Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Le potentiel narratif d'une photographie étant très largement dicté par son ambiance lumineuse, il est courant qu'une image soit en partie définie par le style d'éclairage qui la compose. Faisant partie de ces styles extrêmement populaires, l'effet low key exploite les zones sombres d'une photographie pour les incorporer à la composition de l'image et ainsi créer un aspect dramatique et mystérieux.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

Une photographie low key est une photo comportant une majorité de tonalités sombres, mais sur laquelle subsistent quelques tons clairs — de façon à mettre en valeur le sujet principal. Ce style présente un subtil équilibre entre les niveaux d'exposition des éléments composant la scène photographiée et ne doit donc pas être confondu avec une simple sous-exposition générale. On notera de plus le lien de parenté entre low key et clair-obscur, cette dernière technique consistant — en photographie — à réaliser une image low key dont le sujet est éclairé de façon à mettre en valeur ses contours et ses courbes.

Photo : Zachary Nelson.

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.
Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications