Largement popularisée par Ryan Brenizer, photographe américain spécialisé dans la photographie de mariage, la méthode Brenizer s'adresse aux photographes qui souhaitent associer une courte profondeur de champ à un angle de prise de vue relativement large. En d'autres termes, cette technique vous permettra d'obtenir une esthétique proche d'un moyen format tout en utilisant un matériel bien moins onéreux.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

Parfois appelée "bokehrama" pour sa mise en valeur du flou de profondeur de champ (le bokeh) et ses similitudes avec la pratique de la photographie panoramique, la méthode Brenizer est particulièrement prisée des portraitistes. Nous avons déjà évoqué l'importance du flou d'arrière-plan dans la pratique classique du portrait, tout en précisant qu'un tel effet dépend grandement de la taille du capteur de l'appareil utilisé et de l'ouverture de diaphragme choisie. Il est cependant possible d'accentuer artificiellement cet effet, de façon à détacher encore plus le modèle de l'arrière-plan et ainsi créer une esthétique surprenante.

Exercice photo méthode BrenizerPhoto : Yann Cœuru.

Il vous reste de l'article à lire
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés