Monture- Nikon F
Format couvert- 24x36
Plage focale- 50 mm (angle de champ : 47°)
Équivalent 24x36 sur capteur APS-C- 75 mm sur un capteur DX (angle de champ : 31°30' au format DX)
Ouverture maximale- f/1,8
Ouverture minimale- f/16
Distance de mise au point- 45 cm
Nombre de lamelles du diaphragme- 7 circulaires
Construction- 7 éléments en 6 groupes
Éléments spécifiques- 1 lentille Asphérique
Échelle des distances- oui
Rapport de reproduction- 1:5
Motorisation- SWM (AF-S)
Stabilisation- non
Dimensions- 72 mm x 52,5 mm
Dimanètre filtre- 58 mm
Parasoleil- oui
Étui souple- oui

Caractéristiques

Nikon Nikkor AF-S 50 mm f/1,8G

Nikon poursuit la mise à jour de sa gamme d'optique fixe en proposant une nouvelle version du vénérable 50 mm f/1,8D qui reste toutefois au catalogue.

Au niveau de la formule optique, le 50 mm f/1,8G intègre un nouvel élément asphérique pour améliorer la qualité optique (réduction des aberrations sphériques). L'optique dispose désormais d'une motorisation ultrasonique (SWM : Silent Wave Motor) pour une mise ua point rapide et silencieuse.

Celle-ci autorise également le fonctionnement de l'optique sur les boîtiers d'entrée de gamme qui ne dispose pas de la motorisation interne (D40, D60...). De quoi transformer cette optique en petit télé lumineux sur un capteur APS-C (DX) idéal pour le portrait par exemple.

Faut-il se laisser tenter par cette nouvelle version du 50 mm f/1,8 ? Réponse dans notre test.

Déplier

Prise en main

Comparaison Nikkor 50 f/1,8G et f/1,8D test review

Le 50 mm AF-S 50 mm f/1,8G est livré dans une belle boîtier assez volumineuse qui contient à la fois l'optique elle-même, mais également un étui souple et un pare-soleil. Une livraison de qualité donc, assez loin l'austérité de la version AF-D qui ne dispose (parfois) même pas de véritable capuchon arrière (que l'on visse).

Ce qui frappe au premier coup d’œil, ce sont les dimensions de la nouvelle mouture : celle-ci a pris un bel embonpoint par rapport au toujours fringant AF-D. L'insertion d'un nouvel élément asphérique et surtout la motorisation ultrasonique en sont surement les responsables. Au finale et avec le pare-soleil, le 50 mm AF-S f/1,8G est nettement moins discret que sont grand frère !

Comparaison Nikkor 50 f/1,8G et f/1,8D face test review avis

Le niveau de finition est très correct et vous apprécierez quelques détails comme la bague de mise au point un peu plus large que sur le précédent modèle ou encore la présence du joint d'étanchéité au niveau de la baïonnette pour limiter les intrusions de poussières et d'humidité dans la chambre reflex.

Comparaison Nikkor 50 f/1,8G et f/1,8D cote test review avis

Attention toutefois, l'optique n'est pas présentée comme "tout temps" et il conviendra de protéger l'optique en cas de pluie. La mise au point ne fait pas varier les dimensions de l'optique et il est possible d'installer un filtre polarisant circulaire sur l'optique, le pas de vis ne bougeant pas pendant la mise au point.

L'optique possède une échelle des distances pour la mise au point à l'hyperfocale. Toutefois l'échelle de profondeur de champ est très petite (uniquement f/16) et au final difficile à exploiter.

Déplier

Tests mires

Pour nos tests en studio, nous avons vissé le 50 mm f/1,8G sur un Nikon D3x qui, avec ses 24 Mpx, offre la plus grande densité de pixels sur un capteur 24x36. Pour les mesures, le boîtier est configuré par défaut options de correction de l'optique sont alors désactivées (distorsion, aberrations chromatiques). Les mesures de précision sont réalisés sur les fichiers bruts (NEF) et ne prennent donc pas l'accentuation JPeg. Les autres tests (vignetage, distorsion..) sont réalisés sur les fichiers JPeg.

