Monture- KAF
Format couvert- APS-C (série DA)
Plage focale- 35 mm
Équivalent 24x36 sur capteur APS-C- 53,5 mm
Ouverture maximale- f/2,4
Ouverture minimale- f/22
Distance de mise au point- 0,3 m
Nombre de lamelles du diaphragme- 6
Construction- 6 éléments en 5 groupes
Éléments spécifiques- élément asphérique (AL)
Échelle des distances- non
Rapport de reproduction- 0,17x
Motorisation- (boîtier)
Stabilisation- non (intégrée au boîtier)
Dimensions- 63 mm x 40 mm
Diamètre filtre- 49 mm
Poids- 124 g
Pare-soleil- non
Étui souple- non

Caractéristiques

Pentax DA smc 35 mm f/2,4 AL test review

Pentax se met au goût du jour en proposant, en marge de sa sympathique gamme de focales fixes "crêpes" (15, 21, 40 et 70 mm), une optique 35 mm économique (environ 200 euros) à f/2,4 pour le format de capteur APS-C. Celui-ci vient compléter une gamme déjà bien fournie, qui dispose notamment d'un 35 mm DA f/2,8 Macro disponible pour environ 400 euros.

Hormis Canon, la plupart des autres constructeurs (Nikon, Pentax, Sony) proposent désormais un équivalent 50 mm d'entrée de gamme pour leurs reflex APS-C.

En bon modèle économique, ce 35 mm f/2,4 ne dispose pas des atouts classiques que sont la motorisation SDM, la baïonnette en métal ou la tropicalisation AW.

Alors, faut-il craquer pour cette optique ? Réponse dans notre test.

Prise en main

Pentax 35 mm f/2,4 avec Pentax K-5 test review

Le Pentax 35 mm f/2,4 est un modèle économique (environ 200 euros), la construction de l'optique est donc adapté à son rang. Le fût est donc intégralement en plastique, mais d'une bonne qualité. La bague de mise au point est relativement large et dotée d'un mouvement souple et agréable. Attention, vous ne pourrez pas corriger le point en mode autofocus, l'optique ne disposant pas d'un mode Quick Shift.

Pentax 35 mm f/2,4 prise en mains test review

Le 35 mm f/2,4 dispose de la motorisation AF classique (boîtier) et ne propose malheureusement pas un système plus moderne comme le SDM (Super Direct-drive Motor) ou DC (Direct Current Motor) pour une mise au point souple et silencieuse.

La focale fixe présente également le minimum au niveau des repères : pas d'échelle des distances. Tout est fait pour être utilisé en mode automatique.

Le 35 mm f/2,4 de Pentax présente une baïonnette en plastique et le diaphragme n'utilise que 6 lamelles.

Tests mires

Pour nos essais en studio, nous avons vissé le smc 35 mm f/2,4 AL sur un Pentax K-5. Le capteur CMOS 16 Mpx est actuellement le plus exigeant dans la gamme du constructeur (4,75 µm). Pour les mesures, le boîtier est configuré par défaut (JPeg), les options de correction de l'optique sont alors désactivées (distorsion, aberrations chromatiques).

Piqué

Pour les mesures en studio, nous utilisons une mire spécifique à point développée par DxO qui est couplée au logiciel d'analyse DxO Analyser.

En terme de précision, le nouveau 35 mm f/2,4 donne de bons résultats dès la pleine ouverture. On note un léger retrait de la périphérie de l'image, mais rien de dramatique. En fermant à f/2,8, le piqué est assez proche et il faut fermer à f/4 pour noter une amélioration globale des images. À f/5,6, le 35 mm est à son apogée au centre et l'optique gagne en homogénéité sur le champ. On note une petite baisse de régime à partir de f/8 qui s'accentue là aussi légèrement à f/11, la diffraction faisant son œuvre.

Pentax 35 mm f/2,4 piqué en fonction de l'ouverture

Globalement, le 35 mm offre une belle performance optique pour un modèle présenté comme "économique". De ce point de vue, la petite optique standard tient parfaitement son rôle.

Distorsion

La distorsion est généralement bien maîtrisée sur les optiques dites "standard". Le Pentax 35 mm f/2,4 ne déroge pas trop à la règle avec une déformation géométrique à peine visible.

Pentax 35 mm f/2,4 test review distorsion

Vignetage

Avec une ouverture finalement assez classique (f/2,4), le vignetage reste assez visible à pleine ouverture et à f/2,8. Dès f/4 et au-delà, le phénomène est marginal.

Pentax 35 mm f/2,4 test review vignetage

Aberrations chromatiques

Les aberrations chromatiques du 35 mm sont bien contenues (elles ne sont pas corrigées à la volée lors de la création du JPeg). Avec une épaisseur d'environ 1 pixel, le phénomène est pour le moins négligeable.

Pentax 35 mm f/2,4 test review aberrations chromatiques

Tests terrain

Pour toutes les images ci-dessous, vous pouvez cliquer sur la miniature afin d'afficher le cliché en pleine définition. Vous pouvez également télécharger le fichier brut.

Autofocus

Nous l'avons vu dans les caractéristiques de l'optique, le 35 mm f/2,4 ne dispose pas de motorisation interne et l'autofocus est actionné par la fourchette du boîtier. Conséquence, la mise au point est plutôt bruyante. Toutefois, elle s'avère assez rapide, l'ouverture à f/2,4 facilitant l'autofocus notamment en basse lumière. Vous pouvez cliquer sur l'image ci-dessous pour entendre le bruit de mise au point de l'optique.

