Représentant le haut de gamme de la marque coréenne, les nouveaux objectifs XP Premium sont supposés offrir un très fort pouvoir séparateur. Ils seraient ainsi parfaitement adaptés aux capteurs à très haute définition (tels que les capteurs de 50 Mpx des Canon EOS 5Ds et 5DsR) ainsi qu'à l’enregistrement de vidéos en 8K.

Le Samyang XP 85 mm f/1,2 est une optique à mise au point manuelle pourvue de connecteurs permettant le réglage du diaphragme depuis l’appareil. Il intègre une formule de 10 lentilles réparties en 7 groupes avec 1 verre asphérique et 2 verres à haut indice de réfraction. L'ouverture maximale de f/1,2 est assurée par un diaphragme à 9 lamelles. L'objectif pèse un peu plus de 1 kg pour une longueur d'un peu moins de 10 cm.

MontureCanon EF
Format couvert24 x 36 mm
Plage focale85 mm
Équivalent 24x36 sur capteur APS-C127,5 mm
Ouverture maximalef/1,2
Ouverture minimalef/16
Distance de mise au point0,8 m
Nombre de lamelles du diaphragme9
Construction10 lentilles réparties en 7 groupes
Éléments spécifiques1 verre asphérique et 2 verres à haut indice de réfraction
Échelle des distancesoui
Rapport de reproductionnc
Motorisationnon
Stabilisationnon
Dimensions98,4 x 93 mm (L x l)
Poids1,05 g
Étui soupleoui

Prise en main
Un design qui nous fait penser aux Zeiss Otus

Les nouveaux objectifs Samyang XP inaugurent un tout nouveau design qui tranche radicalement avec celui des récentes optiques de la marque en monture E (telles que le 14 mm f/2,8 FE ED AS IF UMC et le 50 mm f/1,4 AS IF UMC). Ce nouveau 85 mm présente donc un tout nouveau design sobre, discret et élégant. Ses courbes sont douces et sa finition, satinée. Impossible de ne pas faire le rapprochement avec le design des objectifs Zeiss (Otus et Milvus).

Samyang XP 85 mm f/1,2

L'objectif jouit d'une construction tout en métal du plus bel effet. Il est massif, dense et imposant. Comptez plus de 1 kg sur la balance tout de même ! Il est presque carré, avec 98 mm de longueur pour 93 mm de largeur.

Samyang XP 85 mm f/1,2

L'unique bague de réglage dédiée à la mise au point (ces nouveaux objectifs sont dépourvus d'autofocus) est large et agréable à utiliser. Elle est recouverte d'un confortable grip en caoutchouc antidérapant. La course est assez longue — il faut notamment s'y reprendre à trois fois pour passer de la distance minimale de mise au point à l'infini. Cela constitue néanmoins un gage de précision. On retrouve des indicateurs de distance de mise au point qui manquent quant à eux de précision : il y a en effet des indications de distance, mais aucun repère correspondant.

Samyang XP 85 mm f/1,2

L'objectif est dépourvu de bague de diaphragme, ce qui est dommage. Il est équipé d'une gestion électronique de l'ouverture pilotée directement par le boîtier.

Samyang XP 85 mm f/1,2

Test labo

*La notion de piqué est assez délicate à traiter. C'est ce que l'on peut assimiler à la "sensation de netteté" et/ou à la "précision" que l'on observe sur une image. Elle peut être très différente d'un objectif à un autre, d'une focale à une autre et d'une ouverture à une autre. Elle peut aussi varier entre le centre et les bords de l'image. On a coutume de dire que le piqué est optimal au centre et aux ouvertures moyennes : f/8 ou f/11 par exemple.

De plus, le piqué va dépendre de la définition du capteur de votre appareil (nous avons testé l'objectif avec un Canon EOS 5Ds R de 50 Mpx) et de la taille de son capteur (24 x 36 mm pour le 5Ds R). Plus les pixels sont petits, plus le système montrera ses limites à cause de la diffraction. Ce phénomène s'amplifie à mesure que l'on ferme le diaphragme de l'objectif.

Le 5Ds R dispose d'une définition de 8 736 x 5 856 px. Chaque pixel mesure donc 4 micromètres de côté. L'ouverture minimale conseillée pour éviter les problèmes de diffraction est donc de f/11 !*

Ce nouveau 85 mm présente un beau comportement cohérent et homogène. Le piqué monte à mesure que l'on ferme le diaphragme et trouve son paroxysme à f/5,6 et f/8. Dès f/2,8, il est très fort et assure une excellente reproduction des fins détails. L'objectif souffre d'un manque d'homogénéité entre le centre et les bords, qui a tendance à s'amenuiser à mesure que l'on ferme le diaphragme ; il faut cependant se mettre à f/8 pour avoir l'image la plus homogène possible. Néanmoins ce défaut est finalement assez relatif sur ce type d'objectifs, conçus à la base pour le portrait.

