Souvent rattachée au travail photographique d'Henri Cartier-Bresson, la notion d'instant décisif a — en toute logique — fortement influencé notre conception de la discipline qu'est la photographie de rue. Si le fait de se trouver au bon endroit et au bon moment relève parfois de la chance, il tient alors au photographe de savoir saisir l'instant qui se présente à lui.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaires de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

Si Cartier-Bresson n'a lui-même jamais théorisé la notion d'instant décisif, celle-ci peut être définie comme le moment précis et privilégié durant lequel l'action et la composition d'une scène atteignent leur apogée et — dans le meilleur des cas — se présentent au photographe. Bien que les rues animées d'une ville constituent bien souvent le terrain de jeu privilégié des photographes à la recherche de l'instant décisif, on comprend vite que ce concept peut être facilement élargi à de nombreux domaines de la photographie (portrait sur le vif, sport, etc.).

Portrait en noir et blanc d'un homme réalisé dans la rue par le photographe Björn Bechstein.Photo : Björn Bechstein.

L'instant décisif étant, par définition, fugace, il convient, pour le saisir, de passer maître dans l'art de le prévoir. Il faut donc développer une attention particulière à l'environnement qui vous entoure, c'est-à-dire aux éléments graphiques qui le constituent (bâtiments, objets, inscriptions, jeux de lumière, etc.), mais également aux interactions entre les personnes qui le peuplent. C'est ce jeu de l'esprit, associé à vos habitudes photographiques (pratiques et théoriques), qui permet d'être prêt à capturer toute situation potentielle.

En pratique

Si les hommes et femmes qui ont donné ses lettres de noblesse à la photographie de rue utilisaient leurs appareils en mode manuel, n'hésitez pas, afin d'améliorer votre réactivité, à vous reposer sur certains automatismes. Le mode rafale peut ainsi augmenter vos chances de saisir l'instant décisif. Nous vous conseillons, en outre, de sélectionner, suivant votre préférence, le mode A (priorité à l'ouverture) ou S (priorité à la vitesse), et de choisir une sensibilité qui corresponde à la lumière ambiante (100 ISO en extérieur et par forte luminosité, 400 ISO par temps couvert, etc.).

Photographie d'une femme à vélo brandissant une bouteille de champagne. Cliché réalisé par Marion Michele.Photo : Marion Michele.

Les choix du type d'objectif et du mode de mise au point dépendent quant à eux du sujet à photographier. En photo de rue, il est ainsi souvent conseillé d'utiliser une focale relativement large et d'user de la technique de l'hyperfocale. Si vous souhaitez adhérer au style classique du portrait, nous vous conseillons cependant d'utiliser un court téléobjectif (par exemple un 85 mm) et de compter sur l'efficacité de l'autofocus de votre appareil.

Pour conclure

Photographie en noir et blanc d'un enfant regardant à travers une vitre, dont le visage se reflète dans la vitre. Cliché réalisé par Russel Kwok.Photo : Russel Kwok.

Bien que nous vous invitions à très bien connaître les règles de composition qui s'appliquent à la photographie, retenez que la quête de l'instant décisif repose plus sur votre réactivité que sur un cadrage parfait. Capturez une première photo avec spontanéité et, si la situation s'y prête toujours, essayez par la suite de parfaire la composition.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Voir aussi :

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés