Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

2017 est définitivement l'année du renouveau à La Gacilly : thématique inédite et, surtout, extension du festival qui passe de une à trois communes. Une occasion exceptionnelle dont Focus Numérique s'est saisi pour vous faire découvrir l'organisation de cet évènement, qui prend une ampleur que ce modeste village breton n'avait jusqu'alors jamais connue.

Le festival photo de La Gacilly souffle ses quatorze bougies. Voilà quatorze ans que les plus grands noms de la photographie se retrouvent, le temps d'un été, dans ce minuscule village du Morbihan.

Cette année, l'Afrique est à l'honneur avec une sélection inédite d'images qui fleurent bon l'évasion, la poésie des portraits et la lumière. Seydou Keïta, Omar Victor Diop (dont nous avions déjà apprécié la série Re-Mixing Hollywood), Fatoumata Diabaté et de nombreux autres artistes africains se partagent le centre-ville de La Gacilly.

En complément de ce grand thème, la relation entre l'animal et l'Homme s'est elle aussi glissée dans les rues, grâce notamment aux prises de vue d'Elliott Erwitt, de Paras Chandaria qui ornent, monumentales, les murs de l'office du tourisme et de la maison de la photographie, ou encore celles, très émouvantes, d'animaux en cages prises par Eric Pillot, que nous avions rencontré en 2013 pour ses histoires animales extraordinairement humaines ou en 2015 pour In Situ.

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.