Samyang XP 85 mm f/1,2

Testé avec Imatest

Comparons les performances de ce 85 mm avec celles d'autres modèles du marché. On commence par le tout récent Sigma Art 85 mm f/1,4 DG HSM (seul modèle à être passé sur notre nouvelle scène test). On pense aussi naturellement au Canon EF 85 mm f/1,2 L II USM (il n'y a pas de 85 mm f/1,4 au catalogue Canon) et indirectement au Sony G Master 85 mm f/1,4. À noter que ces objectifs de comparaison sont tous équipés d'une motorisation autofocus. Dans le monde manuel, il ne faut pas oublier le Zeiss Otus 85 mm f/1,4, le Zeiss Milvus 85 mm f/1,4 et le Samyang 85 mm f/1,4 AS IF. Nous n'avons malheureusement pas de test récent du Nikkor AF-S 85 mm f/1,4 G.

Test - 11/04/2016
Sony G Master FE 85 mm f/1,4
G Master FE 85 mm f/1,4
Priceminister 1609,00 €
Amazon 1816,98 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 1950,00 € Voir l'offre
Digixo 1998,99 € Voir l'offre
Miss Numérique 1999,00 € Voir l'offre
Fnac.com 1999,99 € Voir l'offre
Ebay.fr 2004,00 € Voir l'offre
Voir plus d'offres
Test - 02/12/2016
Sigma Art 85 mm f/1,4 DG HSM
Art 85 mm f/1,4 DG HSM
Fnac.com marketplace 1049,99 €
Digixo 1248,99 € Voir l'offre
Amazon 1249,00 € Voir l'offre
Priceminister 1249,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 1249,00 € Voir l'offre
Ebay.fr 1254,00 € Voir l'offre
Fnac.com 1299,00 € Voir l'offre
Voir plus d'offres
Zeiss Otus 85 mm f/1,4
Otus 85 mm f/1,4
Digixo 3739,00 €
Amazon 3953,00 € Voir l'offre

Le 85 mm f/1,2 signé Canon a également été testé avec un EOS 5Ds R et le G Master, avec un Sony A7R II équipé d'un capteur de 42 Mpx. Pour ces deux optiques, nous comparons uniquement les performances issues des tests de mires Imatest.

Chaque objectif a son propre caractère. Le Sigma est d'une constance déconcertante dès la plus grande ouverture avec un haut niveau de piqué et une homogénéité parfaite. Le modèle Canon a le comportement qui se rapproche le plus de celui du Samyang, avec une belle courbe en cloche et un piqué qui augmente à mesure que l'on ferme le diaphragme, mais un manque d'homogénéité notable entre le centre et les bords aux plus grandes ouvertures — mais est-ce un réel problème pour une optique à portraits ? Le modèle Sony est le plus piqué des quatre, mais souffre d'un comportement un peu brutal entre la plus grande ouverture f/1,4 et la suivante f/2 (très forte augmentation du piqué au centre). Il souffre lui aussi d'un manque d'homogénéité, mais le niveau de piqué relatif est tellement élevé que cela n'est pas gênant.

http://www.focus-numerique.com/test-1109/objectif-samyang-85mm-f1-4-test-review-presentation-caracteristiques-1.html

Ici, nous comparons les performances sur notre scène test entre le Samyang (à droite) et le Sigma (à gauche) à f/1,4, puis f/2,8 et enfin f/5,6. Le résultat est sans appel : la version Art de chez Sigma enterre le modèle Samyang au niveau du piqué et de l'homogénéité, et ce, dès f/1,4 !

sigma-f14samyang-f14
sigma-f28samyang-f28
sigma-f56samyang-f56

Test terrain
Attention à la précision de la mise au point manuelle à f/1

La focale

Une focale correspond à un angle de champ — ou angle de vision — couvert par l'appareil équipé de l'objectif. Plus la focale est importante, plus l'angle de champ est réduit : on parle de longue focale. À l'inverse, plus la focale est courte, plus l'angle de champ est large : on parle de grand-angle.

Un 85 mm est une focale idéale pour le portrait. Elle permet en effet d'écraser un peu les perspectives entre l'arrière-plan et le sujet principal tout en gardant une certaine "distance" avec ce dernier. Monté sur un appareil équipé d'un capteur au format APS-C, ce objectif équivaut à un 136 mm (coefficient de x1,6 chez Canon).

Samyang XP 85 mm f/1,2 : exemple 3
Samyang XP 85 mm f/1,2 : exemple 10

Le vignetage

Tous les objectifs donnent une image dont la périphérie, et particulièrement les coins, sont plus sombres. Le vignetage se mesure en IL (Indice de Lumination) : la valeur indiquée mesure la différence, en IL, entre la quantité de lumière reçue par les bords et celle reçue au centre.

Ce 85 mm n'échappe pas au vignetage, mais ce dernier est relativement bien maîtrisé compte tenu de la très grande ouverture de f/1,2. Le phénomène est visible jusqu'à f/2 inclus. Au-delà, il devient négligeable, voire totalement imperceptible. Un bon point, donc, bien que certains aiment les optiques qui vignettent : c'est une question de goût !

