Depuis plusieurs années, l’abbaye royale de l’Épau, située en périphérie du Mans, accueille, l’été, des expositions photo installées en plein air ou dans l’enceinte de cette abbaye cistercienne. La programmation 2017, consacrée au thème de la citoyenneté, réunit le travail de dix photographes, parmi lesquels Guy Le Querrec, Uwe Ommer, Rip Hopkins ou Matthieu Ricard.

Dix photographes exposent à l'abbaye de l'Épau. Les œuvres sont également exposées dans le parc de 13 hectares.

C’est au sud-est du Mans, à environ 2 heures de voiture de Paris, que se situe l’immense parc de 13 hectares qui entoure l’abbaye royale de l’Épau. Pour la cinquième année consécutive, le parc, mais également l’abbatiale, le scriptorium et les salles de commission accueillent des expositions photo. Le parcours n’est pas imposé ; c’est en se promenant librement que l’on profite au maximum des lieux.

Visite multimedia

Exposition photo à l'abbaye de l'Épau. Une tablette est remise aux visiteurs qui bénéficient d'informations détaillées sur les photographes.

À l’entrée, les visiteurs reçoivent une tablette qui leur permettra non seulement d’accéder à une visite guidée de l’abbaye, mais aussi à du contenu concernant chaque exposition photo, en l'occurrence un court texte d’introduction accompagné d’une interview filmée de chacun des photographes exposés. Une démarche originale que nous avons particulièrement appréciée, car elle donne la parole aux artistes et apporte un contenu supplémentaire aux textes et aux photos.

Dix photographes

Les photographies de Boris Wilensky sont exposées dans l'allée qui mène à l'abbaye de l'Épau. La série Over the Rainbow apparaît en grand format.

La programmation, cette année, réunit dix photographes très différents, proposant tous un travail d’excellente qualité. Première étape : le chemin qui mène à l’abbaye, sur lequel les visiteurs découvrent les œuvres en grand format de Boris Wilensky. Elles sont extraites de sa série Over the Rainbow, réalisée au Cambodge auprès d’enfants apprentis photographes.

Photographie à l'abbaye de l'Épau. Les œuvres Georges Pacheco sont exposées dans le parc de l'abbaye de l'Épau.

La visite se poursuit avec Germinations, de Georges Pacheco. Le photographe met en scène la vie des élèves du lycée agricole de La Germinière, à Rouillon (Sarthe). Ces photos pleines d'humour s’exposent en grand format, ainsi que dans une originale petite cabane qui aura vite fait d’amuser les plus jeunes.

Photographies de Daniel Beltra exposées à l'abbaye de l'Épau. Des vues aériennes sont suspendues aux arbres.

Comme les années précédentes, des tirages suspendus vous guideront vers l’exposition de Daniel Beltra, Spill, dont les vues aériennes vous sensibiliseront au sort de notre planète et aux destructions que l’homme commet.

Les œuvres du photographe allemand Uwe Ommer sont exposées à l'abbaye de l'Épau. Des photos grand format sont exposées dans le parc de l'abbaye.

Un peu plus loin, d’immenses bâches ont été installées pour l’exposition 1 000 familles, du photographe allemand Uwe Ommer. Prenez le temps de lire les détails qui font de cet immense album de famille réalisé aux quatre coins du monde un ensemble cohérent sur l’universalité des relations humaines.

Les macrophotographies Abeilles sauvages, de Philippe Boyer, sont exposées dans le parc de l'abbaye de l'Épau.

Les autres expositions extérieures sont consacrées au sort des abeilles, avec les macrophotographies Abeilles sauvages, de Philippe Boyer. À admirer également, les étonnantes images riches en couleur de Virginie Nguyen Hoang, The Rainbow of Gaza. Nous avons particulièrement aimé l'exposition consacrée aux réalisations pleines d'optimisme du peintre Mohammed Al Saedi, à Gaza, qui contrastent avec les images de guerre et de destruction que l’on est habitué à voir.

Sur le mur d'enceinte de l'abbaye de l'Épau, on peut admirer les œuvres du peintre Mohammed Al Saedi. Ces photographies de Gaza pleines de couleur et de joie.

Programmation intérieure

À l’intérieur de l’abbatiale, l'exposition Visages de paix, terres de sérénité, du photographe Matthieu Ricard. Portraits grand format de Matthieu Ricard à l'intérieur de l'abbaye de l'Épau.

À l’intérieur de l’abbatiale, ne manquez pas Visages de paix, terres de sérénité de Matthieu Ricard. Grands tirages suspendus et photographies accrochées aux murs habillent à merveille l’immense salle de l'abbaye. Un escalier, puis apparaissent les salles de commission où se trouvent les expositions Médecin de campagne de Denis Bourges et Belgian Blue Blood de Rip Hopkins. Ses 96 portraits de nobles du plat pays sont réellement hilarants.

Dans les salles de commission de l'abbaye de l'Épau se trouvent les expositions Médecin de campagne, de Denis Bourges, et Belgian Blue Blood, de Rip Hopkins.

Enfin, du côté du rez-de-chaussée, vers le scriptorium, lancez-vous Sur la piste de Big Foot, du photographe de Magnum Guy Le Querrec. Réalisé en 1990, ce travail illustre, cent ans après le massacre de Wounded Knee, le pèlerinage des Indiens Lakota sur les pas de leurs ancêtres, les Sioux. Un voyage éprouvant dans les montagnes enneigées du Dakota qui fera dire au photographe : "J'ai appris deux mots, froid et courage."

5D3L0733

Infos pratiques

Les expositions de Matthieu Ricard, Denis Bourges et Rip Hopkins sont accessibles jusqu’au dimanche 17 septembre. Les autres expositions seront présentées jusqu’au dimanche 5 novembre. Boris Wilensky proposera une visite guidée, ainsi qu’un atelier pour les enfants avec le Nikon S33, le samedi 19 août. Georges Pacheco sera présent le samedi 23 septembre.

À noter également une vente aux enchères des tirages de l'exposition de Matthieu Ricard qui devrait se tenir le dimanche 17 septembre à 15 h dans le dortoir des moines. Toutes les photos exposées seront décrochées et vendues au profit de l'association du photographe et moine bouddhiste Karuna Shechen pour financer des projets humanitaires et de développement aidant les communautés défavorisées du nord de l’Inde, du Népal et du Tibet oriental.

L’entrée à l’Abbaye sera gratuite ce week-end des Journées européennes du patrimoine, les 16 et 17 septembre 2017.

À l'intérieur de l'abbaye de l'Épau. Exposition photographique dans les salles de l'abbaye.

L’abbaye royale de l’Épau est ouverte tous les jours de 10 à 19 h d’avril à septembre, puis de 11 à 18 h en continu, du mercredi au lundi, en octobre et en novembre.

Tarif normal : 5,50 € (une tablette numérique est comprise dans le droit d’entrée).
Tarif réduit : 4 € (demandeur d'emploi, étudiant de moins de 30 ans, handicapé).
Enfant (de 10 à 17 ans) : 3 €.
Gratuité : enfant de moins de 10 ans et accompagnant PMR.
Visite guidée : 2 € (en supplément du droit d’entrée. Visite guidée sur réservation uniquement).
Atelier famille : 4 €.

Abbaye royale de l'Épau,
route de Changé,
72530 Yvré-l'Évêque.

Le site de l'abbaye de l'Épau

Pascale Brites

Journaliste technique, elle renforce l'équipe de rédaction en publiant des actualités et des articles pratiques. Ses publications 

Contenus sponsorisés