Sony G et désormais Sony G Master. Pour y voir plus clair et vous repérer dans le catalogue optique de la marque, suivez notre guide des sigles et abréviations optiques Sony.

Ce nouveau 85 mm f/1,4 fait donc partie de la nouvelle gamme G Master, on retrouve la technologie XA, 3 verres ED et le traitement Nano AR Coating. L'objectif intègre un diaphragme circulaire à 11 lamelles, une motorisation SSM et une bague de diaphragme manuelle crantée ou fluide (pour la vidéo).

Caractéristiques

Prise en main

Ce nouveau 85 mm est lourd et très imposant : comptez un peu plus de 800 g sur la balance, un encombrement de plus de 10 cm et un diamètre de près de 9 cm. Il est donc totalement surdimensionné pour un boîtier du calibre d'un A7 qui, rappelons-le, pèse un peu plus de 600 g, et les longues séances de prises de vue à main levée risquent de particulièrement tirer sur le poignet.

Objectif Sony G Master 85mm f/1,4 FE (FE 85mm F1.4 GM), test

La qualité de construction est irréprochable. L'objectif est massif et dense. Son design est très discret, ce qui est bon point, et sa conception à encombrement constant (mise au point interne) vient parfaire sa conception tout temps.

La bague de mise au point manuelle est large et confortable à utiliser. Elle est malheureusement trop fluide et manque donc de précision. On regrette aussi l'absence d'un indicateur de distance de mise au point dynamique sur le dessous ou de repères de butée pour indiquer le minimum et l'infini. Sur un objectif de ce calibre, ces oublis sont difficilement pardonnables, d'autant qu'avec une ouverture de f/1,4, la mise au point manuelle est particulièrement délicate à réaliser.

Par contre, succès total pour la bague de diaphragme : elle est large, claire et précise à utiliser (gradation au 1/3 d'IL). Très bon point pour les amateurs de vidéo il est possible de la rendre continue à l'aide d'un interrupteur situé sur le côté.

Objectif Sony G Master 85mm f/1,4 FE (FE 85mm F1.4 GM), test

Test labo

La notion de piqué est assez délicate à traiter. C'est ce que l'on peut assimiler à la "sensation de netteté" et/ou à la "précision" que l'on observe sur une image. Elle peut être très différente d'un objectif à un autre, d'une focale à une autre et d'une ouverture à une autre. Elle peut aussi varier entre le centre et les bords de l'image. On a coutume de dire que le piqué est optimal au centre et aux ouvertures moyennes : f/8 ou f/11 par exemple.

De plus, le piqué va dépendre de la définition du capteur de votre appareil (nous avons testé l'objectif avec un A7R II de 42 Mpx) et de la taille de son capteur (24 x 36 mm pour l'A7R II). Plus les pixels sont petits, plus le système montrera ses limites à cause de la diffraction. Ce phénomène s'amplifie à mesure que l'on ferme le diaphragme de l'objectif.

L'A7R II dispose d'une définition de 8 000 x 5 320 px. Chaque pixel mesure donc 4,5 micromètres de côté. L'ouverture minimale conseillée pour éviter les problèmes de diffraction est donc de f/11 !

Les résultats obtenus en laboratoire avec ce 85 mm sont tout simplement fantastiques ! Nous avons rarement vu un niveau de piqué aussi élevé à la plus grande ouverture f/1,4 sur l'ensemble du champ de l'image. Il est difficile de d'identifier une photo prise à f/1,4 ou une autre prise à f/8 sur un sujet plan.

Étrangement, on observe un piqué très légèrement en retrait à f/2 sur les bords, mais le niveau est tellement élevé que c'est négligeable. On peut même l'attribuer à un manque de précision au niveau du calage de la scène test à la prise de vue. Les courbes réalisées par Imatest nous montrent un manque d'homogénéité entre le centre et les bords des images, mais il est difficile de le percevoir, même à 100 % sur un très bon écran art graphique 4K. Sony fait très fort...