Distorsions

Les objectifs ont tendance à "tordre la réalité". Les aberrations géométriques apparaissent lorsque l'on s'éloigne des conditions de Gauss. On rencontre deux types de distorsions géométriques : les distorsions en coussinets et les distorsions en barillets.

Oubliez les distorsions.

Samyang XP 85 mm f/1,2 : distorsions

Bokeh

Le bokeh est à mettre en relation avec la profondeur de champ. On peut le comparer à la "qualité" du flou ou encore à la manière dont l'objectif passe du net au flou — notion très subjective, même si certains éléments permettent de prévoir les choses — sur des images à faible profondeur de champ. Il dépend de nombreux paramètres dont principalement la conception de l'objectif, la forme et la taille du diaphragme.

Nous le disions, un 85 mm est un objectif conçu pour le portrait. Les beaux effets de profondeur de champ sont donc très importants. Cette petite longue focale associée à une très grande ouverture f/1,2 et un capteur 24 x 36 mm produit des effets de bokeh très réussis : douceur et volupté sont au programme. Il est très facile de décrocher un sujet principal de son arrière-plan. Les transitions flou-net / net-flou sont douces et harmonieuses.

Galerie terrain
Un bokeh qui fait rêver

Samyang XP 85 mm f/1,2 : exemple 5
Samyang XP 85 mm f/1,2 : exemple 2
Samyang XP 85 mm f/1,2 : exemple 6
Samyang XP 85 mm f/1,2 : exemple 1
Samyang XP 85 mm f/1,2 : exemple 8
Samyang XP 85 mm f/1,2 : exemple 9
Samyang XP 85 mm f/1,2 : exemple 11

Verdict
Difficile à utiliser à sans autofocus

Samyang XP 85 mm f/1,2

Ce nouveau 85 mm ultra lumineux (ouverture maximale de f/1,2) a beaucoup de qualités et un seul et principal défaut.

Commençons par le positif. Le Samyang XP 85 mm f/1,2 est avant tout un bel objet que l'on prend plaisir à regarder et prendre en main. La qualité de construction est très bonne et le design (qui rapelle celui de la gamme Otus de Zeiss) est sobre, discret et élégant. L'objectif est par contre assez imposant et lourd (attention aux longues séances de prises de vues à main levée) et certaines petites finitions peuvent encore être améliorées. La qualité optique est très bonne. L'objectif dispose d'un beau comportement, avec un piqué grimpant à mesure que l'on ferme le diaphragme. Le niveau de piqué maximal au centre est très élevé et garantit une restitution excellente des plus fins détails, même avec un capteur très exigeant de 50 Mpx. L'objectif souffre néanmoins d'un manque d'homogénéité entre le centre et les bords qui a tendance à s'amenuiser à mesure que l'on ferme le diaphragme.

La très grande ouverture de f/1,2 permet d'obtenir des effets de bokeh saisissants et de bien décrocher un sujet de son environnement. C'est aussi un atout en faibles conditions lumineuses pour éviter de devoir grimper trop haut dans les sensibilités ISO et faire monter le bruit. Bien entendu, cet objectif est dépourvu de stabilisation optique.

Il est aussi dépourvu d'autofocus. La mise au point se fait donc manuellement. Avec un reflex, en visée optique, on dispose d'un petit indicateur visuel et/ou sonore pour indiquer que la mise au point est bonne sur le collimateur choisi. Cette aide est précieuse, mais montre vite ses limites en cas de mise au point très précise. En visée à l'écran, on peut s'aider de la fonction loupe. Mais n'oublions pas que les reflex Nikon et Canon sont dépourvus de focus peaking. Avec un 85 mm à très grande ouverture, la profondeur de champ est extrêmement courte (de l'odre de quelques millimètres, si la distance de mise au point est assez courte) et exige donc une mise au point ultra précise. Cette contrainte est assez peu compatible avec une mise au point manuelle à main levée sur un sujet "vivant".

Nous avons d'ailleurs posé la question à un représentant de Samyang lors d'une rencontre à la dernière photokina.

+
  • Très grande ouverture f/1,2
  • Design et qualité de construction
  • Comportement et qualité optique générale
  • Piqué très élevé au centre dès f/2,8
  • Vignetage bien maîtrisé
  • Pas de distorsions
  • Pas d'autofocus : prise de vue à main levée aux grandes ouvertures très difficile
  • Course de la bague de mise au point manuelle trop longue
  • Quelques petites finitions à améliorer
  • Objectif lourd et imposant
  • Manque d'homogénéité du piqué entre le centre et les bords des images
En résumé

Un objectif à portrait de grande qualité, mais très difficile à utiliser en mise au point manuelle aux plus grandes ouvertures.

XP 85 mm f/1,2
Arthur Azoulay

Spécialiste des optiques et rédacteur en chef adjoint de Focus Numérique. La photo est pour lui une obsession. Ses publications 

Les prix
Samyang XP 85 mm f/1,2
XP 85 mm f/1,2
Digixo 949,00 €
Amazon 999,00 € Voir l'offre