Piqué

Pour les mesures en studio, nous utilisons une mire spécifique à point développée par DxO qui est couplée au logiciel de traitement des données DxO Analyser. Nos mesures de résolution (nombre de paire de lignes par mm - lp/mm) sont effectuées pour une MTF 10%.

En terme de précision, le nouveau 50 mm est pour le moins excellent, avec de très bons résultats au centre à pleine ouverture. Les bords sont en léger retrait. A f/2, le centre gagne un soupçon de précision, mais il faut fermer à f/2,8 pour un gain vraiment significatif. Le centre est alors excellent, mais la périphérie de l'image en retrait, mais avec une précision déjà très satisfaisante. A f/4, les bords reprennent de la vigueur et à f/5,6 l'optique est à son apogée avec une meilleure homogénéité. A f/4 et f/5,6, la résolution optique est proche des 80 lp/mm alors que la résolution du capteur est à 84 lp/mm. Pas mal donc !Dès f/8, la diffraction semble déjà opérer avec une petite baisse de régime et une diminution plus franche à f/16.

Nikkor 50 mm f1.8G test review mesures MTF

Globalement, l'optique est donc d'un excellent niveau, avec comme seul petit reproche un manque d'homogénéité à f/2,8 et f/4.

Distorsion et aberrations chromatiques

La distorsion en barillet mesurée à -1,21% est relativement importante pour une optique fixe et cette focale. Sur des clichés avec des lignes droites, la déformation géométrique devrait être facilement observable. Celle-ci se corrige toutefois assez facilement.

Nikkor 50 mm f1.8G test review mesures distorsion et aberrations chromatiques

Les aberrations chromatiques sont invisibles sur les mires. Avec une taille d'environ 0,007 mm sur un 20x30, autant dire qu'elles ne représentent aucun problème.

Vignetage

Le vignetage est facilement visible à f/1,8 (pratiquement un IL en moins en bordure d'image) et ne diminue pratiquement pas à f/2. Toutefois, il s'atténue bien à f/2,8 pour devenir presque indiscernable à f/4.

Nikkor 50 mm f1.8G test review mesures vignetage

Mise au point

Le moteur SWM est vraiment silencieux et l'utilisation du 50 devient vraiment discrète. En terme de réactivité, le modèle AF-S se montre un peu moins véloce ! Vous pouvez cliquer sur les imagettes ci-dessous pour écouter les enregistrement sonores lors de la mise au point.

Nikkor 50 mm f/1,8G son autofocusNikkor 50 mm f/1,8D son autofocus

Entre les deux modèles, la différence de latence à la mise au point n'est pas discriminante, mais perceptible. Avec l'ancien modèle (avec un D700), la mise au point de l'infini à 1 m nécessite environ 0,4 s contre 0,5 s avec le nouveau modèle et sa motorisation ultrasonique !

Déplier

Tests terrain

Pour le test terrain, nous avons vissé le Nikkor AF-S 50 mm f/1,8G sur Nikon 24x36 : le D700. Vous pouvez cliquer sur la plupart des vignettes ci-dessous afin de visualiser l'image en pleine définition et parfois télécharger le fichier brut.

Piqué

Sur le terrain, le 50 mm f/1,8G confirme les excellents résultats obtenus en studio. Dès la pleine ouverture, le piqué est juste très bon et il faut atteindre les extrémités pour voir les performances baisser. À f/4, l'image magnifique sur l'ensemble du champ. Rien à dire, les ingénieurs de Nikon ont fait un excellent travail.

Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 17
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 18
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 19
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 20
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 21
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 22
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 23

Vignetage

Sur les mêmes clichés (le superbe mur), vous pouvez constater également de l'évolution du vignetage. Vous noterez qu'il est assez visible à pleine ouverture (l'effet est encore plus visible sur un fond clair comme un ciel). L'assombrissement est nettement moins visible à f/2,8 pour disparaître à f/4.

Distorsion

Toujours sur le mur, vous noterez également la distorsion. Le mur, normalement plan, est ici un peu bombé. Rien de dramatique, mais l'effet est bien visible. Il sera toutefois facile à corriger.

Franges colorées

Les franges colorées sont peu visibles sur les clichés, même les images avec de forts contrastes ne sont pas trop touchées par le phénomène.

Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 1
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 8
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 9

Flare

Sur ce point le nouveau 50 mm donne également de bons résultats. Les lumières parasites sont peu présentes (l'optique est livrée avec un pare-soleil).

Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 2

Bokeh (flou arrière)

Le flou arrière est plutôt doux et agréable. Avec une mise au point rapprochée (comme sur les 4 clichés suivants), le bokeh garde encore un peu de moelleux même à f/5,6.

Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 10
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 11
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 12
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 13

À pleine ouverture, la profondeur de champ est assez réduite et peu atteindre quelques millimètres.

Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 14

Contrat Creative Commons
Test Nikkor AF-S 50 mm f/1,8G de Renaud Labracherie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.focus-numerique.com.

Déplier

Exemples de photos

Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 3
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 4
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 5
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 6
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 7
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 15
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL exemple 16

Contrat Creative Commons
Test Nikkor AF-S 50 mm f/1,8G de Renaud Labracherie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.

Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.focus-numerique.com.

Déplier

Verdict

Nikon Nikkor 50 mm f/1,8G test review recommandé

Difficile de ne pas être enthousiasmé par cette évolution du 50 mm f/1,8. Si avec la mise à jour, l'optique a pris un certain embonpoint, celle-ci reste très légère et donc facilement maniable. La finition est d'un excellent niveau et nous apprécions la présence d'un joint d'étanchéité au niveau de la baïonnette. La bague de mise au point est un peu étroite, mais il est probable que la plupart des utilisateurs se satisferont de la mise au point automatique, surtout que la motorisation SWM est très silencieuse à défaut d'être très rapide. Cette motorisation ultrasonique permet également d'utiliser l'autofocus sur les boîtiers d'entrée de gamme, comme le D60, qui ne possèdent pas de motorisation. Sur un capteur APS-C, le 50 mm f/1,8 se transforme en petit télé abordable idéal pour le portrait. Nous regrettons juste que la motorisation ultrasonique n'apporte aucun gain au niveau de la rapidité de l'autofocus.

La qualité optique est simplement excellente avec un très bon niveau à pleine ouverture et un piqué fabuleux dès f/4. Le bokeh (flou arrière) est également très beau à pleine ouverture.

Le Nikkor AF-S 50 mm f/1,8G reçoit donc facilement un recommandé.

Face à la concurrence

| |
|
| Nikkor 50 mm f/1,8D test review | [tab_prix2(nikon,nikkor 50 mm f1.8D,2,733,id_shopping,0,20724673,0)] |

Nikkor 50 m f/1,8D. La confrontation avec l'ancien modèle est inévitable. Nous avions recommandé cette optique lors de notre grand comparatif de 50 mm. Moins cher, l'ancien modèle offre déjà une prestation optique de haut niveau sur les capteurs plein format et les APS-C et se montre beaucoup plus compact que la version AF-S.

Pourtant, le 50 mm f/1,8G a quelques atouts très séduisants comme une qualité optique globalement en hausse, un joint d'étanchéité au niveau de baïonnette toujours utile, une motorisation SWM pour fonctionner sur tous les boîtiers récents. En outre, le 50 mm est livré avec une housse souple et un pare-soleil qu'il faudra acquérir séparément sur l'ancien modèle.

Déplier
+
  • Qualité optique exceptionnelle à f/4
  • Excellente qualité d'image sur toute la plage d'ouverture
  • Motorisation ultrasonique silencieuse
  • Belle finition et joint d'étanchéité au niveau de la baïonnette
  • Fonctionne avec les reflex sans motorisation interne
  • Peu sensible au flare
  • Retouche manuelle du point permanente
  • Vignetage marqué à f/1,8 et f/2
  • Distorsion en barillet visible
  • Hyperfocale difficile à utiliser
  • Manque d'homogénéité à f/1,8 et f/2
  • Pas de gain au niveau de l'autofocus en terme de réactivité
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW.

Les prix
Nikon 35 mm DA f/2,4 AL
35 mm DA f/2,4 AL
Priceminister 190,90 €
Darty.com 209,00 € Voir l'offre
Boulanger.com 209,00 € Voir l'offre
Fnac.com 209,99 € Voir l'offre
Materiel.net 229,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 229,00 € Voir l'offre
LDLC 279,95 € Voir l'offre
Voir plus d'offres