Objectif Sony G Master 85mm f/1,4 FE (FE 85mm F1.4 GM), test

Imatest

Nous nous sommes amusés à comparer les performances de ce G Master 85 mm f/1,4 à celles du déjà très remarqué Sony 90 mm f/2,8 Macro G (à f/2,8) monté sur un Sony A7 II, à celle d'un Otus 85 mm f/1,4 monté sur un Canon EOS 6D et à celle du récent Zeiss Batis 85 mm f/1,8 en monture FE. Compte tenu de l'énorme écart de définition entre un A7R II et un 6D, nous avons décidé d'effectuer cette comparaison sur des images de 20 millions de pixels (la définition limitante de l'EOS 6D en 5 568 x 3 708 px).

Test - 09/09/2014
Zeiss Otus 85 mm f/1,4
Otus 85 mm f/1,4
Digixo 3739,00 €
Amazon 3953,00 € Voir l'offre
Test - 08/06/2015
Sony FE 90 mm f/2,8 Macro G OSS
FE 90 mm f/2,8 Macro G OSS
Fnac.com marketplace 970,99 €
Priceminister 1012,00 € Voir l'offre
Digixo 1048,00 € Voir l'offre
Amazon 1089,99 € Voir l'offre
Fnac.com 1089,99 € Voir l'offre
Miss Numérique 1099,00 € Voir l'offre
Test - 23/12/2015
Zeiss Batis 85 mm f/1,8
Batis 85 mm f/1,8
Priceminister 1141,00 €
Digixo 1178,99 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 1180,94 € Voir l'offre
Amazon 1199,00 € Voir l'offre

Le résultat est sans appel : le nouveau G Master les enterre tous !

Sony FE G Master 85mm F1.4 + Sony A7R 2, 20 Mpx, F1.4Sony FE G Master 85 mm f/1,4 + Sony A7R II - 20 Mpx - f/1,4

Objectif Sony G Master 85mm F1.4 FE (FE 85mm F1.4 GM), testZeiss Otus 85 mm f/1,4 + Canon EOS 6D - f/1,4

Sony FE G Master 85mm F1.4 + Sony A7R 2, 20 Mpx, F2.8Sony FE G Master 85 mm f/1,4 + Sony A7R II - 20 Mpx - f/2,8

Sony FE G 90mm F2.8 Macro OSS + Sony A7R 2, 20 Mpx, F2.8Sony FE G 90 mm f/2,8 Macro OSS + Sony A7R II - 20 Mpx - f/2,8

Sony FE G Master 85mm F1.4 + Sony A7R 2 - Mpx, F2Sony FE G Master 85 mm f/1,4 + Sony A7R II - 20 Mpx - f/2

Zeiss Batis 85mm F1.8 + Sony A7R 2, 20 Mpx, F2Zeiss Batis 85 mm f/1,8 + Sony A7R II - 20 Mpx - f/2

Test terrain

La focale

Une focale correspond à un angle de champ – ou angle de vision – couvert par l'appareil équipé de l'objectif. Plus la focale est importante, plus l'angle de champ est réduit : on parle de longue focale. À l'inverse, plus la focale est courte, plus l'angle de champ est large : on parle de grand-angle.

Un 85 mm est une focale idéale pour le portrait. Elle permet en effet d'écraser un peu les perspectives entre l'arrière-plan et le sujet principal tout en gardant une certaine "distance" avec ce dernier. Monté sur un appareil équipé d'un capteur au format APS-C, ce objectif équivaut à un 127 mm (coefficient de x1,5 chez Sony).

Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 1
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 13

Le vignetage

Tous les objectifs donnent une image dont la périphérie, et particulièrement les coins, sont plus sombres. Le vignetage se mesure en IL (Indice de Lumination) : la valeur indiquée mesure la différence, en IL, entre la quantité de lumière reçue par les bords et celle reçue au centre.

Le vignetage est modéré mais bien présent. Il s'observe de f/1,4 à f/5,6. Aux plus grandes ouvertures, il est très "entrant" dans l'image. Certains y verront un avantage pour refermer leurs cadrages, d'autres, un inconvénient. Quoi qu'il en soit, sa correction sera aisée en post-production.