Pentax 35 mm f/2,4 son autofocus

Piqué

Hors studio, le 35 mm f/2,4 de Pentax délivre des images un peu décevantes par rapport aux mesures. À pleine ouverture et à f/2,8, les clichés manquent de punch et de croustillant et mériteront un peu d'accentuation en postraitement. Il faut vraiment passer à f/4 voire f/5,6 pour retrouver un peu de tonus.

Sur le mur de briquette, la différence de piqué est assez sensible entre les 4 ouvertures.

Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 7
Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 8
Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 9
Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 10

Sur ce cliché du Louvre réalisé à f/2,4 et à la plus basse sensibilité ISO (80), on note également le manque de microconstraste, même si l'image fourmille de détail.

Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 12
Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 17
Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 6

Distorsion

Au passage et sur les mêmes clichés (le superbe mur), vous constaterez que les déformations géométriques ne sont pratiquement pas visibles.

Vignetage

L'assombrissement des coins n'est pas vraiment un problème avec le 35 mm f/2,4 de Pentax. A f/2,4 il est légèrement visible sur un ciel clair ou une surface unie, mais au final tout cela reste peu gênant. Au-delà de f/2,8, celui-ci devient imperceptible.

Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 2

Franges colorées

Les aberrations chromatiques latérales sont assez bien maîtrisées par l'optique et peu visibles sur les images. En revanche, les aberrations chromatiques longitudinales (franges violettes) viennent brouiller les fins détails comme les branches d'arbres en contre-jour comme sur les deux exemples ci-dessous.

Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 1
Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 16

Flou arrière (bokeh)

Avec une ouverture à f/2,4, le 35 mm permet de flouter assez facilement les arrières plans, notamment avec une mise au point rapprochée comme sur les deux exemples ci-dessous. Le bokeh est assez nerveux et manque peut-être d'un peu de rondeur.

Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 13
Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 5
Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 14
Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 15

Flare

Le 35 mm f/2,4 n'est pas trop sensible au flare, même avec une source lumineuse directement dans le champ comme sur les deux images ci-dessous.

Pentax 35 mm DA f/2,4 AL exemple 4

Contrat Creative Commons test pentax 35mm f/2,4 de Renaud Labracherie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale 3.0 Unported.

Basé(e) sur une oeuvre à www.focus-numerique.com.

Verdict

Pentax DA smc 35 mm f/2,4 AL test review

Pour un budget serré, le smc 35 mm f/2,4 DA AL est probablement une bonne affaire. La qualité optique est au rendez-vous, mais les options sont réduites à la portion congrue. Cette optique joue clairement les économies à tous les niveaux : pas de motorisation interne, pas de housse ni de pare-soleil livrés, pas de retouche manuelle de la mise au point, diaphragme à 6 lamelles, baïonnette en plastique, luminosité relativement classique, pas de tropicalisation...

La liste est longue et si le prix n'est pas très élevé, il n'en est pas pour autant très attractif. Pour environ 200 euros, Nikon propose un 35 mm DX plus lumineux (f/1,8) doté d'une motorisation SWM (AF-S) bien plus actuelle et performante.

Face à la concurrence

| | | | Pentax 35 mm FA f/2 | [tab_prix2(Pentax,35 mm f2,2,799,id_shopping,0,20723840,0)] |

Pentax 35 mm f/2.

Dans sa gamme optique, Pentax dispose d'un FA (24x36) 35 mm f/2 qui offre une prestation d'un niveau bien plus élevé : baïonnette en métal, échelle des distances, pare-soleil...Toutefois, l'addition est également bien plus salée et vous pouvez pratiquement acheter 3 modèles f/2,4 pour le simple prix d'un modèle FA et celui-ci ne dispose pas d'une motorisation plus performante, ni d'un diaphragme plus circulaire (6 lamelles également). Difficile de juger de la qualité optique (nous n'avons pas testé ce modèle), mais certains de nos confrères lui confèrent un très bon piqué dès la pleine ouverture et une excellente qualité d'image à f/2,8.

| | | | Sigma 30 mm f/1,4 pour Pentax | [tab_prix2(sigma pentax,30 mm f1.4,1,800,id_shopping,0,0,0)] |

Sigma 30 mm f/1,4.

Sur le papier, le 30 mm Sigma s'avère très intéressant avec une belle construction (baïonnette métal, échelle des distances, large bague de mise au point...), une luminosité f/1,4 très pratique en basse lumière et pour réduire la profondeur de champ. Certes, le prix est également plus élevé (pratiquement 2 fois plus cher) et la focale fixe ne dispose pas de motorisation interne. Sur le plan de la qualité optique, certains tests des confrères montrent un excellent niveau au centre, mais une périphérie de l'image plutôt médiocre à pleine ouverture (il faut fermer à f/2,8 pour trouver un peu homogénéité). Comme souvent, le choix d'une optique est une histoire de compromis. Ici, la luminosité importante est le principal intérêt de cette optique, qui globalement, se montre moins performante que les concurrents Pentax.

+
  • Excellent piqué à partir de f/4
  • Bonne qualité optique générale (pas de distorsion, peu d'aberrations chromatiques)
  • Objectif léger
  • Piqué honnête à pleine ouverture f/2,4
  • Fabrication tout en plastique
  • Pas de motorisation interne
  • Pas de paresoleil ni de housse livrés en standard
  • Pas de retouche du point manuelle en mode autofocus
  • Mise au point bruyante
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Les prix
Pentax 35 mm DA f/2,4 AL
Amazon 135,45 €
Webdistrib 143,54 € Voir l'offre
Digixo 148,90 € Voir l'offre
LDLC 159,95 € Voir l'offre
Fnac.com 169,99 € Voir l'offre
Contenus sponsorisés