Distorsions

Les objectifs ont tendance à "tordre la réalité". Les aberrations géométriques apparaissent lorsque l'on s'éloigne des conditions de Gauss. On rencontre deux types de distorsions géométriques : les distorsions en coussinets et les distorsions en barillets.

On observe de légères distorsions qui se corrigeront également sans peine en post-production !

Objectif Sony G Master 85mm f/1,4 FE (FE 85mm F1.4 GM), test

[Téléchargez les fichiers originaux](//dtphgwb5vjcez.cloudfront.net/focus/articles/3138/exports-serveur/dis_SONY_ILCE-7RM2_E-Mount- T-Mount- Other Lens or no lens_85mm_packraw.zip)

Bokeh

Le bokeh est à mettre en relation avec la profondeur de champ. On peut le comparer à la "qualité" du flou ou encore à la manière dont l'objectif passe du net au flou – notion très subjective, même si certains éléments permettent de prévoir les choses – sur des images à faible profondeur de champ. Il dépend de nombreux paramètres dont principalement la conception de l'objectif, la forme et la taille du diaphragme.

La combinaison obtenue avec cet objectif est optimale pour de magnifiques effets de bokeh : une ouverture maximale f/1,4, une relative longue focale de 85 mm, un diaphragme à 11 lamelles et un A7R équipé d'un grand capteur 24 x 36 mm. Les résultats obtenus sont simplement magiques. Le bokeh est d'une douceur extrême et enveloppe littéralement le sujet principal posé dans la zone de netteté. Heureusement que l'autofocus de l'A7R II est très performant, car la petite profondeur de champ à f/1,4 sur des distances de mise au point proches nécessite une extrême précision.

Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 2
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 3

Galerie terrain

Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 1
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 4
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 5
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 6
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 7
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 8
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 9
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 10
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 11
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 12
Sony G Master FE 85 mm f/1,4 exemple 15

Verdict

Objectif Sony G Master 85mm f/1,4 FE (FE 85mm F1.4 GM), test

Au final, Sony signe avec ce G Master 85 mm f/1,4 très lumineux une optique d'exception. Sa qualité d'image est impressionnante et il engloutit sans sourciller les 42 millions de pixels d'un A7R II. Nous avons été particulièrement surpris par son niveau de piqué et, surtout, son homogénéité à la plus grande ouverture f/1,4 !

Les aberrations chromatiques sont très discrètes et ne se ressentent que dans certains cas de figure sur les bords aux plus grandes ouvertures. Le vignetage est bien présent mais relativement faible. Il en va de même pour les distorsions. Quant au bokeh, il est tout simplement époustouflant à f/1,4 (attention à la précision de mise au point) grâce en partie à ce fameux diaphragme à 11 lamelles.

Pour ce qui est de la prise en main, l'objectif est également très bien conçu, même s'il est très imposant et lourd sur un boîtier du calibre d'un A7. Impossible non plus de ne pas préciser que Sony a fait l'impasse sur la stabilisation optique, ce qui peut se compenser par la très généreuse ouverture maximale et le fait que tous les A7 de seconde génération sont équipés d'une stabilisation au niveau du capteur. Vous l'aurez compris, nous le recommandons sans la moindre hésitation. Attention cependant au prix (attendu à plus de 1 800 €), qui risque d'en refroidir plus d'un...

+
  • Très grande ouverture de f/1,4
  • Touche personnalisable
  • Diaphragme à 11 lamelles
  • Diaphragme cranté ou continu
  • Qualité optique générale
  • Niveau du piqué et homogénéité aux plus grandes ouvertures
  • Poids et encombrement
  • Pas d'indicateur de distance de mise au point dynamique
  • Léger vignetage
  • Légères distorisions
  • Légères aberrations chromatiques aux plus grandes ouvertures
Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications 

Les prix
Sony G Master FE 85 mm f/1,4
Fnac.com marketplace 1673,99 €
Amazon 1761,98 € Voir l'offre
Digixo 1819,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 1949,90 € Voir l'offre
Fnac.com 1999,99 € Voir l'offre